Briefe und Akten zur Geschichte des sechzehnten Jahrhunderts: -3. Bd. Beiträge zur Reichsgeschichte, 1546-[1552] (1. 1546-1551, 2. 1552, 3. 1546-1552)

Cover
M. Rieger, 1873
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 578 - Dem durchleuchtigen hochgebornen fiirsten und herrn, herrn Albrechten dem jungern, zu Brandenburg, in Preussen, zu Stettin, Pommern, der Cassuben und Wenden, auch in Schlesien Oppeln und Ratibor herzogen, burggraven zu Nürenberg meinem gnedigen fürsten und herru, fürstlichen gnaden handeln.
Seite 471 - D'Auguste, le 19 d'aoust 1551. » <• Sire, encor ce matin pendant qu'on mettoit la présente au net , j'ay esté adverty, de sy bon lieu queje n'en puis doubter, que le duc Maurice avoit faict protester par les députez qu'il a icy, en plaine assemblée des...
Seite 427 - Ego N. electus in summum poniificem praemissa omnia et singula prumitto et curo observare et adimplere in omnibus et per omnia, pure et simpliciter et bona fide realiter et cum effect u ad literam sine aliqua exceptione verborum, ¡ta me Dens adiuvet et haec sancta Dei evangelia'.
Seite 356 - Dio a tutto quello che conosceremo convenire aH'offitio nostro in honore et gloria della Maestà divina, et estirpatione delle heresie, et pace e tranquillità della Republica Cristiana, et seguitar sempre quanto la misericordia di Dio li concederà di revelatione, non secondo la carne et il sangue, ma secondo lo spirito; et qui potrete dire quanto noi reputiamo remedio presentaneo et potente a tutti i mali dell'afflitta Cristianità, tanto per causa delle terrene, quanto per li infideli, una vera...
Seite 108 - Dieu y cstre si mal servi et les pouvres âmes aller tous les jours en perdition, ce n'estoit sinon à cause de la pluralité susdite, contre laquelle le peuple de votre royaulme crie, ainsi que disent lesdits prélats, suppliant très instamment le dit S. Croix sa S10 de par eulx, de y donner tel et si prompte remède, que la nécessité le requéroit et demandoit.
Seite 640 - ... fanti et Cavalli di Giambattista, et spesa d'artiglieria et monitioni, con la paga di due mila fanti del sig. Camillo, et cento cavalli per la custodia di Bologna, et col colonnello mandato per supplimento del duca di Fiorenza...
Seite 640 - ... stato de Farnesi, dalla quale dépende il totale disfacimento et castigo loro et de loro fautori, ci troviamo haver speso, che non sappiamo donde li habbiamo cavati, presso 100,000 ducati, non ne havendo havuto da don Diego se non 20,000 in contanti, et 30,000 in police per il principio Juni 22 dell...
Seite 233 - Et fault bien qu'il note ce point, ainsi que l'ung de vous deux luy pourra dire: que pour le présent il ne sçauroyt prendre meilleur revenche dudit empereur, et le bien empescher, que de ne luy accorder une seule chose de ce dont il fait ordinaire requérir et chercher pour le faict de la Germanie, quand à ce que despend de la religion.
Seite 490 - ... plus esloignées d'avoir concile que jamais. Advisant là dessus comme l'Empereur pressuposoit les Estats de l'Empire s'estre soubzmis au concile , lequel scavoit estre notoirement faux, sy ce n'est avec les conditions que j'ay cy devant escrite, le 19 du mois passé; davantage, que ceste réplique faisoit mention de la continuation du concile de Trente, laquelle chose le Pape n'accorderoit jamais, pour avoir esté autheur de la translation qui fut faicte à Boulogne, ains que le concile...
Seite 469 - Plaisance ; mais que ce serait en autres termes que cy-dev ant : car comme du temps du pape Paul on s'estoit obstiné à la reddition de Plaisance, on parlerait mientenantde prandre récompence de Parme, y adjoustant que l'Empereur luy en ayant ouvert propos, il l'avoit tout court rompu , disant qu'il ne seroit jamais d'autre opinion que de ravoir Plaisance , qui a esté cause que ledit seigneur craignant qu'estant à Rome ledit évesque de Fano, il ne vint à troubler les affaires, luy avoit envoyé...

Bibliografische Informationen