Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

25 mars (4 germinal.) — Le premier consul ordonne la construction de trois nouveaux ponts sur la Seine : un devant le jardin des Plantes, l'autre dans la Cité, le troisième devant le Louvre.

28 mars (7 germinal.) — Traité de paix entre la république française et le roi de Naples. Porto-Longone, l'île d'Elbe et la principauté de Piombino sont cédées à la France. Ferdinand s'engage en outre à fermer tous ses ports aux Anglais.

1er avril ( 1 1 germinal.)— Le premier consul nomme le général Macdonald ministre plénipotentiaire de la république près le roi de Danemarck.

6 avril (16 germinal.)— L. Régent et Carbon, convaincus d'avoir contribué à la confection de la machine infernale, sont décapités à Paris.

1er mai ( 11 floréal.)— Occupation de l'île d'Elbe par les Français.

8 mai ( 18 sloréal.) — Organisation définitive de la société de la Charité maternelle.

21 mai ( 1er prairial.) — L'Institut présente au premier consul son projet de travail pour la continuation de son Dictionaire de la langue française.

4 juillet (14 messidor.) — Le premier consul nomme le nègre Toussaint-Louverture gouverneur à vie de Saint-Domingue.

15 juillet (26 messidor.) — Concordat entre le premier consul et le pape Pie vII. Les évêques et archevêques nommés par le premier consul recevront du pape l'institution canonique. Par ce concordat, Bonaparte devenait réellement le restaurateur de la religion en France. Les prêtres ne lui en ont pas gardé plus de reconnaissance.

24 juillet (6 thermidor.) — Traité de paix et d'alliance entre la république française et l'électeur de Bavière.

31 juillet (12 thermidor. ) — Organisation de la gendarmerie en France.

27 aout (9 fructidor.) — Création d'un ministère du trésor public. Bonaparte donne le portefeuille à Barbé-Marbois.

29 septembre ( 7 vendémiaire.) — Traité de paix signé à Madrid entre la république française et le roi de Portugal.

1er octobre ( 9 vendémiaire.) — Préliminaires de paix , signés à Londres entre la France et l'Angleterre.

8 octobre ( 16 vendémiaire.) — Traité de paix signé à Paris entre la France et la Russie.

9 octobre ( 17 vendémiaire.) — Préliminaires de paix signés à Paris entre la France et la Sublime-Porte.

12 novembre (21 brumaire. ) — Consulte législative de la république cisalpine, indiquée à Lyon. Le premier consul est invité à assister à ses séances.

16 novembre ( 25 brumaire.) — Célébration à Paris de fêtes solennelles à l'occasion de la paix.

. 21 novembre (3o brumaire.)— Départ de Brest de l'expédition de Saint-Domingue sous les ordres du général Leclerc, beau-frère de Bonaparte.

[ocr errors]

8 janvier ( 18 nivose.) — Arrivée du premier consul à Lyon. 25 janvier (5 pluviose.)—Cédant au vœu de la consulte,

le premier consul accepte le titre de président de la république italienne.

4 mars ( 13 ventose. ) — Arrêté des consuls ordonnant qu'il leur soit présenté un tableau général des progrès et de,

l'état des sciences, des lettres et des arts, depuis 1789 jusqu'au 23 septembre 18o2.Cet arrêté a pour objet d'encourager par toutes sortes de secours ces trois grandes branches de , la prospérité publique et de perfectionner les méthodes employées pour l'enseignement en France.

8 mars ( 17 ventose.) - Traité de paix entre la France et la régence d'Alger.

Méme jour. — Création d'un directeur de l'administration

de la guerre, ayant rang et fonction de ministre. — Dejean

est nommé directeur.

25 mars (4 germinal.) —Traité de paix définitif entre la république française, le roi d'Espagne, la république batave, d'une part, et la Grande-Bretagne de l'autre, signé à Amiens.

