Histoire politique et privée de Charles-Maurice de Talleyrand ... suivie d'un extrait des mémoires inédits de M. de Semallé ... de nouveaux documents ... sur la déportation de la famille royale en 1830, etc

Cover
Bureau de la Biographie universelle, 1853 - 205 Seiten

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 23 - L'exécution atroce du malheureux duc d'Enghien a produit une sensation difficile à rendre. Tout Paris est consterné, la France le sera, l'Europe entière doit frémir. Nous approchons de la crise la plus terrible. Bonaparte ne connaît plus de frein à son ambition ; rien ne lui est sacré , il sacrifiera tout à ses passions.
Seite 111 - Talleyrand, appelé de longue date au tribunal d'en haut, était contumace; la mort le cherchait de la part de Dieu, et elle l'a enfin trouvé. Pour analyser minutieusement une vie aussi gâtée que celle de M. de La Fayette a été saine, il faudrait affronter des dégoûts que je suis incapable de surmonter. Les hommes de plaies ressemblent aux carcasses de prostituées : les ulcères les ont tellement rongés qu'ils ne peuvent plus servir à la dissection.
Seite 59 - Les armées des puissances alliées ont occupé la capitale de la France. Les souverains alliés accueillent le vœu de la nation française. Ils déclarent : Que si les conditions de la paix devaient renfermer de plus fortes garanties lorsqu'il s'agissait d'enchaîner l'ambition de Bonaparte , elles doivent être plus favorables lorsque , par un retour vers un gouvernement sage , la France elle-même offrira l'assurance de ce repos.
Seite 17 - ... s'il le fallait, je mangerais du pain noir avec ma famille et mes fidèles serviteurs. Mais ne vous y trompez pas, je n'en serai jamais réduit là ! J'ai une autre ressource dont je ne crois pas devoir user, tant que...
Seite 21 - C'est le général Caulaincourt qui, à cet égard, est chargé des ordres du Premier Consul ; vous ne pouvez pas douter qu'en les exécutant, il n'observe tous les égards que Son Altesse peut désirer.
Seite 60 - Qu'ils reconnaîtront et garantiront la Constitution que la Nation française se donnera ; Ils invitent par conséquent le Sénat à désigner un Gouvernement provisoire qui puisse pourvoir aux besoins de l'administration et préparer la Constitution qui conviendra au peuple français.
Seite 11 - Nous avons été • touché de joie quand nous avons « appris l'ardent désir que vous aviez « de vous réconcilier avec nous et « avec l'Église catholique. Dilatant « donc à votre égard les entrailles • de notre charité paternelle, nous « vous dégageons, par la plénitude • de notre puissance, du lien de tou
Seite 60 - Qu'ils ne traiteront plus avec Napoléon Bonaparte, ni avec aucun membre de sa famille. Qu'ils respectent l'intégrité de l'ancienne France, telle qu'elle a existé sous ses rois légitimes...
Seite xvii - Et sème la discorde en annonçant la paix. Sans cesse on nous redit qu'il ne peut rien produire Et que, de ses discours,, il n'est que le lecteur. Mais, ce qu'un autre écrit, c'est lui seul qui l'inspire, Et l'on ne peut du moins méconnaître son cœur.
Seite 106 - Sainteté daignera les accueillir avec bonté. « Dispensé plus tard par le vénérable Pie VII de l'exercice des fonctions ecclésiastiques, j'ai recherché dans ma longue carrière politique les occasions de rendre à la religion et à beaucoup de membres honorables et distingués du clergé catholique tous les services qui étaient en mon pouvoir. Jamais je n'ai cessé de me regarder comme un enfant de l'Église.

Bibliografische Informationen