Derniers momens de Napoléon, Band 1

Cover
H. Colburn, 1825 - 281 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 190 - L'on hait ici et l'on est prèl à combattre les nouveaux révolutionnaires , quel que soit leur but. Plus de révolution , c'est l'espoir le plus cher du soldat. Il ne demande pas la paix, qu'il désire intérieurement, parce qu'il sait que c'est le seul moyen de ne la pas obtenir , et que ceux qui ne la désirent pas l'appellent bien haut pour qu'elle n'arrive pas ; le soldat se prépare à de nouvelles batailles , et s'il jette quelquefois un coup d'œil sur...
Seite 269 - Veuillez agréer l'assurance sincère du profond respect avec lequel j'ai l'honneur d'être, » De votre excellence , » Le très-humble et très-dévoué serviteur,
Seite 144 - Y aurait-il quelqu'un assez incrédule pour révoquer en doute que tout, dans ce vaste univers, est soumis à l'empire du destin? Faites connaître au peuple que, depuis que le monde est monde, il était écrit qu'après avoir détruit les ennemis de l'islamisme, fait abattre les croix , je viendrais du fond de l'Occident remplir la tâche qui m'a été imposée. Faites voir au peuple que, dans le saint livre du Koran, dans plus de vingt passages, ce qui arrive a été prévu, et ce qui arrivera...
Seite 228 - J'étais à peine depuis quelques minutes » dans la salle, que Napoléon la traversa pour » venir à nous. La duchesse de Weimar me )• présenta avec le cérémonial accoutumé : il » m'adressa quelques éloges d'un ton affable, » et en me regardant fixement. Bien peu » d'hommes m'ont paru posséder comme lui » le don de lire, au premier coup d'œil, dans » la pensée d'un autre homme. Il devina à » l'instant que, malgré ma célébrité , j'étais » simple dans mes manières et sans...
Seite 144 - ... dans ce monde ni dans l'autre. Y aurait-il un homme assez aveugle pour ne pas voir que le destin lui-même dirige toutes mes opérations ? Y aurait-il quelqu'un...
Seite 330 - ... donner aux rois une garantie contre les peuples. Un tel engagement nous conduirait à faire la guerre aux mêmes principes pour lesquels nous avons combattu jusqu'à présent, et auxquels est due une grande partie de nos victoires. Le Piémont deviendra ce qu'il pourra entre la France et l'Italie, l'une et l'autre libres. Tout ce que nous pouvons faire dans ce pays , c'est de laisser les choses suivre leur cours naturel. D'après cela , vous ne pouvez avoir les dix mille Piémontais qu'on avait...
Seite 304 - Remontant plus haut et jusqu'à ses premières années sous le toit paternel en Corse, il se peint lui-même comme un petit sauvage malfaisant, rebelle à tous les freins et dépourvu de conscience (2j.
Seite 138 - Croyez au désir que j'ai de vous voir promptement rétabli, et au prix que j'attache à votre estime et à votre amitié. Je crains que nous ne soyons un peu brouillés : vous seriez injuste si vous doutiez de la peine que j'en éprouverais. Sur le sol de l'Egypte, les nuages...
Seite 145 - Je pourrais demander compte à chacun de vous des sentiments les plus secrets du cœur, car je sais tout, même ce que vous n'avez dit à personne; mais un jour viendra que tout le monde verra avec...
Seite 317 - ... en l'encombrant de remèdes. Notre corps est comme une montre parfaite qui doit aller un certain temps; l'horloger n'a pas la faculté de l'ouvrir, il ne peut la manier qu'à tâtons et les yeux bandés. Pour un qui, à force de la tourmenter à l'aide d'instruments biscornus, vient à bout de lui faire du bien, combien d'ignorants la détruisent, etc...

Bibliografische Informationen