Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

PARIS. – Imprimerie d'ADOLPHE EVERAT et ce,

rue du Cadran, 16.

[ocr errors][ocr errors]

HISTOIRE PARLEMENTAIRE

DE LA

RÉVOLUTION

FRANÇAISE.

FIN DE L'HISTOIRE DU CONSULAT.

DU 16 THERMIDOR AN X ( 4 AOUT 1802) AU 28 FLORÉAL AN XII

(18 mai 1804).

En lisant ce qui précède, il est impossible de n'être pas étonné du succès inespéré qui couronne toutes les tentatives de Bonaparte et encourage incessamment son audace. On est surpris de voir une nation qui parut naguère si terrible dans ses exigences libérales, si facile à émouvoir, si méfiante, si redoutable enfin les armes à la main, se soumettre sans résistance à un homme, et céder sans peine à sa parole et à ses promesses. Ce contraste, quelque imprévu qu'il soit, n'est cependant point inexplicable, lorsqu'on tient compte des habitudes nationales qu'une longue pratique des devoirs sociaux et des croyances catholiques a fondées en France. A la différence de bien des peuples, chacun de nous est habitué à tirer sa gloire individuelle de la gloire de son nom national; nous nous identifions tellement avec notre patrie, que tout ce qui lui est propre nous est en quelque sorte personnel ; le sentiment de la communauté nationale est chez nous plus

T. XXXIX.

« ZurückWeiter »