Abbildungen der Seite
PDF

François-André Jobert de Chambertin.

Bénigne-Alexis Jobert de Chambertin.

Suremain de Flamerans, chargé de la procuration de

madame Bustard des Moutots, veuve de Cléry. Madame la comtesse de Moiria , par procureur. Durand du Meix, chargé des procurations de madame

Perreney-Dathzau, sa mère, et de M. de Bretagne.
Mairelet de Malmont.
Brondeault.
Surget.
Pelletier.

Suremain de Flamerans, père, par procureur.
Perrault de Montrevost, par procureur.
De la Borde, par procureur.

DURNES ou DURNAY; maison illustre et puissante d'ancienne chevalerie et du haut baronnage du comté de Bourgogne , qui tirait son nom d'un ancien bourg et château considérable du bailliage d'Ornans. Elle a constamment contracté les plus hautes alliances, et s'est éteinte depuis environ quatre cents ans. Toutes les chartes que l'on en retrouve depuis l'an iooo jusqu'à son extinction , dans les archives de Montbéliard, de l'ofiicialité, des abbayes deThenley, Claire-Fontaine et maisons particulières, portent des fondations et traités si considérables , qu ils constatent qu'elle a dû tenir le premier rang parmi les plus grands seigneurs des deux Bourgognes.

Quelques généalogistes ont avancé vaguement l'erreur accréditée que Dûmes portait un lion dans ses armes; mais deux tombeaux, encore existants à l'église de Mathay, près Montbéliard, l'un de Marguerite de Dûmes , femme de Thiébaud de Saint-Maurice-enMontagne, chevalier, seigneur de Mathay en i4I9» et l'autre, d'un de ses fils qui le porte pour quartier, ■ portent distinctement sculptés son nom et ses armes, qui sont trois croisettes fleuronnées, posées en chef, rangées en fasce ; et d'anciens manuscrits les blasonnent, en effet, d'or, à trois croisettes lleuronnées de gueules posées en chef.

D'elbauve ( Richard-Joseph), né à Valenciennes (ci-devant province du Hainaut), émigré en juin '791». ancien capitaine , pay-master des hussards de Salm— Kyrbourg (armées de Condé et du duc d'Yorck sur le continent), chevalier de Saint - Louis , et capitaine commandant la gendarmerie royale de la Somme , obtint des titres de noblesse pour lui et ses descendants, par ordonnance du Roi, du ai mai 1816, et lettres-patentes, du'12 octobre suivant, enregistrées en la cour royale d'Amiens , le 6 novembre même année.

Armes : d'or, à une tige de trois lys au naturel, et un rameau d'olivier de sinople , couplés et liés de pourpre ;' au chef de gueules, chargé de deux épées d'argent, passées en sautoir; l'écu timbré d'un casque* taré de profil , orné de ses lambrequins.

EMOND D'esclevin, en Provence.

I. N... Emond, capitaine au régiment de Menon, infanterie, reçut un ordre du Roi, le 4 février 1714» pour passer en la même qualité dans le régiment de Laval. Il devint ensuite capitaine d'une compagnie d'invalides, qu'il conserva jusqu'à l'époque de sa mort. 11 avait épousé , le 26 mai 1732 , demoiselle de Terme.

II. Michel-Joseph Emond, leur fils, né le zci septembre 1734, d'abord lieutenant de la compagnie de Montmort, le i5 avril 1746, puis maire de la ville d'Antibes, mort victime des orages révolutionaires. Il avait épousé noble demoiselle Boyer de Choisy, dont sont issus:

i°. Charles-Félix, qui suit;
20. Joseph Emond, baron d'Esclevin, général
de brigade , mort dans la campagne de I8i3.

III. Charles - Félix Emond D'esclevin , né le 7 octobre 1762 , qui entra au service en qualité d'officier, en 1778, et qui, après avoir parcouru la carrière militaire dans différents grades, et avoir obtenu la croix de St.-Louis, jouit maintenant de la demi-solde de commissaire des guerres, emploi qu'il prit en quittant le service actif à la mort de l'infortuné Louis XVI. Il fait partie du collège électoral du département du Var. 11 a obtenu un certificat, le 24. janvier I8i5, qui atteste que sa famille jouit depuis long-tems des avantages de la noblesse , et qu'elle a toujours marqué par son dévoûmcnt aux Bourbons; certificat signé de MM. de Sabran , B laças-Carros, Grimaldi, Villeneuve-Trans, Pontevès, Castellane, Panisse, Renaud d'Allen, Raymond d'Kaux, Ruffo de Bonneval, et Bouthillier, alors préfet du Var. S. M. Louis XVfH , l'a confirmé dans sa noblesse par lettres-patentes, du 20 décembre 1817. Il a épousé demoiselle Blanche Giraud, fille de Jean Giraud, ancien maire d'Antibes. De ce mariage est provenu:

IV. Jean-Baptiste-Félix Emond D'esclevin , né le ly février 1797, volontaire royal de l'armée du Midi en i8i5.

Armes : de gueules, à deux clefs d'or, passées en sautoir, surmontées d'un soleil rayonnant du même, et cantonnées en chef d'un croissant versé , et en flanc et en pointe de trois étoiles aussi d'or.

