Histoire du parlement de Normandie depuis sa translation à Caen, au mois de juin 1589, jusqu'à son retour à Rouen, en avril 1594

Cover
A. Hardel, 1861 - 225 Seiten

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 214 - Arrivé près de Villars, il lui jeta autour du cou l'écharpe blanche des royalistes, et le gouverneur, proclamant la fin de toute division, cria : Vive le Roi! La foule l'imita, et les canons, qui avaient lancé tant de boulets à Henri IV, tonnent en son honneur. Sans retard, on écrit au Roi pour obtenir le rétablissement de la Cour de Parlement et des autres compagnies. Après avoir défendu les actes de son Parlement ligueur, c'était un glorieux hommage que Rouen rendait au Parlement royaliste,...
Seite 193 - L'académicien qui était alors directeur, continue Charles Perrault, alla, suivi de toute la compagnie en corps , haranguer le roi à SaintGermain , à la suite du parlement , de la chambre des comptes et de la cour des aides.
Seite 190 - ... suivent volontiers la vie, les meurs et la religion mesme de leurs roys pour avoir part en leurs bonnes grâces, honneurs et bienfaicts qu'eux seuls peuvent distribuer à qui il leur plaist , et qu'après en avoir corrompu les uns par faveur, ils ont tousjours le moyen de contraindre les autres...
Seite 190 - ... honneurs et bien-faicts qu'eux seuls peuvent distribuer à qui il leur plaist, et qu'après en avoir corrompu les uns par faveur , ils ont tousjours le moyen de contraindre les autres avec leur authorité et pouvoir. Nous sommes tous hommes , et ce qui a esté tenu pour licite une fois , qui neantmoins ne l'estoit point, le...
Seite 31 - ... les loups avec les brebis, les renards avec les poules, les hérétiques avec les catholiques, comme veulent persuader au roi ceux qui ont été nourris à l'école de cet athéiste Machiavel.
Seite 205 - Veitientes venient cuni exultatione, portantes manipulas suos (Ils reviendront avec des transports de joie, en portant les gerbes de leur moisson) : comme dit Durand, et Tolet, et Innocent, livre 1", chap.
Seite 192 - Le Roi leur faisait bon accueil, s'informait avec complaisance de leurs affaires, de la beauté de leur ville, parlait avec enthousiasme du dévouement de ses bons amis les Caennais et de son ardent désir de les voir; mais, quand paraissaient les requêtes, il les renvoyait au Conseil qui les renvoyait au Roi, sans qu'ils obtinssent jamais (1) Reg.
Seite 82 - Dans une expédition récente, les ligueurs ayant emporté la place d'assauI et démoli sa maison, l'avaient attaché lui-même à la queue d'un cheval, traîné ainsi jusqu'à Falaise, et ce n'est qu'au prix d'une forte rançon qu'il avait pu sauver sa vie. Lorsque Henri passa à Saint-Pierresur-Dives, son courageux partisan lui montra et son manoir en ruines, et son corps couvert de blessures. A son ordinaire le Béarnais fit étalage de sentiments généreux, promit beaucoup, sans que Dunot ni...
Seite 153 - Caen, où il aurait souffert le dernier supplice, si le cardinal de Bourbon et quelques autres prélats n'eussent intercédé pour lui; ils ne purent cependant empêcher qu'il ne fût enfermé dans le château de Crèvecœur, au diocèse de Lisieux, où il mourut de poison, dit-on , en 1591. On a de lui un grand nombre d'ouvrages. Le plus considérable et le plus rare est un Traité de V Eucluirislie, en latin, b-îolio, plein d'érudition, et qui irrita particulièrement les ministres huguenots...
Seite 215 - ... avaient à leur tête, serait moins la réunion de deux parties séparées que le rétablissement de la Cour Les vœux du Parlement de Caen avaient devancé les sollicitations des Rouennais. Dès le 1er avril, un messager arrivait à Caen, rapide comme un porteur d'heureuses nouvelles. Il racontait les événements accomplis à Rouen le mercredi dernier, le cri de : Vive le Roi! poussé par Villars, les réjouissances, la soumission complète de la ville. La Cour reconnaissante lui fit sur-le-champ...

Bibliografische Informationen