Histoire de Marie-Charlotte-Louise, reine des Deux-Siciles

Cover
Chez Plancher, 1816 - 200 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 69 - Individus dépendans de la délégation du visiteur marquis Valra, pour la province de Matera. «Quant aux provinces de Luce et de Cosenza, qui ne nous ont pas encore envoyé la liste des chefs des coupables, que nous leur avons demandée, et où nous voulons aussi que la présente amnistie ait lieu, nous en exceptons pourtant, et jusqu'à nouvelle décision de notre part, tous les détenus qui sont dans la délégation des visiteurs le marquis Delia Schiava, et le lieutenant-colonel Strada.
Seite 65 - Après avoir chassé, avec l'aide de Dieu , les ennemis qui s'étaient emparés de notre royaume de Naples, et réprimé les rebelles qui s'étaient joints à eux, ce n'est pas sans une vive douleur que nous avons été obligés d'abandonner à la rigueur des lois ( que nous avons pourtant modérée en certains cas ) ceux qui, oubliant leurs devoirs envers Dieu et envers nous, se sont rendus coupables du crime de félonie et de révolte contre le trône, en appelant au milieu de nos fidèles sujets...
Seite 47 - ... intelligence, et j'ai reçu les » vœux de Sa Majesté pour la durée d'une har» monie si nécessaire à sa puissance. Vous nour» rirez, madame, dans le cœur de votre époux » des sentimens qui contribueront aussi à votre » repos et à votre bonheur personnel.
Seite 33 - Majesté, refusait la juste satisfaction que je lui demande, j'ai ordre de regarder son refus comme une déclaration de guerre, et à l'instant je ferai usage de toutes les forces qui me sont confiées pour venger l'injure de la République.
Seite 33 - ... guerre, et à l'instant je ferai usage de toutes les > forces qui me sont confiées pour venger l'injure de la » République. Un grand peuple outragé, mais juste dans » sa vengeance, désirerait sans doute que Votre Majesté, » écoutant la voix de l'humanité...
Seite 48 - ... blaient leur apporter le joug de la conquête ; •» de nouveaux traités d'alliance fondés sur des » principes ennemis des principes du régime » républicain, et cette grande tolérance politi» que , ce moyen , ce gage unique de la paix » pour les générations actuelles de l'Europe , » consacré dans la constitution même qui a mis » à jamais le nouveau système social de la France » à l'abri de tous les dangers, en le rendant plus » capable de toutes les attaques; tels sont lesca...
Seite 86 - ... celui du penchant violent que j'ai manifesté , ainsi qu'on le prétend , à opposer des obstacles au projet du gouvernement anglais de changer la constitution sous laquelle la Sicile avait existé pendant tant de siècles-, nonobstant tout ceci , quoique je sois loin de reconnaître l'autorité du gouvernement anglais , duquel Dieu m'a rendue entièrement indépendante par ma naissance ; je ne sens pas moins la nécessité de me soumettre à l'ordre qu'il...
Seite 32 - Je suis chargé de demander à votre majesté si elle avoue cette note , où se développe la mauvaise foi la plus insigne ; je lui demande de me faire connaître, dans une heure, l'aveu ou le...
Seite 34 - Sa majesté sicilienne désavoue formellement les démarches que » l'on annonce faites à la Porte par son ministre pour empêcher et » obtenir que M. de Sémonville y fût admis; elle déclare en outre « n'avoir ordonné aucune mesure officielle à cet effet , et elle le fait » d'autant plus volontiers que, les papiers publics ayant annoncé de...
Seite 34 - Ludolf fût absolu» ment dispensé à l'avenir de s'occuper de ses affaires royales auprès » de la Porte. Comme sa majesté a déj'i pensé à destiner un de ses mi» nistres près les cours étrangères, et notamment celui qui se trouve à » Londres, pour remplir la place de son ministre plénipotentiaire à » Paris, elle embrasse volontiers l'occasion de l'y faire passer prorop» tcment ( et cela sera fait par la très prompte expédition d'un cour...

Bibliografische Informationen