Œuvres complètes, Band 43

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 171 - Tout ce que je vois jette les semences d'une révolution qui arrivera immanquablement, et dont je n'aurai pas le plaisir d'être témoin. Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent. La lumière s'est tellement répandue de proche en proche, qu'on éclatera à la première occasion; et alors ce sera un beau tapage. Les jeunes gens sont bien heureux; ils verront de belles choses.
Seite 211 - ... heures de la journée, celles où l'on dort me paraissent les plus heureuses. Vous ne savez point, et vous ne pouvez savoir par vous-même, quel est l'état de ceux qui pensent, qui réfléchissent, qui ont quelque activité, et qui sont en même temps sans talent, sans passion, sans occupation, sans dissipation; qui ont eu des amis, qui les ont perdus sans pouvoir les remplacer; joignez à cela de la délicatesse dans le goût, un peu de discernement, beaucoup d'amour pour la vérité; crevez...
Seite 238 - ... pour maintenir le goût. Ce que j'ai pris la liberté de condamner, c'est ce que vous dites dans les Horaces sur le monologue de Camille, qui précède sa scène avec Horace. Vous trouvez qu'il n'est pas naturel qu'elle excite sa fureur, en se rappelant tout ce qui peut l'augmenter. J'ai prêté ce volume-là, et j'en suis fâchée, parce que je vous dirais bien plus clairement le jugement que j'en ai porté.
Seite 204 - II est mort comme un chien; mais vraiment un chien est très-heureux de mourir sans tout cet attirail dont on persécute le dernier moment de notre vie. Si on avait un peu de charité pour nous, on nous laisserait mourir sans nous en rien dire. Ce qu'il ya de pis encore...
Seite 225 - Tous les raisonnements que vous me faites sont excellents, il n'ya pas un mot qui ne soit de la plus grande vérité. Il faut se résigner à suivre notre destination dans l'ordre général, et songer, comme vous dites, que le rôle que nous y jouons ne dure que quelques minutes; si l'on n'avait qu'à se défendre de la superStition pour se mettre au-dessus de tout, on serait bien heureux, mais il faut vivre avec les hommes, on en veut être considéré, on désire de trouver en eux du bon sens,...
Seite 246 - J'ai vu un homme qui est bien content d'une visite qu'il vous a rendue à Ferney ; c'eSt milord Holderness, il dit que vous n'avez que vingt-cinq ans; que vous êtes gai, vif, animé, abondant, enfin que vous l'avez charmé. Je charmerai ce soir M. Hume en lui lisant votre lettre. Vous êtes content de ses ouvrages, vous le seriez de sa personne, il est gai, simple et bon; les esprits anglais valent mieux que les nôtres, c'eSt bien mon avis. Je ne leur trouve point le ton dogmatique, impératif,...
Seite 533 - C'est à mon gré le plus grand service qu'on puisse rendre au genre humain, de séparer le sot peuple des honnêtes gens pour jamais ; et il me semble que la chose est assez avancée. On ne saurait souffrir l'absurde insolence de ceux qui vous disent : Je veux que vous pensiez comme votre tailleur et votre blanchisseuse.
Seite 329 - ... être la sienne. Cependant il est un peu fâcheux d'être obligé de se défaire de tant de gens , et d'imprimer ensuite qu'on, en est bien fâché , mais que ce n'est pas sa faute. Il ne faut pas faire trop souvent de ces sortes d'excuses au public. Je conviens avec vous...
Seite 10 - Une vieillesse très infirme m'a seule empêché d'être témoin de ces magnifiques fêtes que vous embellissez si singulièrement. Vous faites trop d'honneur à la Henriade de vouloir bien prendre le temple de l'amour pour un de vos sujets: vous ferez un tableau vivant de ce qui n'est chez moi qu'une faible esquisse.
Seite 137 - Lope de Vega, des traits si naïfs et si vrais, et un fracas d'action si imposant, que tous les raisonnemens de Pierre Corneille sont à la glace en comparaison du tragique de ce Gilles. On court encore à ses pièces, et on s'y plaît en les trouvant absurdes.

Bibliografische Informationen