Dictionnaire historique des batailles, siéges, et combats de terre et de mer: qui ont en lieu pendant la révolution Française, Band 1

Cover
Menard et Desenne, 1818
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 47 - Soldats, Vous allez entreprendre une conquête dont les effets sur la civilisation et le commerce du monde sont incalculables. Vous porterez à l'Angleterre le coup le plus sûr et le plus sensible, en attendant que vous puissiez lui donner le coup de mort.
Seite 47 - Les légions romaines que vous avez quelquefois imitées, mais pas encore égalées, combattaient Carthage tour à tour sur cette même mer, et aux plaines de Zama. La victoire ne les abandonna jamais , parce que constamment elles furent braves , patientes à supporter la fatigue , disciplinées et unies entre elles.
Seite 162 - Soldats, je suis content de vous. Vous avez, à la journée d'Austerlitz, justifié tout ce que j'attendais de votre intrépidité ; vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire. Une armée de cent mille hommes, commandée par les Empereurs de Russie et d'Autriche, a été, en moins de quatre heures, ou coupée ou dispersée. Ce qui a échappé à votre fer s'est noyé dans les lacs.
Seite 163 - Soldats, lorsque tout ce qui est nécessaire pour assurer le bonheur et la prospérité de notre patrie sera accompli, je vous ramènerai en France : là, vous serez l'objet de mes tendres sollicitudes. Mon peuple vous reverra avec joie, et il vous suffira de dire : « J'étais à la bataille d'Austerlitz, » pour que l'on vous réponde :
Seite 276 - Ils jouent et rient avec la mort; ils sont aujourd'hui parfaitement accoutumés avec la cavalerie, dont ils se moquent. Rien n'égale leur intrépidité , si ce n'est la gaieté avec laquelle ils font les marches les plus forcées ; ils chantent tour à tour la patrie et l'amour.
Seite 18 - Encore quelques jours , et vous aviez l'espoir de prendre le pacha même au milieu de son palais; mais , dans cette saison, la prise du château d'Acre ne vaut pas la perte de quelques jours : les braves que je devrais d'ailleurs y perdre sont aujourd'hui nécessaires pour des opérations plus essentielles.
Seite 47 - Le pillage n'enrichit qu'un petit nombre d'hommes : il nous déshonore, il détruit nos ressources : il nous rend ennemis des peuples qu'il est de notre intérêt d'avoir pour amis. La première ville que nous allons rencontrer a été bâtie par Alexandre. Nous trouverons à chaque pas de grands souvenirs, dignes d'exciter l'émulation des Français.
Seite 291 - Soult dans son rapport, parce que c'est un attentat horrible contre les lois de la. guerre, que de chercher à faire périr une armée par des moyens qui n'exposent à aucun danger...
Seite 47 - Soldats ! l'Europe a les yeux sur vous! vous avez de grandes destinées à remplir , des batailles à livrer, des dangers, des fatigues à vaincre; vous ferez plus que vous n'avez fait pour la prospérité de la patrie , le bonheur des hommes , et votre propre gloire. Soldats , matelots , fantassins , canonniers , cavaliers , soyez unis •, souvenez-vous que, le jour d'une bataille, vous avez besoin les uns des autres.
Seite 148 - Voilà la plus belle soirée - de ma vie, mais je regrette de penser que je perdrai bon nombre - de ces braves gens. Je sens, au mal que cela me fait, qu'ils sont - véritablement mes enfants; et, en vérité, je me reproche quelque fois ce sentiment, car je crains qu'il ne finisse par me rendre inha• bile à faire la guerre.

Bibliografische Informationen