Abbildungen der Seite
PDF

De Grosourdy de Saint-Pierre, chargé des procurations de MM. de Mon regard, comte de Médavi, et du vicomte de Coulaincourt. De Bellemare de Saint-Cyr, chargé de la procuration

de mademoiselle Thirel de Boscbenard. Scott. moulin de Faveril, chargé de la procuration de M. de

la Marche de Manneville. Thyrel, chevalier de Siglas, chargé de la procuration

de M. Thyrel de Siglas. Duval Poutrel. Le comte d'Estampes, chargé de la procuration de

M. Bertout , marquis d'Heudeville. Le chevalier de Benouville , chargé des procurations de mesdamesDuquesne de Pavyot , etDuquesne de Franqueville. De Manneville du Romois.

Deshommets , marquis deMartainville , chargé des procurations du duc de Charost et du comte de Charost. De Cacheleu de Frévent, chargé des procurations de

MM. de Quincarnon et Duquesney-Deslondes. De la Houssaye de Trouville.

Le Boullenger, chargé des procurations de madame Le

Boullenger du Belîoy et de M. Arvillon de Sozay. ■

Dumaine, chargé de la procuration de madame de Thou

roude d'Aptot. Le chevalier de Sens, chargé de la procuration de M. Le

gris de Préinanoir. De Pellagars de la Rivière, chargé des procurations de la comtesse de Choiseul-Gouifieret de madame Grout de Saint-Paer. Charlemaigne de Bellelonde. De Giveryille-Saint-Maclou. De Giverville du Fort. . .

Dupin- Duparc, chargé de la procuration de MM. de Labbey frères. i

De Corneille, chargé de la procuration de M. le Corneille

de Beauregard. De Colombel, chargé de la procuration de madame Fraut-de-Berruyer.:

Le président de Bailleul.
Le F rénale de Lorme.
De Hiérosme de Tourlaville,

BAILLIAGE DE Pont-de-l'arche.

Messieurs,

Le marquis de Poutraincourt, chargé des procuration*

de madame Mauviel de Belloy et de M. le marquis de

Becdelièvre.
De Banville. >. . .

Guyot, comte. d'Anfreville, chargé des procurations de

M. de Dedun d'Ireville et de madame .de Bimorel de

Villequier. ■ . '..r ■-«

De Cernay.

Dyel de Vaudroque, sieur de Limpiville.
De Lux, chargé des procurations de MM. Le Baillif de

Cocherel et de Guenet de Saint-Just.
De Campion de Montpoignant, chargé des procurations

de MM. Baçonnière de Salve et Le Diacre de St-Cyr. Le Pelletier. ;> .

Langlois de Criquebeuf. i

Le Vaillant de Jeucourt,
Des Douiis de Saint-Mars.
De la Faye. , r , .

Le comte de Martel, chargé des procurations de M. le

comte de Martel de Hécourt et de madame Roussel

de Lessevitle. Landry.

Le chevalier de Lux:
De Lux de Latidemare.

LE POURCEAU; famille ancienne, de la province de Bretagne, qui a pour auteur Jean le Ppurceau, vivant l'an i43o. Ayant rendu des services signalés à Jean VI, duc de Bretagne, comte de Mpntfort et de Richernont, fn levant et équipant, à ses frais, des corps armés tant par terre que par mer, ce prince , pour lui en témoigner sa reconnaissance, lui envoya des lettres de noblesse,où il est dit que Jean le Pourceau est noble et d'ancienne lignée, ayant toujours vécu noblement lui et les siens de teins immémorial.

Pierre le Pourceau de la Rueneuve a été déclaré noble par arrêt de la chambre de la reformation, de la noblesse de Bretagne, du 3 juillet 1669, en prouvant, par titres, sa descendance directe dudit Jean le Pourceau.

Cette famille subsiste de nos jours en deux branches , savoir: le Pourceau de Morrdoret et le Pourceau de Tréroeac.

Armes: D'azur, à trois dauphins d'argent , couronnés d'or, et une étoile du même en cœur.

t

DE PREAUX ou DE PREAULX , grande et jadis puissante maison de chevalerie, de haut parage et baronnage de Normandie, qui a pris son nom de la sirerie et baronnie de Préaux , située à une lieue et demie de Rouen. Elle a pour premier auteur connu Robert le Danois , prince de Danemarck, gouverneur et régent en Normandie, lequel reçut le baptême à Rouen, l'an 912, avec son parent Rollon, premier duc de Normandie. Heudeberge , héritière de la première race des sires de Préaux,' fille d'Ingelran II, sire de Préaux, épousa vers 1160, Osbert H, seigneurue Cailly, prèsde Rouen , d'une maison des plus considérables de la Normandie , à qui elle porta la sirérie de Préaux. Leurs descendants en ont perpétué le nom et les armes , et se sont alliés aux plus grandes maisons duroyaunïe, entr'aûtres à celles de Bourbon, de Lusignan la Marche, d'Estouteville, de Malet de Graville , du 'Bec-Crespin, et autres.'Une branche, dite dePriaulx , subsiste encore en Angleterre de nos jours, où elle s'était fixée dès l'an 1400 , d'abord à Guernesay, puis au comté de Soulhampton. On peut consulter la filiation suivie'de Celle branche , rapportée dans le tome XVIII du Nobiliaire de France, d'après une attestation en.forme du collège héraldique de Londres, du 9 juin 1818, signé: Edmund Lodgu, Lanrasler, Le chef de cette branche , qui forme trois rameaux, pris au degré de cette généalogie, est:'

