Nemesis: Zeitschrift für Politik und Geschichte, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 535 - LES Puissances alliées ayant proclamé que l'Empereur NAPOLÉON était le seul obstacle au rétablissement de la Paix en Europe , l'Empereur NAPOLÉON, fidèle à son serment, déclare qu'il renonce, pour lui et ses héritiers , aux Trônes de France et d'Italie , et qu'il n'est aucun sacrifice personnel, même celui de la vie, qu'il ne soit prêt à faire à l'intérêt de la France.
Seite 425 - Le corps prussien conservera la faculté de concerter tout ce qui est relatif à son approvisionnement avec les régences provinciales de la Prusse, le cas non excepté où ces provinces seraient occupées par les armées russes. La convention précitée a été expédiée en double et munie de la signature et du sceau particulier des soussignés. Fait au moulin de Poscuernu, le 18-30 décembre 1812. Signé D'YORCK, lieutenant général au service de Prusse.
Seite 412 - La Prusse ne fera aucune levée, aucun rassemblement de troupes, aucun mouvement militaire pendant que l'armée française occupera son territoire , ou sera sur le territoire ennemi, si ce n'est pour l'avantage de l'alliance et de concert entre les deux puissances.
Seite 420 - Aussitôt que les versemens et livraisons à faire, en exécution de la présente convention, auront été effectués en totalité, le compte' général de leur quantité et valeur sera arrêté, ainsi que le compte définitif en capital et intérêts des contributions dues par SM le Roi de Prusse. Il sera pris alors de nouveaux...
Seite 410 - SM l'Empereur des Français, Roi d'Italie, Protecteur de la Confédération du Rhin, et SM l'Empereur de toutes les Russies, étant animés d'un égal désir de mettre fin aux calamités de la guerre, ont, à cet effet, nommé pour leurs plénipotentiaires, savoir : SM l'Empereur des Français, Roi d'Italie, Protecteur de la Confédération du Rhin, M.
Seite 424 - Schillapischken et Melanken jusqu'à Labiau, y compris les villes qu'elle touche, déterminera l'étendue du pays que doit occuper le susdit corps prussien. Ce territoire sera borné de l'autre côté par le Curisch-Haff, de manière que toute cette étendue sera considérée comme parfaitement neutre tant que les troupes prussiennes l'occuperont. Il est bien entendu que les troupes russes...
Seite 424 - Prusse ; mais elles s'engagent, dans le cas où sadite majesté leur ordonnerait de rejoindre les troupes impériales françaises, de ne pas combattre contre les armées russes pendant l'espace de deux mois à dater du présent jour.
Seite 411 - Prusse. 7. Les lignes d'opérations seront dans les pays entre l'Elbe et l'Oder, entre l'Oder et la Vistule, et entre la Vistule et la Memel ou le Niémen. Il n'y aura sur lesdites lignes d'opérations, pas d'autres troupes prussiennes que la milice bourgeoise, la gendarmerie, et le nombre d'hommes strictement nécessaire, et dont il sera convenu pour le maintien de l'ordre. 8. Les commandans français qui seront établis sur les ligne» d'opérations, ne pourront s'immiscer ni directement ni indirectement,...
Seite 410 - ... pour transporter en farine dix à vingt jours de vivres. Ledit contingent sera toujours tenu au complet dudit nombre présent sous les armes. Art.
Seite 412 - Dans le cas d'une heureuse issue de la guerre contre la Russie, si malgré les vœux et les espérances des hautes parties contractantes, elle venait à avoir lieu...

Bibliografische Informationen