3 avril ( 13 germinal.) — Bonaparte, président de la république italienne, convoque à Milan le corps législatif pour le 24 juin 18o4. •

8 avril ( 18 germinal. ) — Adoption par le corps législatif

du concordat arrêté entre le premier consul et Pie v11, pour

l'organisation du culte en France. - Le cardinal Caprara

est autorisé par Bonaparte à exercer les fonctions de légat

à latere.— Su ppression des décades.

18 avril (28 germinal.) — Bonaparte et toutes les autorités constituées de la république assistent en grande pompe

au Te Deum chanté à Notre-Dame, à l'occasion du traité de paix signé a Amiens et du rétablissement du culte catholique en France.

26 avril (6 floréal. ) — Loi d'amnistie en faveur de tout prévenu d'émigration non radié ; permission accordée à tout

émigré de rentrer en France, sous la condition de prêter ser

[ocr errors]

ment de fidélité au gouvernement et à la constitution de l'an vIII.

1er mai ( 11 floréal.) — Création des écoles primaires, secondaires et spéciales, autrement dites lycées, aux frais du trésor public.

8 mai ( 18 floréal.) — Le sénat conservateur nomme Bonaparte consul pour les dix années qui suivront celles pour lesquelles il a été nommé par la constitution.

1o mai (2o floréal.) — Arrêté des consuls portant que le peuple français sera consulté sur cette question : Napoléon Bonaparte sera-t-il consul à vie ?

19 mai (29 floréal.)— Loi portant création d'une légiond'honneur en France; elle a pour objet de récompenser les services civils et militaires, comme également utiles à l'état.

2o mai (3o floréal.) — Traité particulier entre la république française et le duc de Wurtemberg.

24 mai (4 prairial.)—Traité par lequelle prince d'Orange renonce à la dignité de stathouder des Provinces-Unies.

15 juin (26 prairial.) - Le premier consul fonde un prix (une médaille d'or de 3,ooo fr.) pour encourager les savans à des expériences sur l'électricité et le galvanisme; l'Institut sera juge des découvertes faites dans ces deux parties essentielles de la physique.

25 juin (6 messidor.)-Traité de paix entre la république française et la Porte-Ottomane, qui confirme tous les traités antérieurs.

2 juillet (13 messidor.) — Lucien Bonaparte, Joseph Bonaparte et le général Kellermann, sénateurs, sont nommés membres du grand conseil de la légion-d'honneur.

2 aout (14 thermidor.) — Un sénatus-consulte interpré

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

tant le vœu du peuple français, proclame Napoléon Bona

parte premier consul à vie, et lui donne le droit de se nommer UlIl SUlCC0SS6UlI'.

4 aout ( 16 thermidor.) — Autre sénatus-consulte organique qui accorde aux autres consuls cette même prorogation de pouvoir, et la présidence du sénat, dont ils seront membres de droit. \.

Méme jour. — Création d'un grand-juge, ministre de la justice. - Regnier est nommé grand-juge.

21 août (3 fructidor.)— Le premier consul préside pour la première fois le sénat censervateur.

26 aout (8 fructidor.) — Réunion de l'île d'Elbe à la France.

2 septembre (15 fructidor.)— Le sénat helvétique ré» clame la médiation du premier consul.

3 septembre ( 16 fructidor.) — Installation de la république valaisane.

11 septembre (24 fructidor.) — Réunion du Piémont à la France. Il est divisé en six départemens : le Pô, la Doire, la Sesia, la Stura, le Tanaro et Marengo. · s

14 septembre (27 fructidor.)— Décret qui supprime le ministère de la police de la république, et réunit ses attributions à celles de grand-juge. | / 18o2 (an x1.)

[ocr errors]

4 octobre ( 12 vendémiaire.)— Décret qui crée une garde municipale soldée pour le service de la ville de Paris; elle consiste en deux mille cent cinquante-quatre hommes à pied et cent quatre-vingts a cheval.

« ZurückWeiter »