Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

L'auteur et les éditeurs de cet ouvrage se réservent le droit de le traduire ou de le faire traduire eux-mêmes dans toutes les langues de l'Europe. Ils poursuivront, en vertu des lois et des traités internationaux, toutes contrefaçons ou toutes traductions faites au mépris de leurs droits.

Ce volume a été déposé à Paris, au ministère de l'intérieur, dans le cours du mois de juillet 1851.

PARIS. IMPRIMÉ PAR PLON FRÈRES,

36, RUE DE VAUGIRARD.

DE LA

RESTAURATION

PAR

A. DE LAMARTINE

TOME PREMIER

PARIS

V. LECOU, – FURNE ET C', – PAGNERRE

LIBRAIRES-ÉDITEURS

1851

[blocks in formation]

PRÉAMBULE.

-Doo

La rapidité du temps supplée à la distance. Quand on est séparé par beaucoup d'événements du point sur lequel on reporte sa pensée, on croit qu'on en est séparé par beaucoup de siècles. Les années sont pleines de vicissitudes, d'écroulements, de règnes, d'empires, de républiques depuis ma naissance. Il n'y a plus d'histoire contemporaine. Les jours d'hier semblent déjà enfoncés bien loin dans l'ombre du passé. Les perspectives reculent par la grandeur et la multitude des choses qui s'interposent entre l'oeil et la mémoire.

Je dépasse à peine le milieu de la vie, et j'ai vécu déjà sous dix dominations, ou sous dix gouverne

TOM. I.

ments différents en France. J'ai assisté, de l'enfance à la maturité, à dix révolutions : gouvernement constitutionnel de Louis XVI, première République, Directoire, Consulat, Empire, première Restauration de 1814, second gouvernement des CentJours par Napoléon, seconde Restauration de 1815, règne de Louis-Philippe, seconde République; dix cataractes par lesquelles l'esprit de la liberté moderne et l'esprit stationnaire ou rétrograde ont essayé tour à tour de descendre ou de remonter la pente des révolutions.

II.

J'ai palpité de ces émotions, j'ai vécu de cette vie des choses de mon temps, je me suis affligé ou réjoui de ces chutes ou de ces avénements, j'ai souffert de ces renversements, je me suis instruit à ces spectacles. Mon temps a végété, a retenti, s'est fait homme, a vieilli, s'est renouvelé en moi. J'ai compris ou j'ai cru comprendre où allait le monde sur le courant de Dieu. Une dernière vicissitude m'a jeté un moment moi-même à la tête d'un

no

« ZurückWeiter »