Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

III. Chronik.

Chronique.

Dictionnaire biographique des Genevois
et des Vaudois

qui se sont distingués dans leur pays ou à l'étranger, par Albert De Montet. Tome II, lettres I-2. Lausanne, G. Bridel, 1878; gr. in-8° de 644 pages.

Ce gros volume n'a ni préface ni répertoire: c'est une double lacune. Quand on est arrivé, comme l'auteur, au terme d'une entreprise hérissée de tant de difficultés, on a bien le droit d'en entretenir ses lecteurs, ne serait-ce que pour répondre aux objections soulevées par le tome I, sorti de

presse l'année dernière. En tout cas, un répertoire général eût été fort désirable, soit par ordre des matières soit plutôt par ordre chronologique. On aimerait à savoir approximativement combien de Genevois et combien de Vaudois ont trouvé place dans le Dictionnaire biographique, quelle est leur répartition selon les époques, selon le genre de célébrité. Nul n'était mieux placé que l'auteur pour préparer cette table analytique des matières: en quelques pages, c'eût été la conclusion, presque la morale du livre.

Ceci dit, félicitons M. De Montet d'avoir mené à bien ce travail de bénédictin. Sans craindre de revenir sur une remarque déjà faite à propos du tome I (voir Bibliographie Suisse Juin 1877) il faut le répéter: un Dictionnaire biographique est une œuvre ingrate. Chacun, sans grande érudition, peut y signaler des lacunes, des erreurs de fait, des appréciations discutables; on a beau se raisonner, on est tenté de juger le Dictionnaire d'après les notices, forcément incomplètes, consacrées à quelques individualités très connues, tandis que sa raison d'être consiste à projeter la lumière sur un grand nombre de personnalitées à demi-oubliées.

A moins d'avoir soi-même mis la main à la pâte, on ne se figure guère les recherches que nécessite la simple élaboration d'une liste en vue d'un tel ouvrage, surtout à mesure qu'on avance dans le XIXe siècle. Les omissions involontaires sont aussi rares dans ce second volume que dans le précédent. Il en est une pourtant que chacun remarquera, et que l'auteur a été le premier à déclarer inexplicable: Juste Olivier n'est pas mentionné, quoiqu'il soit mort en Janvier 1876, trois mois avant l'époque où la liste a été close! L'oubli est d'autant plus surprenant que M. De Montet fait place à cinq autres Olivier, généralement ignorés du public. Pour l'instruction de ses lecteurs, mieux valait penser à ceux dont l'absence n'aurait frappé que quelques érudits; mais, pour la bonne renommée du Dictionnaire, mieux valait penser à tout.

Déjà le 1er volume admettait, soit des étrangers naturalisés par un long séjour, soit des notabilités qui n'ont peut-être jamais vécu en Suisse, mais dont le père ou la mère sont d'origine genevoise ou vaudoise. La présence des premiers me paraît seule justifiée. Quoi qu'il en soit, M. De Montet a ouvert les portes de son Dictionnaire, non seulement à Pestalozzi et à Niederer à cause de l'institution d'Yverdon, mais encore à Adolphe Monod, né à Copenhague, à J. B. Say, né à Lyon, et même

au critique Laharpe, né à Paris, sous prétexte que le père de ce dernier fut un gentilhomme du Pays de Vaud, au service de France. Peut-être vaut-il mieux revendiquer trop que trop peu, en face de l'aplomb imperturbable avec lequel nos voi sins de la grande nation s'annexent nos célébrités, quand elles leur semblent en valoir la peine; mais encore faudrait-il ne pas faire à autrui ce que nous ne nous soucions pas qu'on nous fasse!

