Monumens des grands-maîtres de l'Ordre de saint-Jean de Jérusalem, ou Vues des tombeaux élevés à Jérusalem, à Ptolémaïs, à Malte, etc., accompagnés de notices historiques, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 11 - ... parure ; ils s'en servent avec » courage dans les plus grands périls, sans craindre » ni le nombre ni la force des barbares. Toute » leur confiance est dans le Dieu des armées , et , » en combattant pour sa cause, ils cherchent une » victoire certaine ou une mort sainte et honorable.
Seite 10 - ... même leur volonté; ils ne sont jamais oisifs , ni répandus au-dehors ; et quand ils ne marchent point en campagne et contre les infidèles , ou ils raccommodent leurs armes et les harnois de leurs chevaux , ou ils sont occupés dans de pieux exercices par les ordres de leur chef. Une parole insolente, un ris immodéré, le moindre murmure, ne demeurent point sans une sévère correction. Ils détestent les jeux de hasard ; ils ne se permettent ni la chasse, ni les visites inutiles; ils rejettent...
Seite xvii - Je parcourais une longue rue, appelée encore la rue des Chevaliers. Elle est bordée de maisons gothiques ; les murs de ces maisons sont parsemés de devises gauloises et des armoiries de nos familles historiques. Je remarquai les lis de la France couronnés, et aussi frais que s'ils sortaient de la main du sculpteur.
Seite 79 - Jésus -Christ sont uniquement destinés à combattre pour sa gloire, pour maintenir son culte, et la religion Catholique, aimer, révérer et conserver la justice, favoriser, soutenir et défendre ceux qui sont dans l'oppression, sans négliger les devoirs de la sainte hospitalité.
Seite 169 - Il avoit appris, par ses propres fautes, que l'ambition lui avoit fait commettre, à prévenir celles de ses successeurs. Depuis son élévation à la dignité de Grand-Maître , ce fut , pour ainsi dire, un autre homme; et il auroit été à souhaiter, ou qu'il n'eût jamais entré dans l'Ordre , ou que la condition humaine lui eût permis de n'en quitter jamais le gouvernement.
Seite 315 - CHAPELLE DUCALE DE NANCY, ou Notice historique sur les ducs de Lorraine, leurs tombeaux, la cérémonie expiatoire du 9 novembre i826, etc., etc.; par M.
Seite 10 - hazard; ils ne se permettent ni la chasse, ni ,....,.,. , " les visites inutiles; ils rejettent avec horreur « les spectacles, les bouffons, les discours ou les « chansons trop libres; ils se baignent rarement, «sont pour l'ordinaire négligés, le visage brûlé «des ardeurs du soleil, et le regard fier et sé
Seite 10 - ... chent point en campagne et contre les infi« dèles, ou ils raccommodent leurs armes et les « harnois de leurs chevaux, ou ils sont occupés « dans de pieux exercices par les ordres de leur « chef. Une parole insolente, un ris immodéré, « le moindre murmure ne demeurent point sans
Seite 300 - ... jaunes et verdes comme estoient le ventre et la queue comme ung lézart. Il courroit, battant de ses aisles, autant qu'ung bon cheval avec ung horrible sifflement. « Le chevalier de Gozon ayant entrepris de le combattre , s'en alla à Gozon, chez son frère, où il fist ung fantôme qui représentoit naïfvement le dragon, et accoustuma son cheval et deux chiens à l'approcher et l'attaquer courageusement sans crainte. » Après retourné à Rhodes, fist ung jour porter ses armes à l'esglise...
Seite 224 - ... d'or, vestu d'une cape de prélat, et auprès estoit ung chevalier vestu de dueil qui tenoit le chapeau de cardinal , ung aultre la croix de la légation, ung aultre l'estendart de la généralité de la ligue, et aulx quatre coins , quatre chevaliers portoient des bannières à ses armes et à celles de la Religion.

Bibliografische Informationen