Biographie universelle, ancienne et moderne, ou Histoire, par ordre alphabétique, de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes: Sta-Tey

Cover
Joseph Fr. Michaud, Louis Gabriel Michaud
Chez Michaud frères, 1855

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 272 - Qu'ils reconnaîtront et garantiront la Constitution que la Nation française se donnera ; Ils invitent par conséquent le Sénat à désigner un Gouvernement provisoire qui puisse pourvoir aux besoins de l'administration et préparer la Constitution qui conviendra au peuple français.
Seite 223 - Offenbourg et à Ettenheim, pour y saisir les instigateurs d'un crime qui, par sa nature, met hors du droit des gens tous ceux qui manifestement y ont pris part.
Seite 171 - Vous savez la nouvelle ; venez me • consoler et souper avec moi. Tout • le monde va me refuser le feu et • l'eau ; ainsi nous n'aurons ce • soir que des viandes glacées et • nous ne boirons que du vin...
Seite 357 - Il avait l'inspiration funeste, le dérangement de génie de la Révolution à travers laquelle il avait passé. Les terribles spectacles dont il fut environné se répétaient dans son talent avec les accents lamentables et lointains des chœurs de Sophocle et d'Euripide. Sa grâce qui n'était point la grâce convenue, vous saisissait comme le malheur.
Seite 340 - Pontife à mon égard, de faire arriver au Saint-Père, comme je le désire, l'hommage de ma respectueuse reconnaissance et de ma soumission entière à la doctrine et à la discipline de...
Seite 213 - Tardent désir que vous avez de vous réconcilier avec nous et avec l'Église catholique. Dilatant donc, à votre égard, les entrailles de notre charité paternelle... nous vous dégageons, par la plénitude de notre puissance, du lien de toutes les excommunications...
Seite 272 - Qu'ils ne traiteront plus avec Napoléon Bonaparte, ni avec aucun membre de sa famille. Qu'ils respectent l'intégrité de l'ancienne France, telle qu'elle a existé sous ses rois légitimes...
Seite 172 - Et sème la discorde en annonçant la paix. Sans cesse on nous redit qu'il ne peut rien produire Et que, de ses discours,, il n'est que le lecteur. Mais, ce qu'un autre écrit, c'est lui seul qui l'inspire, Et l'on ne peut du moins méconnaître son cœur.
Seite 174 - Sire, les hommes dont vous êtes entouré. On voit avec peine que vous favorisez les réfractaires, que vous n'êtes servi presque que par des ennemis da la Constitution, et l'on craint que ces préférences trop manifestes n'indiquent les véritables dispositions de votre cœur.
Seite 223 - Monsieur le baron , je vous avais envoyé une note dont le contenu tendait à requérir l'arrestation du comité d'émigrés français siégeant à Offembourg, lorsque le premier consul, par l'arrestation successive des brigands envoyés en France par le gouvernement anglais, comme par la marche et le résultat des procès qui sont instruits ici, reçut connaissance de toute la part que les agens anglais à Offembourg avaient aux terribles complots tramés contre sa personne et contre la sûreté...

Bibliografische Informationen