XXII. Thomas Priaulx, troisième du nom,écuyer, vivant en 1770. Il épousa Rebecca le Marchant, fille du Jean le Marchant, écuyer.De ce mariage sont issus:

P. Carteret Priaulx, écuyer, magistrat, vivant en 1818. Il a épousé Marie le Marchant, fille de Jean, dont.il a eu:. , ■

a. Carteret-Jean-Priaulx, écuyer; b. Jean

Priaulx , mort à six ans; c. Hélène-Rebecca

Priaulx ; d. Jeanne-Marie Priaulx; e. Ma

thilde Priaulx , mariée à JeanCarey, écuyer,

fils d'Isaac ; f. Marie-Anne Priaulx, femme

de Josué-Carteret Gosselin, fils de Josué.

a". Thomas Priaulx, écuyer, marié avec Anne Lihou , de laquelle il a eu:

a. James Priaulx, écuyer; b. Thomas Priaulx, écuyer; c. Lœtitia Priaulx ; d. Françoise Priaulx, demoiselle; e. Emma Priaulx; f. Eliza Priaulx; g. Anne Priaulx; h. Louise Priaulx; ». Julie Priaulx; i, Marie Priaulx , épouse de M. Williams Brock, fils de Henri;

3°. Jean Priaulx , écuyer.

4e. Antoine Priaulx, écuyer, marié , i°. avec Marthe Gore; 2°. avec Catherine Lihou. Ses enfans sont:

a. Josué Priaulx, écuyer; b. Osmond-Beauvoir Priaulx, écuyer ; c. Henri-Saint-Georges Priaulx, écuyer ; d. Grâce Priaulx; e. Elisa Priaulx; 5°. Elisabeth Priaulx , mariée à Thomas-SaintGeorges Armstrong, écuyer, de Castle Garey , au comté de Rings; 6P. Anne Priaulx.

Armes : De gueules, à l'aigle d'hermine.

PRECIPIANO; maison antique et illustre, de race chevaleresque, originaire de Gênes, ainsi qu'il est constaté par nombre d'enquêtes et de diplômes authentiques, émanés des autorités suprêmes de cette république , dans lesquels on décerne à ses membres la qualification de magnifiques seigneurs; l'un entr'autres portant qn'Ambroise Précipiano , chevalier, seigneur génois , fils de François Précipiano et de Ferdinande Doria , et époux de Marguerite Spinola, est issue d'une des plus illustres maisons d'Italie, et par les mères , de celles de Doria , Montferrat, et autres puissante^ et illustres.

François de Précipiano , aussi recommandable par ses talens militaires et ses connaissances dans l'art des fortifications , que par sa haute naissance, fut demandé par Charles-Quint, à son oncle , le célèbre amiral André Doria , pour le charger du commandement des places fortes, sous le titre de capitaine général des forteresses du comté de Bourgogne. Ce prince lui fit don de la baronnie de Soye; et François de Précipiano acheta , en outre , celles de-Cuze, Gondenans , etc.

Dès son établissement, il fut accueilli de la haute noblesse du pays, qui l'admit aussitôt dans son corps illustre des chevaliers de St.-Georges , où furent reçus successivement tous ses descendants. Ces derniers s'allièrent constamment aux plus grandes maisons, et entrèrent dans tous les principaux collèges ou chapitres de noblesse des deux Bourgognes, de Lorraine et d'Allemagne, auxquels ils donnèrent plusieurs abbesses. Cette maison, qui, dans l'église comme à la cour et dans le militaire , avait occupé les premières places et dignités, s'éteignit, au XV1I1* siècle , dans la maison de la Rochelle, Hubert Joseph, comte de Précipiano, dernier de son nom, n'ayant point laissé d'enfants de son mariage avec Jeanne de Saint-Mauris Châtenois, chanoinesse de Remiremonl. Cette maison comptait danssa lignéedes conseillers d'état , des chambellans , des lieutenants-généraux, et des généraux de bataille très-distingués au service du roi d'Espagne et de l'empereur; notamment Achille , comte de Précipiano , colonel de 2,000 Allemands, et général de bataille , tué à Leipsick , en 1642, à qui l'on attribua le gain de la bataille de Thionville , où il fit prisonnier, de sa propre main, le marquis de Feuquierres, général du roi de France; plusieurs co-> lonels et mestres- de-camps de régiments d'infanterie et de cavalerie , et des gouvernemens de places fortes, notamment Luxembourg, Dôle , la citadelle de Besançon et Faucogney; elle a donné dans la prélature un archevêque de Malines , un évêque de Bruges, un primat des Pays-Bas , et des grands archidiacres , bauts doyens , abbés , grands prieurs et chanoines, etc.

Armes : De gueules , à une épée d'argent à l'antique; garnie d'or , posée en fasce. Devise : Dieu et mon épée.

Le PREVOST, barons de Malval et d'Oysonville,

« ZurückWeiter »