Le génie du christianisme

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 257 - Gengiskan. qui ont dévasté l'Asie: et nous verrons que nous devons au christianisme, et dans le gouvernement un certain droit politique, et dans la guerre un certain droit des gens, que la nature humaine ne sauroit assez reconnoître.
Seite 84 - O moment solennel ! Ce peuple prosterné ; Ce temple dont la mousse a couvert les portiques ; Ses vieux murs, son jour sombre et ses vitraux gothiques; Cette lampe d'airain qui, dans l'antiquité, Symbole du soleil et de l'éternité , Luit devant le Très-Haut , jour et nuit suspendue ; La majesté d'un Dieu parmi nous descendue, Les pleurs, les vœux, l'encens qui montent vers l'autel-, Et de jeunes beautés qui, sous l'œil maternel , Adoucissent encor, par leur voix innocente , De...
Seite 278 - Du reste, renversant, détruisant, foulant aux pieds tout ce que les hommes respectent, ils ôtent aux affligés la dernière consolation de leur misère, aux puissants et aux riches le seul frein de leurs passions; ils arrachent du fond des cœurs le remords du crime, l'espoir de la vertu.
Seite 307 - ... indigne d'une femme du mérite de l'auteur d'avoir cherché à vous répondre en élevant des doutes sur vos opinions politiques. Et que font ces prétendues opinions à une querelle purement littéraire ? Ne...
Seite 236 - ... à adoucir nos mœurs, à nous tirer de notre ignorance, à nous arracher à nos coutumes grossières ou féroces. Les papes parmi nos ancêtres furent des missionnaires des arts envoyés à des barbares , des législateurs chez des Sauvages, o Le règne seul de Charlemagne , dit Voltaire , eut une lueur de politesse, qui fut probablement le fruit du voyage de Rome.
Seite 48 - Il redouble la paix qui m'attache en ces lieux ; Son jour mélancolique, et si doux à nos yeux , Son vert plus rembruni, son grave caractère. Semblent se conformer au deuil du monastère. Sous ces bois jaunissants j'aime à m'ensevelir. Couché sur un gazon qui commence à pâlir, Je jouis d'un air pur, de l'ombre et du silence. Ces chars tumultueux où s'assied l'opulence, Tous ces travaux, ce peuple à grands flots agité...
Seite 75 - C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair?
Seite 334 - Les encyclopédistes sont une secte de soi-disant philosophes, formée de nos jours ; ils se croient supérieurs à tout ce que l'antiquité a produit en ce genre. A l'effronterie des cyniques , ils joignent la noble impudence de débiter tous les paradoxes qui leur tombent dans l'esprit; ils se targuent de géométrie, et soutiennent que ceux qui n'ont pas étudié cette science ont l'esprit faux ; que par conséquent ils ont seuls le don de bien raisonner : leurs discours les plus communs sont...
Seite 278 - Par les principes, la philosophie ne peut faire aucun bien que la religion ne le fasse encore mieux, et la religion en fait beaucoup que la philosophie ne saurait faire.
Seite 343 - C'était M. Colbert, me direz-vous; je l'avoue, et je prétends bien que le ministre doit partager la gloire du maître. Mais qu'eut fait un Colbert sous un autre prince : sous votre roi Guillaume, qui n'aimait rien; sous le roi d'Espagne Charles II, sous tant d'autres souverains ? Croiriez-vous bien, milord, que Louis XIV a réformé le goût de sa cour en plus d'un genre?

Bibliografische Informationen