Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

23 AOUT. Bataille de Gross-Beeren, entre le prince-royal de Suède et les maréchaux Oudinot, Victor, le général Arighi, etc.

Combat de Goldberg du général Blucher; retraite de l'armée prussienne en Silésie.

Le maréchal Davoust occupe Schwerin.

Le général Hiller transporte son quartiergénéral à Klagenfurth.

Deux régimens de hussards westphaliens passent à Reichenbach du côté des Autrichiens.

24. Sénatus-consulte, sur la demande de Napoléon , qui met à la disposition du ministre de la guerre trente mille hommes pris dans les classes de 1814, 1813, 1812, et antérieures, dans vingt-quatre départemens du midi.

25. – Napoléon laisse le commandement de son armée de Lusace au maréchal Macdonald, et se rend à Dresde.

Le quartier-général du prince-royal de Suède arrive à Teltow.

- La grande armée alliée se présente devant Dresde.

-Les Autrichiens occupent Fiume.

26. - Attaque de Dresde par le prince de Schwartzenberg; le général Moreau est blessé à mort. - Bataille de Katzbach, entre le général

Blucher et les corps de Ney, Macdonald et Lauriston.

26 AOUT. Affaire de Gadebusch, du corps de Lützow.

Le quartier-général du prince-royal de Suède est transféré à Saarmund.

Arrivée, à Cherbourg, de l'impératrice Marie-Louise,

27. – Bataille de Dresde; retraite de l'armée alliée.

Le général Moreau se trouvoit derrière une batterie prussienne , contre laquelle étoient dirigées deux batteries françaises ; l'une sur le front ; l'autre dans le flanc. Lord Cathcart et sir Robert Wilson se trouvoient à quelques pas de lui tandis qu'il parloit à l'empereur Alexandre. Il n'étoit séparé d'eus que par la demi-longueur d'un cheval , lorsqu'il fut atteint d'un boulet. Il fut transporté au quartiergénéral de l'empereur, où on lui fit l'amputation d'une jambe pendant qu'il continuoit tranquillement de fumer Lorsque le chirurgien commença à parler de la nécessité de faire aussi l'amputation de l'autre jambe, Moreau répondit avec beaucoup de sang-froid, que s'il avoit sa cela, il auroit préféré la mort. Il fut porté dans une litière , qu'on avoit construite avec des piques, Dippoldswalde.

27 AOUT. Combat de Goldberg, entre les généraux Langeron et Laurislon.

- Combat de Belsig des généraux Tchernitcheff et Hirschfeld, contre le général Girard.

L'empereur d'Autriche quitte Prague pour joindre son armée. 28.

Capitulation de Luckau. 29.

- Combat de Plagwitz ou Löwenberg, des généraux Langeron et Puthaud; retraite dá maréchal Macdonald en Silésie ; les français perdent seize pièces de canon, plus de mille officiers , trois mille prisonniers; le général de brigade Siblet , un colonel, et beaucoup d'officiers et soldats se noyèrent.

- Combat d'Arbisau, du comte d'Ostermaun et du général Vandamme.

Combat de Jüterbock, du général Woronsoff.

Le quartier-général du prince-royal de Suède est à Belitz,

30. - Bataille de Culm; défaite du général Vandamme par les généraux Kleist et Ostermann.

Le quartier-général du prince-royal de Suède est transféré à Buchholz.

Combat de Crainbourg, sur la Saye. 31. — Le quartier-général du prince-royal de Suède est à Treuenbrietzen.

Affaire de Saint-Martial.

31 ÀOUT. Saint-Sébastien est pris d'assaut par les Anglais.

Grand désastre à Varsovie et dans plusieurs endroits de ce pays par le débordement de la Vistule ; beaucoup de maisons sont disparues. Les inondations terribles à Cracovie et dans plusieurs villages ont détruit quantité de maisons, et causé la mort à plus de douze cents personnes.

1 °F SEPTEMBRE. Le quartier-général du princeroyal de Suède arrive à Roedtgke.

L'armée de Silésie passe la Queiss.

Commencement du bombardement de Stettin. L'armée de Silésie

la Neisse... Le prince de Wurtemberg s'empare de quelques faubourgs de Dantzick, qui sont brûlés.

passe

Affaire de Wurschen, du partisan russe prince Madaloff.

Mort du général Moreau : il écrivit la veille à sa femme, qui étoit en Angleterre : « Ma bonne amie, dans la bataille de Dresde, qui a eu lieu il y a trois jours, j'ai eu les deux jambes emportées; l'amputation réussit aussibien que possible. Quoique l'armée ait fait un mouvement rétrograde, ce n'est pourtant pas la suite d'un revers ; cela ne s'est fait

que pour se rapprocher du corps de Blucher. Excuse

2.

mon griffonnage ; je t'aime et t'embrasse de tout mon coeur. » Moreau avoit dicté la lettre suivante à l'empereur Alexandre : « Sire, je descens au tombeau avec le même respect et les mêmes sentimens que vous m'avez inspirés dès le premier moment où je vous ai vu. Il mourut après avoir prononcé ces mots. Son corps fut embaumé et transporté à Saint-Pétersbourg.

2 SEPT. L'empereur de Russie écrivit à la veuve du général Moreau, à Londres : « Madame , lorsque le malheur affreux qui atteignit le général Moreau à mes côtés me priva des lumières et de l'expérience de ce grand-homme, je concevois l'espoir qu'on réussiroit, par un traitement soigneux, à le conserver à sa famille et à mon amitié; la Providence en a autrement ordonné. Il mourut, comme il a vécu ; avec l'énergie d'une âme forte et constante. L'amitié que j'ai assurée à votre époux s'étend au delà du tombeau, et je n'ai d'autre moyen de m'acquitter, au moins en partie, de ma dette envers lui , qu'en faisant quelque bien à sa famille. Veuillez , madame , m'écrire directement; ce sera pour moi un bonheur de prévenir vos vous,

etc. » L'empereur de Russie invita madame Moreau de quitter l'Angleterre pour se fixer en Russie ; il lui offrit cent mille roubles pour faire son voyage, un très - beau palais

« ZurückWeiter »