Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

9 février. — Première séance de l'Institut au palais des sciences et des arts (le Louvre).

15 février.— Combat d'Ostrolenka. Le général Soworow, fils du célèbre maréchal de ce nom, perd la vie dans cette affaire.

16 février. — L'empereur envoie à Paris les drapeaux pris à Eylau; il ordonne que les canons conquis à cette bataille seront fondus pour dresser une statue au général

- d'Hautpoult, commandant des cuirassiers, qui avait été tué dans cette journée.

24 février. — Combat de Peterswalde.
25 février. Passage de la Passarge à Liebstadt.

5 mars. — Le pont d'Austerlitz est ouvert au passage des voitures.

6 mars. — Décret impérial qui met en état de siége les

ports de Brest et d'Anvers ; le premier sous les ordres du

général sénateur Aboville, et le deuxième sous ceux du gé

néral sénateur Ferino.
7 mars. — Combat de Guttstadt et de Willemberg.
12 mars. — Combat de Lignau.

7 avril. Sénatus-consulte qui appelle la conscription de 18o8.

18 avril. — Suspension d'armes signée à Schlatkow entre l'empereur et le roi de Suède. .

25 avril. L'empereur établit son quartier-général a Finkenstein. — Décret impérial concernant les théâtres de Paris : ils sont divisés en grands théâtres et théâtres secon

daires.
1" mai. - Capitulation de la place de Neiss, assiégée par
le général Vandamme.

[ocr errors]

15 mai. - Combat livré devant les murs de Dantzick, assiégé par le maréchal Lefebvre, entre les troupes assiégeantes et le corps d'armée russe du général Kaminski, ac

couru pour secourir cette place. Les Russes sont repoussés avec perte.

24 mai. — Dantzick se rend au maréchal Lefebvre après cinquante-un jours de tranchée ouverte.

28 mai. — Décret impérial qui confère au maréchal Lefebvre le titre de duc de Dantzick pour le récompenser de l'activité qu'il avait déployée pendant le siége de cette ville.

1" juin. — L'empereur vient visiter Dantzick.

4juin. Les négociations de paix qui avaient été entamées entre la Russie et la France pendant que les deux armées prenaient quelque repos dans leurs quartiers, ayant été rompues, les hostilités recommencent, et les Russes sont battus à Spandenn, au monient où ils voulaient traverser la Passarge.

5. juin. Nouveau combat de Spandenn ; les Français

franchissent la Passarge et se mettent à la poursuite des Russes.

6 juin. —Combat de Deppen, où les Russes sont culbutés de nouveau.

8 juin. — L'empereur établit son quartier-général à Deppen.

11 juin. — Bataille d'Heilsberg; elle reste presque sans résultat. Seulement le lendemain l'armée russe quitte les fortss tranchemens qu'elle occupait en avant de cette ville.

14 juin. — Mémorable bataille de Friedland; cette fois, l'armée russe est entièrement anéantie, et les résultats obtenus par les Français placent cette journée à côté de celles de Marengo, d'Austerlitz et d'Iéna. Elle décidait de la campagne, et la précipitation des Russes à se retirer était telle, qu'ils rompaient derrière eux tous les ponts, pour se soustraire à la vive poursuite de leurs vainqueurs.

16 juin. — Occupation de Kœnigsberg par les Français.

· 19 juin. L'empereur Napoléon établit son quartier-gé

néral dans Tilsit, où , quelques jours auparavant, l'empereur de Russie et le roi de Prusse avaient établi le leur.

21 juin. — Armistice conclu entre les deux empereurs et le roi de Prusse.

