Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique pendant le dix-huitième siècle [by M.J.P. Picot].

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 111 - Mon fils, tenez votre âme en état de désirer toujours qu'il y ait un Dieu, et vous n'en douterez jamais.
Seite 111 - Du reste, renversant, détruisant, foulant aux pieds tout .ce que les hommes respectent, ils ôtent aux affligés la dernière consolation de leur misère, aux puissants et aux riches le seul frein de leurs passions ; ils arrachent du fond des cœurs le remords du crime, l'espoir de la vertu, et se vantent encore d'être les bienfaiteurs du genre humain.
Seite 112 - Par les principes, la philosophie ne peut faire aucun bien que la religion ne le fasse encore mieux, et la religion en fait beaucoup que la philosophie ne saurait faire.
Seite 89 - Jésuites, sans admettre leurs plaintes et leurs requêtes, » leurs constitutions sont déclarées impies, sacriléges, at» tentatoires à la majesté divine et à l'autorité des deux » puissances; et, sous le prétexte de qualifications aussi » odieuses qu'imaginaires, leurs colléges sont fermés, leurs » noviciats détruits, leurs biens saisis, leurs vœux...
Seite 7 - Heureux s'il eût plus respecté la religion et les mœurs ! ma phrase est beaucoup plus modeste ; mais d'ailleurs qui ne sait que , dans le maudit pays où nous écrivons , ces sortes de phrases sont style de notaire , et ne servent que de passe-port aux vérités qu'on veut établir d'ailleurs ? personne au monde n'y est trompé , et vous me cherchez là une mauvaise chicane.
Seite 53 - ... servent la raison sans s'en douter ; ce sont des exécuteurs de la haute justice, pour la philosophie, dont ils prennent les ordres sans le savoir; et les jésuites pourraient dire à S.
Seite 411 - Esprits téméraires, voyez, voyez les ravages de vos systèmes et frémissez de vos succès. Révolution plus funeste encore que les hérésies qui ont changé autour de nous la face de plusieurs États! elles y ont du moins laissé subsister un culte et des mœurs ; et nos neveux malheureux n'auront plus un jour, ni culte, ni mœurs, ni Dieu ! 0 sainte ÉgliseAVERTISSEMENTS INUTILES.
Seite 112 - ... mais ils les empêchent de naître, en détruisant les mœurs qui les multiplient, en les détachant de leur espèce, en réduisant toutes leurs affections à un secret égoïsme , aussi funeste à la population qu'à la vertu. L'indifférence philosophique ressemble à la tranquillité de l'état sous le despotisme ; c'est la tranquillité de la mort : elle est plus destructive que la guerre même.
Seite 5 - Toutes les fois par exemple qu'un préjugé national mériterait du respect, il faudrait à son article particulier l'exposer respectueusement et avec tout son cortège de vraisemblance et de séduction, mais renverser l'édifice de fange, dissiper un vain amas de poussière en renvoyant aux articles où des principes solides servent de base aux vérités opposées.
Seite 409 - ... si cette société a été parmi nous la victime de ces fatales contestations, et si elle a été précipitée dans les flots, comme autrefois le prophète de Ninive, pour apaiser la tempête; si la paix du sanctuaire a été troublée...

Bibliografische Informationen