Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

DE L'IMPRIMERIE DE CRAPELET

RUE DE VAUGIRARD , 9

[blocks in formation]

PARIS
CHARPENTIER, LIBRAIRE-ÉDITEUR

17, RUE DE LILLE

[ocr errors][merged small]

D De 256

(2.4 1843 vol

PRÉFACE

DE CETTE NOUVELLE ÉDITION.

Depuis la dernière édition de ce livre, les idées de

gouvernement ont fait de notables progrès ; il faut déjà s'en féliciter; on marche vite dans le mal; on ne remonte au bien que lentement. L'Histoire de la Restauration fut écrite à une époque d'agitation et d'émeutes; tous les principes étaient alors compromis : la religion, le pouvoir, la propriété. Ces temps difficiles s'effacent peu à peu, et les principes de ce livre , qui furent alors considérés comme des opinions trop européennes et fortement gouvernementales, marchent vers leur accomplissement. Que sont devenues aujourd'hui les théories de M. de Lafayette ? Qui oserait prendre pour drapeau les principes du vieux libéralisme?

On arrive graduellement aux idées d'un pouvoir fort, à la nécessité impérative de le mettre en dehors de toute contestation, de tout débat. Les intelligences d'avenir s'y rattachent, car notre pays ne sera grand, vis-à-vis de l'Europe et de lui-même, que lorsque l'autorité sera placée dans une sphère libre et indépendante.

Plus tard, lorsque la justice arrivera, il faudra bien admettre que les seize années de la Restauration n'ont pas été sans gloire pour

le
pays;

les hommes forts et capables de cette époque ne sont-ils pas encore aux affaires ? ne

ij
nous ont-ils pas préservé des folies qu'imposaient à la
France les vieux amants de la vieille révolution ? La paix
de l'Europe, la force de gouvernement a été maintenue
par les hommes d'État que la Restauration a formés ; ceux-
ci n'avaient pas cette étrange nouveauté d'affaires qui a
compromis si souvent la sécurité du pays.

Si l'on trouve, dans cette nouvelle édition, quelques changements, c'est que les révélations des faits sont successivement arrivées ; mais l'auteur reste dans ses principes; il n'en abdique aucun. Un temps viendra où il faudra bien admettre que les folies de la Constituante, ses théories de liberté, ont annulé la France au dehors pour un siècle ; quand cette vérité sera bien démontrée, il se formera naturellement, parmi les jeunes hommes d'intelligence et d'avenir, une école véritablement gouvernementale. C'est elle qui aura la tâche de sauver notre pays en le ramenant aux vrais principes de force, de devoir et d'autorité.

J'ai dû compléter cet ouvrage par un précis sur la marche des idées politiques, de la philosophie et de la littérature pendant la Restauration ; j'ai toujours pensé que les grands changements se préparaient par les idées avant de s’accomplir par les faits ; une révolution est toujours devancée par les enseignements et les livres avant de s'accomplir par les actes ; les doctrines ont été, pendant quinze ans, contre la Restauration; elle est tombée, cela devait étre. Aujourd'hui qu'il n'est plus de préjugés contre elle , l'impartialité commence.

J'ai laissé une large part à la diplomatie dans ce livre; c'est de cette partie des affaires que la génération présente est surtout mal informée ; l'école diplomatique de la Res

[ocr errors][merged small][ocr errors]
« ZurückWeiter »