Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

. französisch - diplomatisches Les é bud

oder . ..Sa m m lung . französischer Original - A ufråge

ůber · Diplomatisch - politische Gegenstånde

der neuesten Zeit.

[merged small][ocr errors]

unentbehrlidhes Hůlfsmittel zur gründlichen Erlernung

des höhern französischen Geschäftsstyls, o

Ent halteno eine vollständige Sammlung fåmmtlicher Briefe, Neden,

Proclamationen, Bothschaften u.s.w. des Kaisers Napos. leons des Großen, nach der Zeitfolge ( 1796 – 1807.). geordnet, und mit historischen Anmerkungen begleitet.

Hér a usgegeben

D. Chr. Aug. Fischer,

offentl. ordentl. prof. der Culturgefch. und rchönen Sites satur zu Wursburg, correspondenten der König be Sovietät der Wissenro aften zu Göttingen

4. f. 10.

Le i p s ige
bei Heinrich G r å ff.

1808.

GÉNÉRALE ET COMPLÈTE :

DE
LETTRES, PROCLAMATIONS,
DISCOURS, MESSAGES

&c. &c. &c.

DE

NAPOLÉON LE GRAND,

EMPEREUR DES FRANÇAIS, ROI D'ITALIË, PRO-
TECTEUR DE LA CONFÉDÉRATION DU RHIN

&c. &c. &c.

rédigée d'après le Moniteur etc., classée suivant l'ordre du

temps (1796 1807), accompagnée de notes historiques,

[blocks in formation]

DOCT. EN PHILOS. PROFESSEUR D'HISTOIRE ET
DE BELLES-LETTRES A L'UNIVERSITÉ DE
WURZBURG, ASSOCIÉ – CORRESPONDANT
DE LA SOCIÉTÉ ROYALE DES SCIENCES

DE GÖTTINGEN &c.

. A LEIPZIG,
CHEZ H. GRÄFF, LITRAIR E.

. 1 8 0 8.

UNIVERSITY 17,IAN 930 TE OF OXFORD

AVANT-PROPOS.

J'ai fait cette collection pour mon plaisir et mon instruction; je la publie pour le plaisir et l'instruction de ceux, qui sạuront l'apprécier. J'ai cru ne pouvoir mieux honorer ce grand homme, (son nom est son plus bel éloge) qu'en le montrant tel qu'il s'est peint lui – même. Qu'on lise ses lettres, ses proclamations, ses discours etc. et on verra, que partout et dans toutes les situations de sa vie glorieuse, il a montré la même énergie, la même magnanimité, et la même grandeur.

Supérieur aux événemens, et ne se fiant qu'à son génie, et à sa destinée, il a ? prouvé que par la force du caractère, ce premier don du ciel, on peut maîtriser le hasard, et se créer son propre univers. Il est temps. enfin que la calomnie se taise, et qu'on rende à celui, dont le nom seul est une grande puissance, la justice qui est due au protecteur de toutes les idées libé‘rales, qui sont chères à l'humanité.

[ocr errors]

CHR. AUG. FISCHER. A Wurzburg le 31. Décembre

1807.

« ZurückWeiter »