Tableau historique, politique, physique et moral de Malte et de ses habitans - jusqu'à - 1814, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 283 - Maître, sa vie durant, une principauté équivalente à celle qu'il perd, et, en attendant, elle s'engage à lui faire une pension annuelle de 300000 francs. Il lui sera donné, en outre, la valeur de deux années de la dite pension, à titre d'indemnité pour son mobilier.
Seite 138 - Malta; and it is with much satisfaction I add, that his appointment has afforded very general satisfaction to the clergy, and to the Maltese at large : In testimony of which I beg leave to ' transmit to your Lordship the copy of a letter addressed to me, by direction of the Chapter of the cathedral. Previous to the installation of the bishop, I did not fail to make the necessary arrangements relative to the restriction of the episcopal salary to two thousand pounds per annum ; and I am happy to say...
Seite 282 - Les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem remettront à l'armée française la ville et les forts de Malte. Ils renoncent, en faveur de la République française, aux droits de souveraineté et de propriété qu'ils ont, tant sur cette ville que sur les îles de Malte, du Gozo et de Cumino.
Seite 303 - Mémoires pour servir à l'histoire de France sous le gouvernement de Napoléon Bonaparte et pendant l'absence de la maison de Bourbon.
Seite 131 - ... que j'attendais avec impatience. On peut croire que je ne laissai pas échapper une si belle occasion de prêcher. Quel sujet plus fécond que la calomnie! Je pris pour texte le portrait qu'en fait Massillon dans le passage cité au commencement de cet article, et je terminai par cette belle image de Diderot : - La calomnie disparaît à la mort de l'homme obscur; mais, debout auprès de l'urne du grand homme, elle s'occupe encore, après des siècles, à remuer sa cendre avec un poignard.
Seite 283 - La République Française fera une pension de sept cents francs aux chevaliers français actuellement à Malte , leur vie durant. Cette pension sera de mille francs pour les chevaliers sexagénaires et au-dessus La République Française emploiera ses bons offices auprès des Républiques Cisalpine, Ligurienne, Romaine et Helvétique, pour qu'elles accordent la même pension aux chevaliers de ces différentes nations.
Seite 196 - ... corps intermédiaires de la considération et du pouvoir désirables ; en un mot, à combiner le plus haut point de liberté politique et de sûreté individuelle avec la force et la centralisation nécessaires pour faire respecter par l'étranger l'indépendance du peuple français et la dignité de notre couronne.
Seite 254 - Les haillons qui le . couvrent jusqu'aux genoux sont retenus par une ceinture de corde, et ses épaules sont recouvertes d'un mantelet semblable à celui des pèlerins. Toute cette figure est chargée de caractères dont les uns sont grecs, d'autres étrusques, et d'autres entièrement inconnus. Le monogramme du Christ s'y voit distinctement...
Seite 159 - Ils n'en virent aucun qui fût au-dessous de cinq pieds cinq à six pouces , et plusieurs avaient six pieds, mesure de France. On sait que le pied français est plus grand que le pied anglais d'environ six à sept pour cent. D'après cette concordance de témoignages, il n'est plus permis de douter que les Patagons ne soient des hommes d'une grande taille ; niais aussi il en faut conclure que ce ne sont point du tout des géans.
Seite 30 - ... certain qu'ils sont incapables de former cette association d'idées qui seule peut produire la réflexion, dans laquelle cependant consiste l'essence de la pensée; c'est parce qu'ils ne peuvent joindre ensemble aucune idée, qu'ils ne pensent ni ne parlent; c'est par la même raison qu'ils n'inventent et ne perfectionnent rien.

Bibliografische Informationen