De même que dans le Ie volume, l'auteur a apporté une attention spéciale à la bibliographie. Le gros des lecteurs lui en saura peu de gré et surtout ne se doutera jamais des labeurs que supposent ces longs et arides catalogues. Quant aux bibliophiles, ils trouveront là des indications à peu près complètes et rarement fautives. D'ailleurs, même pour les profanes, il y a quelque intérêt à parcourir d'un coup d'œil l'activité complète d'un écrivain, à se rendre compte combien les brochures de circonstance disparaissent au bout d'une génération, ou par quels tâtonnements a passé tel auteur avant de trouver sa voie. Seulement, il serait bon d'avertir habituellement le lecteur de ce qu'il y a d'essentiel dans les trente, quarante, cinquante publications d'un même homme. Avec César Malan par exemple, comment s'orienter dans une liste de 212 numéros! Et pour Fréd.-Cés. Laharpe, pourquoi ne pas citer, à côté de 37 autres publications, la plus importante de toutes, ses Mémoires, publiés seulement en 1864, à Zurich, dans les Schweizergesch. tudien de J. Vogel.

C'est en forgeant qu'on devient forgeron: le tome II du Dictionnaire est généralement en progrès sur son aîné. Il l'est pour la forme, quoiqu'elle soit encore loin de la précision et de la sobriété de ton désirable en pareille matière; il l'est surtout pour le fond. Ainsi, tandis que les articles essentiels du 1er volume étaient presque tous secs ou incomplets, cette fois-ci quatre ou cinq des notices les plus importantes sont parmi les mieux réussies: J.-J. Rousseau (12 pages), Vinet (8 p.), Me de Staël (7 p.), Hor.-Bén. de Saussure (5 p.), Pradier (3 p). L'auteur a été moins heureux ou trop laconique en parlant de Sismondi (5 p.), de Ch. Monnard (4/2p.), de Merle d'Aubigné (4 p.), de Topffer (2 p.), de J.-J. Porchat (2 p.), de Pictet de la Rive (11/2 p.), en général en parlant des magistrats et des hommes de lettres, tandisque ses notices sur les hommes mêlés au mouvement religieux sont faites avec plus de soin. Cette inégalité peut provenir de la valeur intrinsèque des biographies suivies

comme guides, mais la cause première en est ailleurs, et la voici, croyons-nous.

"2

"

A l'origine, M. De Montet ne comptait pas se laisser entraîner sur le terrain glissant des appréciations, il voulait se limiter à une énumération des faits, à une liste des ouvrages. Nous nous sommes borné à la sèche mention des faits", déclarait la préface du tome I, laissant au lecteur les réflexions qu'ils peuvent suggérer." On s'en est plaint de divers côtés, sans tenir compte suffisamment de la presque impossibilité qu'il y a, pour un homme seul, à pénétrer assez avant dans la vie de plusieurs centaines d'hommes marquants, pour se permettre une caractéristique qui sorte des banalités sans sortir de la vérité.

Le tome II du Dictionnaire a cherché à éluder la difficulté de plus d'une façon. Cà et là, l'auteur a eu la bonne fortune de pouvoir puiser dans un manuscrit inédit, ainsi, sauf erreur, pour l'excellente appréciation qui termine l'article sur Vinet. Ailleurs, il a pris le parti fort louable de citer le jugement de critiques autorisés, pour J.-J. Rousseau celui de Vinet, pour Me de Staël un fragment d'une thèse déjà ancienne de M. Eugène Rambert, pour H.-B. de Saussure une page de Cuvier extraite de la Biographie Universelle. Parfois, surtout dans les notices moins étendues, quelques coups de pinceau prudents et assez justes font ressortir suffisamment la physionomie qu'il s'agit de faire connaître, celle par exemple de J.-Alph. Turettini, le théologien de la conciliation, celle des chirurgiens Matthias Mayor et Maunoir, celle du pasteur et poète Louis Manuel, et dans des temps plus rapprochés de nous celles de Merle d'Aubigné, Petit-Senn, Troyon, Steinlen, Armand de Mestral, etc.