FALAISE. État de la noblesse du bailliage de Falaise, convoquée en 1789, pour l'élection des députés aux étatsgénéraux du royaume.

GENTILSHOMMES POSSÉDANT FIEFS.

M. le duc de Harcourt, pair de France , pour son

duché de Harcourt. M. de Beaudran , baron de Combray, pour son fief

d'Acqueville. M. de Vauquelin des Chaînes , représenté par M. de

Vandœuvre, pour son fief à Ailly. M. de Grimont, pour son fief d'Aisson. M. du Pont d'Aisy, pour son fief de Quesnay et autres. M. de Beaurepaire, représenté par M. du Touchet de

Bénoville, pour son fief de Damblainville. M. de Labbé, représenté par M. de Chaulieu, pour son

fief dans Ammeville. M. de Montreuil, représenté par M. le Forestier de

Lignon, pour son fief de Saint-Ouen-le-Brison. M. Bignon, représenté par M. Frotté de Couterne,

pour son fief d'Antoigny.

Mme. de Morel, veuve de M. de Morel , marquis d'Assy, tutrice de ses enfans mineurs, représentée par M. de Brossard, pour son fief d'Assy. M. de Morel, comte d'Aubigny, pour son fief d'Au-*

bigny et autres. Mme. de Marguerit , comtesse d'Aubigny , repré^ sentée par M. de Montcanisy, pour son fief de Four*neau. M. de Maupeou, représenté par M. le Normand de

Victot, pour son fief des Authieux. M. de Mésanges, représenté par M. le Forestier de

Lignon , pour son fief de la Bélière. M. le vicomte de Chambray, représenté par M. Bonnet de Meautry , pour son fief de Francheville et autres. M. Cardot, représenté par M. leDoulcet, pour son

fief de Bellou. M. le Forestier, pour les fiefs de la Forêtrie. M. le comte Turgot, pour son marquisat de Saumont

et autres fïefs. M. le Forestier de Lignon, pour sa seigneurie de Lignon et autres. M. d Osmont, pour son fief de Brai en Cinglais. . M. Haiel de Bretteville, représenté par M. son fils,

pour son fief de firetteville-sur-Laize. M. de Grieu d Estimauville, pour le fief de Grainville. M. le comte d'Orglandes, représenté par M. le comte

Turgot, pour son fief de Briouze et autres. M. de îàostard, seigneur de Bois-Roussel, représenté

par M. Picquot de Magny. M. Graindorge des Chalou, pour leurs fiefs dans Bur

sard. M. de Grieu, baron de Morainville, pour son fief du

Breuil. M. le marquis le Veneur, représenté par M. le Forestier de \andœuvre, pour son fief de Carrouge. M. du Londel, pour son fief de Caumont. M. de Matharcl, pour son fief de Cény-aux-"Vignes. M. de Basmont, pour son fief du Champ-de-la-Pierre. M. le Foulon de Saint-Aubin, pour son fief de SaintPierre et autres. MM. Hélie de Bonœuil et Combray, représentés par M. Hélie de Treprel, pour leurs fiefs de Donnay et autres. M. le Harivel de Sainte-Honorine, pour son fief de

Cossesseville et autres. M. de Chanteloup, pour son fief du Mesnil-Manicle'r.' M. de Cauvigny, pour son fief de Livet. M. Chapelle de Pont-Chapelle , pour son fief de

Courteil. M. Frotté de Couterne, pour son fief de Couterne et

autres, M. de Sainte-Marie, pour son fief de May. M. Baudouin d'Espins, pour son fief dEspins. TM. de la Lande de Sainte-Croix, représenté par M. le chevalier Grandin de la Gaillonnière, pour son fief d'Ouilly-le-Basset. M. de Chiffrevast de Tamerville, représenté par M. le

comte de Chiffrevast, pour son fief d Hiéville. M. du Parc, pour son fief du Doux-Marais. M. Grandin, chevalier de la Gaillonnière , pour son

fief du Val-Cprbet et autres. M, Grandin de la Gaillonnière du Sacq, pour son fief

du Sacq et autres. .. . ., ,

M. de Bonvoust, marquis d'Aunay, représenté par M. Fouasse, baron de Noirville, pour son fief d'Epanay. i

M. de Beaudre de Saint-Énoux, pour son fief d'Éran. M. "Wambez de Fleurimont, représenté par M. Dor

ché, pour son fief de Fontaine-le-Pin et autres. al.. de la H?ie de Fourches, représenté par M. de

Chaumon tel. , $Kvle Prévost de Fourches, représenté par M. d'Aisy, pour leur fief de Fourches. M. Gauthier de Fleuriel, représenté par M. de Cheux

du Repos', pour son fief de Fleuré. M. Rondel, représenté par M- de Safîray de Vimont,

pour son fief de Gouvy. M. le Jeune de Grisy, pour son fief de Grisy. M. dq l'Escale, représenté par M. le Boucher de la

Boulaye, pour son fief en Harcourt. M. de Brassard, représenté par M. Gosse, baron de

Noirville, pour son fief des lles-Bardel. M. du Bois-Tesselin.

« ZurückWeiter »