25 juin. Entrevue de ces trois monarques dans un bateau sur le Niémen; Alexandre , Napoléon et le roi de Prusse passent deux heures dans cette conférence. La moitié de la ville est déclarée neutre pour la facilité des communications. Du 25 juin au 9 juillet, les trois souverains se voient amicalement, et se donnent mutuellement des fêtes, pendant que leurs ministres s'occupaient des négociations relatives à la paix. • '

7 juillet. —Traité de paix entre les deux empereurs, dé

claré commun aux rois de Naples et de Hollande, frères de

Napoléon, et par lequel Alexandre reconnaît la confédération du Rhin, et promet sa médiation pour engager l'Angleterre a ne plus mettre d'obstacles à une paix générale. 9 juillet. — Traité de paix entre le roi de Prusse et l'empereur des Français, basé sur les clauses du précédent. Le roi de Prusse recouvre, de la générosité de Napoléon, toutes ses provinces, excepté celles de Pologne, spécifiées dans le traité, et qui seront possédées en toute souveraineté par le roi de Saxe. 13 juillet. — Les hostilités recommencent entre la France et la Suède.

17 juillet. — Napoléon rend une visite au roi de Saxe à

[ocr errors][ocr errors]

24juillet. Son arrivée a Francfort. 27 juillet. — Son retour à Saint-Cloud. 28 juillet. Il reçoit en audience solennelle et successivement les félicitations du sénat, du tribunat, du corps législatif, de la cour de cassation, de la cour d'appel, du clergé, de la cour de justice criminelle, du corps municipal, etc.

9 août. — Berthier, prince de Neufchâtel, est élevé à la dignité de vice-connétable, et Talleyrand, prince de Bénévent, à celle de vice grand-électeur. 15 août. — Napoléon se rend en grand cortége à NotreDame pour y entendre le Te Deum en action de grâce, pour la paix de Tilsit. 16 août. - Ouverture du corps législatif par Napoléon ; session de 18o7. 19 août. — Sénatus-consulte qui supprime le tribunat, et donne au corps législatif une nouvelle organisation plus conforme aux vues de Napoléon. Méme jour. Les Français s'emparent de la ville de Stralsund. 22 août. - Célébration du mariage de Jérôme-Napoléon

Bonaparte avec la princesse Catherine, fille du roi de Wur

temberg. 3 septembre. Décret ordonnant que le Code civil des Français portera désormais le titre de Code Napoléon.

3 septembre. — Capitulation de l'ile de Rugen; cette con\ - \

quête complète celle de toute la Poméranie suédoise.

8 septembre. - Décret qui établit la constitution du

| loyaume de Westphalie, et proclame Jérôme Napoléon roi de

ce pays. 18 septembre. — Clôture du corps législatif; il adopte dans cette session le Code de commerce.

[ocr errors]

28 septembre. — Décret qui institue et organise une cour des comptes.

1er octobre. — Décret qui réunit les diocèses de Parme et de Plaisance a l'église gallicane.

12 octobre.—Sénatus-consulte portant que les provisions ne seront expédiées aux juges qu'après cinq ans d'exercice. 14 octobre. — Exposition au Musée des objets d'art conquis par les armées. 27 octobre. — Traité signé à Fontainebleau entre la France et l'Espagne, par lequel les deux parties contractantes résolvent de se partager le Portugal, et le roi d'Espagne s'engage à donner le passage, à cet effet, à vingt-cinq mille hommes d'infanterie et à trois mille hommes de cavalerie de Napoléon. 29 octobre. Décret impérial qui admet gratuitement | dans les lycées deux cents nouveaux élèves, fils de militaires et de fonctionnaires publics. 6 novembre. — Le comte Tolstoi, ambassadeur de Russie, présente ses lettres de créance à l'empereur. 8 novembre. Arrivée de l'ambassadeur de Perse à Paris ; il est porteur de magnifiques présens pour l'empereur ; les plus remarquables sont les sabres de Tamerlan et de Thamas Kouli-Kan. 1o novembre. - Dispositions relatives aux halles, marchés, et rues de Paris. 11 novembre Traité de la France et de la Hollande ; la ville de Flessingue est cédée aux Français. 16 novembre. L'empereur part de Paris pour visiter ses états d'Italie. 2r novembre. — Il arrive à Milan.

25 novembre. Entrée triomphale à Paris des corps de

[ocr errors][ocr errors]
« ZurückWeiter »