Napoléon, recueil par ordre chronologique de ses lettres, proclamations, bulletins, discours: sur les matières civiles et politiques, etc., formant une histoire de son règne, écrite par lui-même, et accompagnée de notes historiques, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Idem Reddition de Mantoue Capitulation honorable accor
76
Idem Passage de lIsonzo et prise de Gradiska
84
Rapport au Directoire exécutif Entrée à GoriU
88
Idem Signature des préliminaires de Léoben Raisons pour signer État de lItalie Réponses à des bruits mal
99
Idem Même sujet
107
Idem Lettre en faveur de Clarke tombé en disgrâce auprès
114
Idem Refus de révolutionner lItalie conformément aux ins
121
Discours au Directoire à Paris en présentant le traité
127
Proclamation aux soldats au moment dentrer sur le territoire du Pape
133
Lettre à Cévéque de C6me Plaintes Réprimande Rap
136
Lettre au provédileur général de la République de Venise
145
Lettre au citoyen Lallemant ministre de France à Venise
151
Manifeste contre la République de Venise
157
Notice historique
163
Lettre au Directoire Contre les fournisseurs de larmée dI
165
Lettre au chef détatmajor Ordre de faire passer devant
171
177
177
Notice historique sur lIle
184
Ordres donnés pour loccupation Arrêtés qui organisent lad
190
Aoms des Chevaliers de Malte français qui ont fait des dons
196
Notice historique sur lEgypte et son gouvernement à lépoque
207
Ordre du jour à larmée Le nom des soldats tués à Alexan
213
Marche sur le Caire Proclamation au peuple du Caire Com
221
Extrait des Mémoires de lEmpereur Effet produit sur les
227
apport au Directoire Entrevue du général Bonaparte avec
235
Rapport au Directoire Bataille dAboukir Destruction
241
Lettre à madameBrueys sur la mort de son mari tué à Aboukir
248

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 477 - Tout ce qui peut contribuer au bien de la patrie est essentiellement lié à mon bonheur. J'accepte le titre que vous croyez utile à la gloire de la nation. Je soumets à la sanction du peuple la loi de l'hérédité. J'espère que la France ne se repentira jamais des honneurs dont elle environnera ma famille. « Dans tous les cas, mon esprit ne serait plus avec ma postérité le jour où elle cesserait de mériter l'amour et la confiance de la grande nation.
Seite 211 - MYst-ce pas nous qui avons détruit le pape, qui disait qu'il fallait faire la guerre aux musulmans? ^N'est-ce pas nous qui avons détruit les chevaliers de Malte , parce que ces insensés croyaient que Dieu voulait qu'ils fissent la guerre aux musulmans ? N'est-ce pas nous qui avons été dans tous les temps les amis du Grand Seigneur ( que Dieu accomplisse ses desseins!), et l'ennemi de ses ennemis?
Seite 181 - Souvenez-vous que , le jour d'une bataille , vous avez besoin les uns des autres. Soldats, matelots, vous avez été jusqu'ici négligés; aujourd'hui la plus grande sollicitude de la République est pour vous : vous serez dignes de l'armée dont vous faites partie. Le génie de la liberté...
Seite 207 - Les légions romaines protégeaient toutes les religions. Vous trouverez ici des usages différents de ceux de l'Europe : il faut vous y accoutumer. « Les peuples chez lesquels nous allons traitent les femmes différemment que nous ; mais, dans tous les pays, celui qui viole est un monstre. « Le pillage n'enrichit qu'un petit nombre d'hommes, il nous déshonore, il détruit nos ressources, il nous rend ennemis les peuples qu'il est de notre intérêt d'avoir pour amis. « La première ville que...
Seite 206 - Soldats, Vous allez entreprendre une conquête dont les effets sur la civilisation et le commerce du monde sont incalculables. Vous porterez à l'Angleterre le coup le plus sûr et le plus sensible, en attendant que vous puissiez lui donner le coup de mort.
Seite 80 - ... l'Allemagne n'en sera pas moins ravagée. Quant à moi, Monsieur le Général en chef, si l'ouverture que j'ai l'honneur de vous faire peut sauver la vie à un seul homme , je m'estimerai plus fier de la couronne civique que je me trouverais avoir méritée, que de la triste gloire qui peut revenir des succès militaires.
Seite 359 - C'est pour réparer ces injustices et ces erreurs qu'un gouvernement fondé sur les bases sacrées de la liberté, de l'égalité, du système représentatif, a été proclamé et reconnu par la nation : la volonté constante, comme l'intérêt et la gloire des premiers magistrats qu'elle s'est donnés , sera de fermer toutes les plaies de la France ; et déjà cette volonté est garantie par tous les actes qui sont émanés d'eux. Ainsi la loi désastreuse...
Seite 357 - Appelé par le vœu de la nation française à occuper la première magistrature de la République , je crois convenable en entrant en charge d'en faire directement part à votre majesté. La guerre qui depuis huit ans ravage les quatre parties du monde doit-elle être éternelle?
Seite 12 - Toulon, vous présageâtes l'immortelle campagne de 1793, vos victoires actuelles en présagent une plus belle encore. Les deux armées qui naguère vous attaquaient avec audace, fuient épouvantées devant vous; les hommes pervers qui riaient de votre misère, et se réjouissaient dans leur pensée des triomphes de vos ennemis, sont confondus et tremblans.
Seite 207 - Il n'ya pas d'autre Dieu que Dieu, et Mahomet est »son prophète. »Ne les contredisez pas; agissez avec eux comme nous avons agi avec les Juifs, avec les Italiens; ayez des égards pour leurs Muftis et leurs Imams, comme vous en avez eu pour les rabbins et les évêques.

Bibliografische Informationen