Correspondance inédite officielle et confidentielle avec les cours étrangères, les princes, les ministres et les généraux français et étrangers en Italie, en Allemagne et en Egypte, Band 3

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 382 - Votre mari a été tué d'un coup de canon , en combattant a son bord. Il est mort sans souffrir , et de la mort la plus douce , la plus enviée par les militaires. Je sens vivement votre douleur. Le moment qui nous sépare de l'objet que nous aimons est terrible ; il nous isole de la terre ; il fait éprouver au corps les convulsions de l'agonie. Les facultés de l'âme sont anéanties, elle ne conserve de relation avec l'univers , qu'au travers d'un cauchemar qui altère tout.
Seite 317 - ... comme à l'ordinaire , comme je veux qu'elle continue toujours. Ne craignez rien pour vos familles , vos maisons , vos propriétés , et surtout pour la religion du prophète que j'aime.
Seite 81 - ... nous trouverons avoir gagnée. Avec l'argent que nous aurons des Liguriens, nous ferons faire à Toulon trois bons vaisseaux de notre construction : car les vaisseaux de construction vénitienne exigent autant de matelots qu'un bon vaisseau de 74 ; et des matelots, voilà notre partie faible.
Seite 317 - Mameluks, protéger le commerce et les naturels du pays. Que tous ceux qui ont peur se tranquillisent ; que ceux qui se sont éloignés rentrent dans leurs maisons; que la prière ait lieu aujourd'hui comme à l'ordinaire, comme je veux qu'elle continue toujours. Ne craignez rien pour vos familles...
Seite 78 - Que nous soyons en paix ou en guerre, il nous faut quarante ou cinquante millions pour réorganiser notre marine. Notre armée de terre n'en sera ni plus ni moins forte; au lieu que la guerre oblige l'Angleterre à faire des préparatifs immenses qui ruinent ses finances, détruisent l'esprit de commerce , et changent absolument la constitution et les mœurs de ce peuple. Nous devons employer tout l'été à armer notre escadre de Brest , à faire exercer nos matelots dans la rade , à achever les...
Seite 381 - Toulon. Je vous envoie une copie de la lettre * à faire partir. Vous direz que l'armée de terre est victorieuse et bien établie en Egypte , sans maladies et sans perte de monde ; que je me porte bien , et qu'on n'ajoute pas foi en France aux bruits que l'on fait courir. Expédiez-moi de Tripoli un courrier pour me faire parvenir les nouvelles que vous aurez de France, et écrivez à Malte pour qu'on vous envoie toutes les gazettes que l'on y reçoit et que vous me ferez parvenir.
Seite 50 - ... chirurgien en chef. Dix-huit chirurgiens et médecins doivent être partis, et, à l'heure qu'il est, être rendus à Toulon. Indépendamment de cela, vous prendrez le plus de chirurgiens et de médecins que vous pourrez, soit en en faisant venir de l'armée d'Italie, soit en prenant ceux de quelque mérite que vous pourriez trouver dans le pays où vous êtes; vous n'en aurez jamais de trop. Vous organiserez aussi une pharmacie, que vous prendrez dans les hôpitaux de Marseille et de Toulon....
Seite 346 - Tous les objets d'or ou d'argent, tous les bijoux, l'or ou l'argent monnayé, les chàles de valeur, les tapis brodés en or qui se trouvent dans les magasins généraux, seront enfermés dans des caisses sur lesquelles seront apposés les scellés du payeur de l'armée, de l'état-major général et de la commission chargée de l'inventaire. Lesdites caisses seront transportées dans le logement du payeur de l'armée ; l'inventaire en sera remis à l'ordonnateur en chef et à l'administrateur des...
Seite 330 - La plus grande chose que nous avions à craindre en arrivant, c'était d'être précédés par la terreur, qui n'existait déjà que trop, et qui nous aurait exposés, dans chaque bicoque, à des scènes pareilles à celles d'Alexandrie. Tous ces gens-ci pouvaient penser que nous -, venions dans le même esprit que saint Louis , et qu'ils portent euxmêmes lorsqu'ils entrent dans les Etats chrétiens.
Seite 14 - République, en recevant dans son sein et en admettant à ses premières dignités des Français universellement connus pour les ennemis les plus acharnés de la patrie, et flétris à jamais pour avoir porté les armes contre elle ; que tout annonce, de sa part, l'intention de livrer incessamment son territoire à l'une des puissances en , guerre contre la France...

Bibliografische Informationen