|

Malheureusement ce sont là des exceptions. D'ordinaire, l'appréciation reste dans les banalités, quand il aurait été facile, par exemple pour Fréd.-Cés. Laharpe, le landammann Muret, le syndic Rigaud, le professeur Munier et tant d'autres, de citer l'une de ces anecdotes, l'un de ces mots qui font pressentir un homme. Trop souvent, l'auteur retourne à son type primitif, une succession de faits et une liste d'ouvrages: après avoir lu la maigre notice consacrée à J.-J. Porchat, il est impossible de deviner qu'il fut avant tout fabuliste, de même que, dans l'article sur Charles Monnard, on ne se rend nullement compte de l'importance de l'historien. M. De Montet ne peut avoir été arrêté par des ménagements envers les contemporains, car pour les siècles antérieurs il y a des omissions

tout aussi inexplicables: en parlant du digne Abraham Ruchat par exemple, il ne dit mot, sauf dans la bibliographie, de ses travaux historiques, si fâcheusement suspendus par les susceptibilités de LL.-EE. de Berne.

Le fait est qu'un Dictionnaire biographique suppose chez son auteur la connaissance précise et intime de l'histoire; or l'histoire de Genève et de Vaud, ainsi comprise, n'est point facile à connaître, et M. De Montet semble beaucoup moins à son aise dans l'histoire contemporaine que dans les siècles précédents. La même, il Là se contente trop souvent d'accumuler les dates; certes, quand elles sont bien choisies et bien groupées, elles aident à pénétrer plus profond, mais elles doivent être autre chose qu'un trompe-l'œil. A quoi bon nous exhiber les quatorze dates auxquelles Michel Roset fut syndic de Genève, quand il ne nous est rien dit de son rôle prépondérant en 1589 et 1590, lors du renouvellement de l'alliance avec Berne si fort compromise par le traité de Nyon entre Berne et la Savoie, alliance qui a été d'une importance capitale pour les destinées de Genève. Et dans la carrière si compliquée de Pierre de Savoie, n'aurait-il pas mieux valu, au lieu de nous donner plus de cinquante dates, chercher à définir plus exactement la nature de son pouvoir dans nos contrées, mentionner du moins les débats importants sur les franchises du Pays de Vaud?

Il est superflu de prolonger ces remarques, mais non pas d'ajouter que le Dictionnaire biographique, malgré ses imperfections, est un ouvrage à consulter avec beaucoup de profit et généralement avec confiance, à condition de ne lui demander que ce qu'il contient, de n'y chercher d'ordinaire ni la physionomie des hommes, ni la proportion réelle des faits; de se rappeler enfin que l'auteur n'échappe pas à la loi commune des biographes, qui est de tourner au panégyrique.

Un vœu en terminant: Fribourg, Valais et le Jura bernois n'ont encore rien de semblable au Dictionnaire de M. De Montet ni aux Biographies Neuchâteloises de Jeanneret et Bonhôte; or l'auteur du Dictionnaire possède une foule de notices manuscrites qui pourraient être revues par des hommes compétents de Fribourg, du Valais, du Jura bernois; il s'est fait la main par un travail opiniâtre de plusieurs années; il semble tout indiqué pour compléter cet ensemble de publications qui, par leur concours, formeraient un vaste Dictionnaire biographique de la Suisse romande.

EUG. SECRETAN.

Récompenses obtenues par les exposants suisses à l'Eposition universelle de Paris.

Classe VI. Enseignement primaire.

