Oeuvres de Voltaire avec des remarques et des notes historiques, scientifiques et littéraires: (624 p.)

Cover
Pourrat Frères, 1839
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 161 - Et puis tout est aveugle en cet humain séjour ; On ne va qu'à tâtons sur la machine ronde. On a les yeux bouchés à la ville, à la cour. Plutus, la Fortune et l'Amour Sont trois aveugles-nés qui gouvernent le monde.
Seite 82 - ... tant de conversions , de petits livres philosophiques qu'on a soin de répandre partout adroitement. Ces petits livres se succèdent rapidement les uns aux autres. On ne les vend point, on les donne à des personnes affidées qui les distribuent à des jeunes gens et à des femmes. Tantôt c'est le Sermon des cinquante, qu'on attribue au roi de Prusse; tantôt c'est un Extrait du testament de ce malheureux curé Jean Meslier, qui demanda pardon à Dieu...
Seite 482 - Vous avez bien raison de dire, monseigneur, que les Genevois ne sont guère sages ; mais c'est que le peuple commence à être le maître dans cette petite république.
Seite 492 - Vous étiez donc à Paris, mon cher ami, quand le dernier acte de la tragédie des Calas a fini si heureusement. La pièce est dans les règles; c'est, à mon gré, le plus beau cinquième acte qui soit au théâtre.
Seite 308 - J'aime mieux vous parler de Corneille que de Rousseau ; j'avoue encore que j'aime mille fois mieux Racine. Faites-vous relire les pièces de ce dernier si vous ne les savez pas par cœur, et vous verrez si, après avoir entendu dix vers, vous n'aurez pas une forte passion de continuer. Dites-moi si , au contraire, le dégoût ne vous saisit pas à tout moment quand on vous lit Corneille. Trouvez-vous chez lui des personnages qui soient dans la nature, excepté Rodrigue et Chimène, qui ne sont pas...
Seite 51 - ... dans la métaphysique , que peu de personnes entendent , et qui fournit toujours des armes aux ennemis. Il est à la fois plus sûr et plus agréable de jeter du ridicule et de l'horreur sur les disputes théologiques, de faire sentir aux hommes combien la morale est belle et les dogmes impertinens, et de pouvoir éclairer à la fois le chancelier et le cordonnier.
Seite 220 - Tout ce que je vois jette les semences d'une révolution qui arrivera immanquablement, et dont je n'aurai pas le plaisir d'être témoin. Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent; la lumière s'est tellement répandue de proche en proche, qu'on éclatera à la première occasion et alors ce sera un beau tapage; les jeunes gens sont bien heureux, ils verront de belles choses.
Seite 250 - II est mort comme un chien; mais vraiment un chien est très heureux de mourir sans tout cet attirail dont on persécute le dernier moment de notre vie. Si on avait un peu de charité pour nous, on nous laisserait mourir sans nous en rien dire. Ce qu'il ya de pis encore...
Seite 567 - Paris à faire avec prudence ce que font les fanatiques avec sécurité ? Quoi ! ces malheureux vendront des poisons et nous ne pourrons pas distribuer des remèdes ? Nous avons à la vérité des livres qui démontrent la fausseté et l'horreur des dogmes chrétiens; nous aurions besoin d'un ouvrage qui fît voir combien la morale des vrais philosophes l'emporte sur celle du christianisme. Cette entreprise est digne de vous; il vous serait bien aisé d'alléguer un nombre de faits très intéressants...
Seite 268 - Vous ne pouviez vous empêcher de m'écrire la très philosophique et très triste lettre que j'ai recue de vous; et moi je vous écris nécessairement que le courage , la résignation aux lois de la nature , le profond mépris pour toutes les superstitions, le plaisir noble de se sentir d'une autre nature -que les sots, l'exercice de la faculté de penser, sont des consolations véritables. Cette idée, que j'étais destiné à vous représenter, rappelle nécessairement dans vous votre philosophie.

Bibliografische Informationen