Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

cent mille hommes, sans affaiblir l’armée de ligne.

VI. Le général de division du génie Lery dirigea les travaux de Lyon; cette place, située au confluent de la Saône et du Rhône, est forte par sa position. Il cons

truisit une tête de pont aux Broteaux, sur · la rive gauche du Rhône, pour couvrir le

pont Morand. Il couvrit le pont de la Guillotière par un tambour , et fit établir un pont-levis sur l'arche du milieu. Le faubourg de la Guillotière est hors de la défense de la ville, mais habité par une population pleine de patriotisme et de courage; il jugea devoir le couvrir par un système de redoutes qui permît de le défendre long-temps. L'ancienne enceinte, sur la rive droite de la Saône, passe sur le sommet des collines et sur PierreEncise; elle fut relevée, ainsi que celle entre Saône et Rhône : la véritable attaque de Lyon est sur ses fronts entre les deux rivières. L'ingénieur occupa en avant trois positions par des forts de campagne, qui étaient flanqués par l'enceinte et qui se flanquaient entre eux. Cent cinquante pièces de canon de marine, venues de Toulon, et cent cinquante bouches à feu de campagne, en bronze, furent mises en batterie. Le 25 juin tous ces ouvrages étaient élevés, palissades, armés. Un bataillon de canonniers de marine, fort de six cents hommes; neuf compagnies d'artillerie de la ligne, formant mille hommes, et neuf cent canonniers tirés de la garde nationale, de l'école vétérinaire et des lycées, complétèrent le nombre des canonniers à deux mille cinq cents, ce qui était plus qu'il ne fallait pour le service des pièces. Un nombreux état-major d'artillerie y avait été attaché, des magasins considerables d'approvisionnemens y étaient formés ; quinze à vingt mille hommes étaient suffisans pour défendre Lyon : on était assuré de trente mille hommes sans affaiblir l'armée de ligne.

FIN DU DEUXIÈME VOLUME.

DES MATIÈRES

CONTENUES

DANS LE DEUXIÈME VOLUME.

00000000

RAPPORTS AU DIRECTOIRE.

CORRESPONDANCE MILITAIRE.

CAMPAGNES D'ÉGYPTE ET DE SYRIE.

PAG.
A l'armée. Sur le jer vendémiaire.
Au directoire. Combats de Rémeryeb, de Djůmy.

leb, de Myl-Qamar: bataille de Sédyman.
Au même. Révolte du Caire.
A Djezzar Pacha.
Au directoire. Combat et siège d'El-Arich; combat
de Gaza, siége de Jaffa.

20
Au même. Affaire de Kakoun. combat de Caiffa,

de Nazareth, de Cana, bataille du Mont-Thabor,

combat de Ssalet.
A l'armée. Sur l'expédition de Syrie.

det.

Pac.
Au directoire. Levée du siège d'Acre.
Au même. Révolte de Bénêçoùef , bombardement

d'Alexandrie, flotille de la mer-Rouge, combats
de la Charqyéb , de Gyseh ; révoite de l'Emir.
Hlbadiy, de l'ange El Mohdy; canoppade de Suez,
combat du canal de Moïse.

43
Au même. Combats de Soheïdje et de Tabhtah,

all'aire de Sambond, com bats de Quénéh, de
Samathah , de Thèbes, d'Esne, de Benoutbah ,
de Byralbarr, de Djirdjéh, de Théméh, de Bé.

nyady, Prise de Qosséyr.
Au même. Bataille d'Aboukir.
Au même. Siège d'Aboukir.
Au général Kléber. Sur le départ de Bonaparte pour

la Frauce.

PROCLAMATIONS,

DISCOURS,
DÉPÊCHES ET MESSAGES OFficiels.

A l'armée d'Italir. Sur les premières victoires de la

campagne de 1796.
A la même. Sur la prise de Milan.
A la même. Anniversaire du 14 juillet.
A la même. Id. du er vendémiaire.
Au peuple cisalpin. Sur la constitution.
A l'armée d lialie. Bonapart. lui fait ses adicux.

« ZurückWeiter »