Médailles d'or: Département de l'instruction publique du canton de Zurich (diplôme); Ville de Bâle-Ville (diplôme); canton de Berne (id.); canZurich (diplôme). Médaille d'argent: Canton de

ton de Genève (id.); canton de Neuchâtel (id.); canton de Vaud (id.). Médailles de bronze: Beust, F., Hottingen, Zurich; Bridel, Lausanne; Ecole enfantine de Neuveville; Mme S. Muller, Zurich;

Siegfried, Zurich; Société de sténographie Gabelsberg; Wullschlegel, Lenzburg. Mentions honorables: Asile catholique de garçons au Sonnenberg, Dalp, J., Berne; Hoffer, Zurich; Lebet, Lausanne; Pensionnat de St-Michel, près de Zoug; Scoop, Zurich. Collaborateurs, méd. d'or: De Portugall (Me de), Genève. Médaille d'argent: P. Robert, Bienne.

Lucerne; Ayer, Neuchâtel; Buri & Jecker, Berne;

Classe VII. L'instruction secondaire. Médailles d'argent: Canton de Berne (diplôme); canton de Genève (id.); canton de Lucerne (id.);

canton de Neuchâtel (id.); canton de Vaud (id.);

canton de Zurich (id.). Médaille de bronze: Orell position permanente d'objets pour les écoles, Zurich; Füssli & Cie, Zurich. Mentions honorables: ExLebet, Lausanne; Muhlberg, Arau; Siegfried, Zurich; Wullschlegel, Lenzburg.

Classe VIII. L'enseignement supérieur. Diplôme équivalant à une grande médaille: Société helvétique des sciences naturelles. Médailles d'or: Bibliothèque universelle et Revue suisse,

Lausanne; Département de l'intérieur de la Con

fédération suisse; Société d'histoire de la Suisse

romande (dipl.); Société paléontologique suisse (id.);

Société suisse d'histoire à Berne (id.). Médaille d'argent Classe d'agriculture de la Société des arts de Genève; G. Lunel, Genève; Mællinger père et fils, Zurich; Société de l'Exposition permanente de Genève (dipl.); Société des amis des arts de Neuchâtel; Société d'histoire des cantons de Lucerne, d'Uri, &c. (dipl.); Société suisse d'agriculture à Berne (dipl.); Société vaudoise des sciences naturelles à Lausanne. Medaille de bronze: Bridel, G., Lausanne; Ganz, Zurich; Société pomologique et viticole de la Suisse. Mentions honorables: Cogit, Genève; Jæcklin, Coire.

Classe IX. Imprimerie et librairie. Médailles d'argent: J.-J. Hofer, Zurich; Orell Füssli & Cie, Zurich; F. Turrettini, Genève. Médailles de bronze: G.-A. Bonfantini, Bâle; G. Bridel (rappel), Lausanne; J. Dalp, Berne; Rieder & Simmen, Berne. Mentions honorables: Berlepsch, Zurich; Ch. Bonnet & Cie, Genève; Buri & Jecker, Berne; Güdel & Cocher, Bienne; Ed. Labarthe & Cie, Genève; D. Lebet, Lausanne; H. Mignot, Lausanne; Ch. Stampfli, Berne; E. Tallichet, Lausanne. Collaborateur, médaille de bronze: Wild, P. (Orell Füssli), Zurich.

Classe XVI. Cartes et appareils de géographie &c.

Grand Prix: Bureau féd. d'état-major. Méd. d'or: Bureau fed. de statistique; A. Favre, Genève; Mullhaupt & fils, Berne; Wurster & Randegger, Winterthour. Méd. d'arg.: Imfeld, Berne; Soc. suisse de statistique (diplôme). Méd. de bronze: O. Brunner, Zurich; C. K. Müller, Zurich; Ed. Pictet, Genève.

CATALOGUE GÉNÉRAL DES PUBLICATIONS

DE

H. GEORG, ÉDITEUR, BALE, GENÈVE & LYON.

D. Paléontologie, Géologie et Minéralogie. Abhandlungen der schweizer. paleontolog. Gesellschaft. Vol. I. In-4°. 1874.

40

C. Moesch. Monographie der Pholadomyen. I. Theil. p. 1-78, TA. 1-26. 0. Heer. Fossile Pflanzen von Sumatra. 26 p. 2 Tfin.

