Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

nommer cette comédie déchaussée, au lieu que dans les trois autres les acteurs chaussoient le brodequin. Aux funérailles il y avoit un archimime qui devançoit le cercueil, et peignoit par ses gestes les actions et les mœurs du défunt.

32 S'il naquit dans une classe honnête, ne fût-ce que le fils d'un affranchi, etc., v. 164.] Par etruscum aurum Juvénal entend la bulle d'or que Tullus Hostilius fit porter aux enfans de condition libre, après qu'il eut vaincu les Étrusques. Mais il y avoit une autre bulle réservée aux affranchis: on l'appeloit bulla scortea. Plutarchus, Vita Romuli.

:

Un affranchi étoit originairement un esclave à qui son maître avoit accordé la liberté, et qu'il avoit fait agréger au nombre des citoyens. On l'appeloit libertus ou libertinus. Le mot libertus étoit relatif au patron; on disoit libertus Ciceronis, affranchi de Cicéron. Libertinus exprimoit la condition homo libertinus, un homme de condition affranchie. Les affranchis avoient la tête rasée, et portoient une espèce de bonnet ou chapeau qui étoit la marque de la liberté. Quoique les esclaves, par leur affranchissement, devinssent citoyens romains, ils n'étoient admis, comme ceux qui étoient nés libres, et que l'on appeloit ingenui, ni parmi les chevaliers, ni parmi les sénateurs, quelque bien qu'ils eussent. Ils n'étoient associés qu'aux priviléges dont jouissoient les derniers citoyens; aussi n'avoient-ils place que dans les tribus de la ville qui étoient les moins considérées.

FIN DU TOME PREMIER.

TABLE DES MATIÈRES

CONTENUES

DANS LE PREMIER VOLUME.

AVERTISSEMEN

VERTISSEMENT..

Notice historique sur Juvénal..

Notice des principaux manuscrits et des meilleures

éditions de Juvénal....

Vie de Jean Dusaulx.

A mon ami Jean de Cœuvres.

PAGES.

j

iij

vij

xiij

Préface de la troisième édition....

Discours sur les Satiriques latins.

Notes sur le Discours.

Satire 1....

Notes sur la Satire 1.

Satire II......

xxiij

XXV

XXXV

clxxij

2

18

40

[blocks in formation]

Esquilias, fremeret sæva quum grandine vernus,
Jupiter et multo stillaret pænula nimbo!

ADSPICE quam longo distendat pectore lancem, Quæ fertur domino, squilla; et quibus undique septa Asparagis, qua despiciat convivia cauda,

Quum venit excelsi manibus sublata ministri.
Sed tibi dimidio constrictus cammarus ovo
Ponitur, exigua feralis cœna patella.

Ipse Venafrano piscem perfundit; at hic qui
Pallidus affertur misero tibi caulis, olebit
Laternam : illud enim vestris datur alveolis, quod
Canna Micipsarum prora subvexit acuta;
Propter quod Romæ cum Bocchare nemo lavatur,
Quod tutos etiam facit a serpentibus atris.
Mullus erit domino quem misit Corsica, vel quem
Taurominitanæ rupes; quando omne peractum est
Et jam defecit nostrum mare, dum gula sævit
Retibus assiduis penitus scrutante macello
Proxima, nec patitur Tyrrhenum crescere piscem.
Instruit ergo focum provincia, sumitur illinc
Quod captator emat Lenas, Aurelia vendat.
Virroni muræna datur, quæ maxima venit
Gurgite de siculo: nam dum se continet Auster,
Dum sedet, et siccat madidas in carcere pennas,
Contemnunt mediam temeraria lina Charybdim,
Vos anguilla manet longæ cognata colubræ,
Aut glacie adspersus maculis Tiberinus, et ipse

l'aurore, j'affrontai tant de fois la grêle, la pluie, et, percé jusqu'aux os, je gravis en trébuchant les froides Esquilies 16!

CONSIDÈRE ce poisson apporté fastueusement et posé en face de Virron : vois comme il remplit un immense bassin, de quelles asperges il est couronné, comme sa queue semble narguer les convives 17. Mais on ne te glisse à toi, sur un plat mesquin, qu'un misérable coquillage farci avec la moitié d'un œuf, offrande usitée pour les morts 18. Le patron arrose son poisson avec de l'huile de Vénafre 19; le chou fané que l'on vous sert sentira la lampe; car l'huile versée dans vos alvéoles fut transportée d'Afrique sur des vaisseaux libyens; elle est si forte qu'elle garantiroit de l'approche des serpens : c'est pourquoi personne ici ne se baigne avec un Africain. Le maître mangera d'un rouget de Corse ou de Sicile, puisqu'il seroit inutile d'en attendre des parages voisins depuis que les pêcheurs, animés par la voracité des riches, ne cessent d'y jeter leurs filets jusque dans les moindres détroits, et ne laissent plus le temps aux poissons de grossir. Aussi les côtes étrangères fournissent-elles à nos marchés les excellens morceaux que l'intrigant Lénas achète pour Aurélie qui les revend. On sert à Virron l'une des plus belles lamproies sorties des gouffres siciliens; car dès que le vent du midi se calme, qu'assis dans sa caverne il laisse sécher ses ailes, le pêcheur téméraire va lancer son filet au centre de Charybde. Quant à vous, n'attendez qu'une anguille parente de la couleuvre, ou quelque sale poisson marqueté par la glace, et surpris sur les rives du Tibre dont il étoit le fidèle habitant; hideux animal,

Vernula riparum, pinguis torrente cloaca,
Et solidus mediæ cryptam penetrare Suburræ.

IPSI pauca velim, facilem si præbeat aurem.
Nemo petit modicis quæ mittebantur amicis
A Seneca, quæ Piso bonus, quæ Cotta solebat
Largiri : namque et titulis et fascibus olim
Major habebatur donandi gloria: solum
Poscimus, ut cones civiliter. Hoc face, et esto,
Esto, ut nunc multi, dives tibi, pauper amicis.

par

ANSERIS ante ipsum magni jecur, anseribus
Altilis, et flavi dignus ferro Meleagri
Fumat aper. Post huic radentur tubera, si ver
Tunc erit, et facient optata tonitrua cœnas.
Majores. Tibi habe frumentum, Alledius inquit,
O Libye; disjunge boves, dum tubera mittas.

STRUCTOREM interea, ne qua indignatio desit,
Saltantem spectes, et chironomonta volanti
Cultello, donec peragat dictata magistri
Omnia. Nec minimo sane discrimine refert,
Quo gestu lepores, et quo gallina secetur!

DUCERIS planta, velut ictus ab Hercule Cacus, Et ponere foris, si quid tentaveris unquam Hiscere, tanquam habeas tria nomina. Quando propinat

« ZurückWeiter »