Mémoires pour servir a l'histoire ecclésiastique, pendant le dix-huitième siecle, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 434 - Par les principes, la philosophie ne peut faire aucun bien que la religion ne le fasse encore mieux ; et la religion en fait beaucoup que la philosophie ne saurait faire.
Seite 433 - Du reste, renversant, détruisant, foulant aux pieds tout .ce que les hommes respectent, ils ôtent aux affligés la dernière consolation de leur misère, aux...
Seite 432 - Fuyez ceux qui , sous prétexte d'expliquer la nature , sèment dans les cœurs des hommes de désolantes doctrines, et dont le scepticisme apparent est cent fois plus affirmatif et plus dogmatique que le ton décidé de leurs adversaires. Sous le hautain prétexte qu'eux seuls sont éclairés , vrais , de bonne foi , ils nous soumettent impérieu...
Seite 237 - Nature, dont le moindre effet seroit la catastrophe du monde : le choc ou l'approche d'une comète , l'absence de la lune, la présence d'une nouvelle planète , etc. sont des suppositions sur lesquelles il est aisé de donner carrière à son imagination : de pareilles causes produisent tout ce qu'on veut ; et, d'une seule de ces hypothèses, on va tirer mille romans physiques que leurs auteurs appelleront théorie de la Terre.
Seite 225 - Chose admirable ! la religion chrétienne, qui ne semble avoir d'objet que la félicité de l'autre vie, fait encore notre bonheur dans celle-ci.
Seite 360 - Sans doute nous avons de mauvais articles de Théologie et de métaphysique, mais avec des censeurs Théologiens, et un privilège, je vous défie de les faire meilleurs. Il ya d'autres articles moins au jour, où tout est réparé. Le tems fera distinguer ce que nous avons pensé d'avec ce que nous avons dit.
Seite 240 - ... que j'abandonne ce qui, dans mon livre, regarde la formation de la terre et en général tout ce qui pourrait être contraire à la narration de Moïse, n'ayant présenté mon hypothèse sur la formation des planètes que comme une pure supposition philosophique.
Seite 433 - ... l'irréligion, et en général l'esprit raisonneur et philosophique, attache à la vie, efféminé, avilit les âmes, concentre toutes les passions dans la bassesse de l'intérêt particulier, dans l'abjection du moi humain, et sape ainsi à petit bruit les vrais fondements de toute société; car ce que les intérêts particuliers ont de commun est si peu de chose, qu'il ne balancera jamais ce qu'ils ont d'opposé.
Seite 421 - Pour l'autre prêtre qu'on a pendu pour avoir parlé , il me semble qu'il a l'honneur d'être unique en son genre; c'est, je crois, le premier depuis la fondation de la monarchie, qu'on se soit avisé d'étrangler pour avoir dit son mot; mais aussi on prétend qu'à souper, chez les Mathurins, il s'était un peu lâché sur l'abbé de Chauvelin ; cela rend le cas plus grave ; et il est bon que messieurs apprennent aux gens à parler.
Seite 643 - Depuis long-temps je m'apercevais d'un changement frappant dans son physique; je le voyais- souvent dans un état de convulsion qui rendait son visage méconnaissable , et surtout l'expression de sa figure réellement effrayante. Dans cet état; ses regards semblaient embrasser la totalité de l'espace, et ses yeux paraissaient voir tout à la fois; mais, dans le fait, ils ne voyaient rien. Il se retournait sur sa chaise et passait le bras pardessus le dossier. Ce bras, ainsi suspendu, avait un mouvement...

Bibliografische Informationen