Vol. II. In-4°. 1875.

[ocr errors]

1. Sciences physiques et naturelles, Mathématique.

Sciences médicales.

Vol.

P. de Loriol. Monographie de la zone à ammonites tennilobatus de Baden. IIe partie. p. 33-76. pl. 5-12. - L. Rütimeyer. Die Rinder der Tertiär-Epoche. Ire partic. p. 1 à 72. Tfl. 1-3. E. Favre. La zone à ammonites acanthicus dans les Alpes de la Suisse et de la Savoie. 113 p. 9 pl. Dr. Forsyth-Maier. Beiträge zur Geschichte der fossilen Pferde. I. Part. p. 1-16. Tfl. 1-8.

[ocr errors]

Ces mémoires de la société helvétique de paléontologie forment la suite des Matériaux pour la paléontologie suisse de Pictet.

Campiche. Voir : Pictet. Matériaux.
Chantre. Voir: Lortet.

Bachmann (Is.). Beschreibung eines Unterkiefers

von Dinotherium Cavaricum. In-4o, 19 p. 1 TA.
1875.
4

Vol. II.

Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft. Biedermann (Dr. W.). Mastodon. augustidens Cuvier. In-4o, 8 p. 2 pl. doubles. 1876. 4 Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft.

tம்

40

C. Moesch. Monographie der Pholadomyen. II. Theil. p. 79-135. Taf. 27–40. — E. Favre. Description des fossiles du terrain jurassique de la montagne de Voiron. 77 p. 7 pl. L. Rütimeyer. Weitere Beiträge zur Beurtheilung der Pferde der Quaternär-Epoche. 34 p. 3 Tfin. — J. Bachmann. Beschreibung eines Unterkiefers von Dinotherium Cavaricum. 9 p. 1 TA. P. de Loriol. Description des Echinides tertiaires de la Suisse. 1re partie, 64 p 6 pl.

Vol. III. In-4o. 1876.

P. de Loriol. Description des Echinides tertiaires de la Suisse. Vol. II et III, 140 p. 22 pl. E. Favre. Description des fossiles du terrain oxfordien des Alpes fribourgeoises. 74 p. 7 pl. W. Biedermann. Mastodon augustidens Cuvier. 8 p. 2 pl. doubles. — P. de Loriol. Monographie paléontologique de la zone à ammonites de Baden. Ire partie. Echinologie helvétique. IIe partie en 2 vol. p. 1-32. 4 pl.

-

Voir P. de Loriol.

Vol. IV, in-4°. 1877.

40

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Tome III. Phénomènes erratiques.
Tome IV. Ascensions.

[ocr errors]

Tome V. Glaciers en activité. 1re partie.
Tome VI. Glaciers en activité. 2e partie.
Tome VII. Tableaux météorologiques.

Tome VIII en 3 parties. Observations météorologiques et
glaciaires à la station de Dollfus-Ausset, au col du Saint-
Théodule (3,350 m. alt.) du 1er août 1865 au 1er août 1866. à 20
Atlas de 40 planches.

40

Donnadieu (Prof. A.-L.). Recherches pour servir à l'histoire des Tétranyques. In-8o, 132 p. 12 pl. Lyon, 1875.

9

[ocr errors]

[ocr errors][ocr errors]

Ducrost et Lortet. Station préhistorique de So-
lutré. Voir: Archives du Muséum d'hist. natur.
de Lyon. Vol. I.
Dumortier (E.) et F. Fontannes. Description
des ammonites de la zone à ammonites, tencu-
lobatus de Crussol (Ardèche) et de quelques
autres fossiles jurassiques. Gr. in-8°. 156 p.
19 pl. 1876.

20

Etallon (A.) et J. Thurmann. Lethea bruntrutana où études paléontologiques et stratigraphiques sur le Jura bernois et en particulier les environs de Porrentruy. 3 parties. In-4o. 65 pl. lithogr. 1861-1863.

40

Presqu'épuisé.

Falsan (A.). Des progrès de la minéralogie et
de la géologie à Lyon et de l'influence de
Jos. Fournet sur l'avancement des sciences. Gr.
in-8°. 1874.
2 50

Terrains tertiaires, voir: Archives du Muséum d'hist. natur. de Lyon. Vol. I.

Favre (Alph.). Carte géologique des parties de
la Savoie, du Piémont et de la Suisse voisines
du Mont-Blanc. 1:150000. Une feuille coloriée.
très gr. in-folio.
14 -

Mémoires sur les terrains lyasique et keupérien
de la Savoie. In-4o. 2 pl. Genève, 1859. 6
Favre (Ernest). Description des mollusques fos-
siles de la craie des environs de Lemberg en
Galicie. In-4o, 188 p. 13 pl. 1869.
Etudes sur la géologie des Alpes. I. Le mas-
sif du Molésan et des montagnes environantes.
In-8°, 42 p. 2 pl.
150

25

*

Extraits des Archives des sciences physiques. 1870. Recherches géologiques dans la partie centrale de la chaine du Caucase. In-4o, VIII et 117 p., av. 1 carte, coupes géolog. et grav. sur bois dans le texte. 1875. Etudes stratigraphiques de la partie sud-ouest de la Crimée suivie de la description de quelques Echinides de cette région par P. de Moriol. In-4o, 76 p., 1 carte et 3 pl. 1877.

12

10

[blocks in formation]

-

Bibliographie raisonnée de toutes les publications géologiques concernant la Suisse. Fischer-Ooster. Vide: Protozoe helvetica. Fontannes (F.). Etudes stratigraphiques et paléontologiques pour servir à l'histoire de la période tertiaire dans le bassin du Rhône.

1re partie. Le vallon de la Fully et les sables à Bussins des environs d'Heyrien (Isère). In-8°, 60 p. 2 pl. 1875. 3 50

2e partie. Les terrains tertiaires supérieurs du Haut-Comtat-Venaissin, Bollène-Saint-Paul, Trois-Châteaux-Visan. 95 p. 2 pl.

Voir aussi: Dumortier. Forsyth-Maier (Dr.). Beiträge zur Geschichte der fossilen Pferde. 1re partie. 1877. *** Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft. Vol. IV.

[ocr errors]

1875 à 1 50

[ocr errors]

5

Gaudin. Voir: Pictet. Matériaux.

Gerlach (H., Ingenieur). Die Bergwerke des Kantons Wallis, nebst einer kurzen Beschreibung seiner geographischen Verhältnisse in Rücksicht auf Erz- und Kohlenlagerstätten. In8o, m. geolog. Karte u. 2 Minenplänen. 104 p. 1873. 2 50

Heer (0.). Fossile Pflanzen von Sumatra. In-4o, 26 p. 2 Tfln. 1874.

5

*** Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft. Vol. I.

The primeval world of Switzerland, transl. by J. Heywood. 2 vol. in-8°, 393 and 324 p. with 560 illustrat. London and Geneva, 1876. 25

Illustrations of ancient forms of vegetable and animal life are given in these vol. Forests are restored; coralline rocks are in construction; ice covers land where now cities are erected; and remains of human manufacture are seen, which have been discovered in the interglacial age. New Swiss interests are here presented to the traveller. Thus the canal of Suez was formerly open sea, and the warm waters of the India ocean penetrated by the Gulf of Lyons to the north of Switzerland. At the present time, the Jura line of railway from Bâle goes through shell banks and by coral reefs of the old Jurasic sea.

Le monde primitif de la Suisse, traduit de l'allemand par Isaac Demole. Gr. in-8°, XVI et 801 p., gravures s. bois dans le texte, 7 pl. à 2 teintes et 11 pl. lithogr. Epuisé.

*** „Après avoir étudié avec une rare sagacité ces documents pour déchiffrer le langage qu'ils parlent et pour comprendre les faits qu'ils racontent, M. Heer cherche à les faire fire aussi à ceux qui n'ont pas la clef de cette langue historique il est écrit dans un style simple et clair et sans emphase, ce livre s'adresse à tous ceux qui cherchent dans l'étude de la nature une nourriture saine pour l'esprit et l'intelligence..." Journal de Genève, 1871, 7. déc.

Heer (0.). Fossile Hymenopteren aus Oeningen u. Radoboj (Croatien). In-4o, 3 Tin. 1867. 2 50 Hirsch (A.). Voir : Plantamour, Nivellement de

la Suisse.

Jaccard. Voir: Loriol. Pictet. Matériaux.

Lang (Fr.) u. L. Rütimeyer. Die fossilen Schildkröten von Solothurn. In-4°. 5 Tfin. u. geolog. Karte. 1867.

5

Locard (Arnould). Description de la faune des terrains tertiaires moyens de la Corse; descriptions des Echinides par Gustave Cotteau. Lex.8o, 320 p. 7 pl. 1878. 25

Malacologie lyonnaise ou description des mollusques terrestres et aquatiques des environs de Lyon d'après la collection Ange-PaulinTerver. Lex.-8°, 151 p. 1877. 6

Note sur les migrations malacologiques aux environs de Lyon. In-8°, 28 p. 1878. 1 50 Brèches osseuses, voir: Archives du Muséum d'hist. natur. de Lyon. Vol. I.

Loriol (P. de). Description des animaux invertébrés fossiles, contenus dans l'étage néocomien moyen du mont Salève. 2 livraisons in-4°, 22 40 pl. Genève, 1861-1863.

[ocr errors]

Ils ne se trouvent que 100 exemplaires dans le commerce, qui sont presqu'épuisés.

- Echinologie helvétique, description des oursins fossiles la Suisse. 2e partie: Echinides de la période crétacée. In-4°. 1873.

fasc. 1: p. 1-144. pl. 1-15.

fasc. 2: p. 145-398. pl. 16-33.

[ocr errors]

30 40

[ocr errors]

La première partie par Désor et Loriol a paru 1868-1872 chez Kreidel à Wiesbaden.

[ocr errors][ocr errors]

Description des Echinides tertiaires de la Suisse. 30 In-4°, 140 p. 22 pl. 1875-76.

** Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft. Vol. II, III.

[ocr errors]
[ocr errors]

* Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft. Vol. III, IV.

Monographie des Crinoides fossiles de la Suisse. 1re part. 1877.

*** Abhandlungen der schweiz. palæontol. Gesellschaft.

Vol. IV. -et Gilliéron. Monographie paléontologique et stratigraphique de l'étage urgonien inférieur du Landéron. 122 p. 8 pl. lithogr. 1868. 10

*Extrait des Mémoires de la Soc. helvét. des sciences naturelles. Tome XXIII.

et Jaccard. Etude géologique et paléontologique de la formation d'eau douce infracrétacée du Jura, et en particulier de Villers-leLac. 3 pl. Genève, 1865. 8

Tiré seulement à 50 exemplaires dont ne reste qu'un très petit nombre.

Voir aussi: Pictet. Matériaux.

Lortet. Lagomys Corsicanus, voir: Archives du Muséum d'hist. natur. de Lyon. Vol. I.

Voir aussi: Ducrost.

Monographie de la zone à Ammonites tennilobatus de Baden. Part. 1 et 2. p. 1–76. pl. 1-12.

et Chantre. Etudes paléont., voir: Archives du Muséum d'hist. natur. de Lyon. Vol. I. Marion (Dr.). Voir: Saporta. Matériaux pour la paléontologie Suisse, voir : F.-J. Pictet.

[ocr errors]
« ZurückWeiter »