Abbildungen der Seite
PDF

André D'arnaud , quatrième fils de Melchior , co-* seigneur de Riez et d'Eyguine , et d Honorade de Miraillet , fut seigneur de Châteauneuf-le-Rouge , de Miravail, du Petit-Gobian , co-seigneur de St.-Yin— cent duMizon, lieutenant-général civil et criminel de la sénéchaussée de Forcalquier , par provisions du 23 janvier 1573.Il fit hommage pour ses terres, le 18 juillet i6o3. 11 avait épousé à Forcalquier , où il s'établit, Louise de Marcelly , de laquelle il eut:

Scipiqn D'arnaud , seigneur de Châteauneuf, de Miravail, de Silvebelle et du Petit-Gobian, pourvu de l'office de son père. Il épousa Diane d'Audijjret, dame de Silvebelle, de laquelle il eut:

i". Jean , dont l'article suit;

2°. Pierre d'Arnaud , "> . ■' ,cga

3°. Pompée d'Arnaud , J

Jean D'arnaud , seigneur de Châteauneuf, de Miravail et de Silvebelle , succéda à son père , dans la charge de lieutenant-général civil et criminel de la sénéchaussée de Forcalquier , fut déclaré noble et issu de tulle race et d'ancienne extraction , conjointement avec ses frères , par jugement du G novembre 1668, rendu par les commissaires préposés à la recherche des usurpateurs du titre de noblesse. Jean eut plusieurs enfants , dont l'aîné:

Jean D'arnaud , succéda aux biens et à la charge de son père, et transmit sa succession à son fils aîné, Paul, qui suit. Jeaiï d'Arnaud , seigneur du Revert, son second fils, fut capitaine au régiment de Hainaut.

Paul D'arnaud , épousa Marguerite de Monter, dont il ajouta le nom au sien , usage que ses enfants et descendants ont consacré , après avoir recueilli la succession de ladite Marguerite de Monier , qui mourut sans enfants. Paul épousa en secondes noces dame Elisabeth de Belonet , dont la mère était une Castellane-Adhémar. Il eut de ce dernier lit , Jean-\ ictor D'arnaud De Monier , qui succéda à Paul, son père, et transmit ses biens à son fils unique. , , •

Paul-Antoine-Dominique D'Arnaud De Monier , qui servit dans la maison du Roi, en qualité de gardedu-corps, et mourut le 3o mai 1780 , laissant trois fils très-jeunes:

i°. Jean, qui entra dans la marine royale , et mourut jeune au service;

20. Paul-Victor, qui suit;

3°. Alfonse, qui servit dans l'armée de monseigneur le prince de Condé, jusqu'au licenciement effectué en 1801.

Paul-Victor D'arnaud De Monier , garde-du-corps du Roi , à l'époque de la révolution , émigra avec son frère , en 1791 ; fit la campagne de l'armée des princes après le licenciement de. cettearmée, il fit les campagnes suivantes à l'armée de monseigneur le prince de Condé, dans la 2e. compagnie des chasseurs nobles , et y fut blessé dans deux actions. 11 entra ensuite dans le 2e. régiment de cavalerie noble , composé des gardes-ducorps , où il continua de servir jusqu'au licenciement

fénéral de l'armée en 1801. L'année suivante, il a épousé Ille. Polixène de GauJin. En 1814, lors de la restauration , il rejoignit son corps , et fut créé chevalier de St.-Louis. Lors de l'invasion de l'usurpateur , il organisa une compagnie de volontaires royaux, qu'il offrit à S. A. R. Monseigneur le duc d'Ângoulême. Après cette campagne, en I8i5 , le Roi lui donna une retraite honorable , et y ajouta une pension sur sa cas sette , réversible sur la tête de son épouse; S. M. a aussi placé deux de ses enfants dans des collèges royaux , en récompense de sa fidélité.

Armes : d'azur , au lion d'or , lampassé et armé de gueules.

AUT1É (1) , comtes de Villemontée , en Bourbonnais , marquis de Montaiguillon , par érection de l'an 1649- Cette maison réunit tous les caractères qui distinguent la haute noblesse, savoir , l'origine pure et chevaleresque , des possessions nombreuses et considé

(1) Le nom est écrit indifféremment Autîé ou Hautier, dans les anciens titres et monuments historiques. Chaumont, d'Anlezy, de Bar, de la.Barre, de Beaucaire, de Bellefaye , du Belloy de Bessy , de Bosredon , de Bourdeilles , de Brichanteau , de Brienne , de Bussy, de Gala , de Chabannes , de Chartres , de ChâteauBodeau r du Chauffour , de Chauvigny-Blot, de Clavières , de Clermont , de Combault , Dauphin d'Auvergne , de Dinasse , d'.Escorailles , d'Espinchal , de Fay de Chapteuil, de Gironde , de Grieu » de la Guiche-Saint-Géran, de Langheac , de Linières , de Machault , de Marconnay , Maréchal-Ferchaut , de AFaupeou, de Monestay , de Montgon-Beuverger, de Montmorin-St.-Uercm , de Polignac , du Puy-Vatan , de Bonceray , de Boquelaure , de Saint-Nectaire, de Ségur , de Sevin de Quinry , Texier de Hautcfeuille , de Thélis, de Thumery, de Trie , de TulJ.ièrcs , d'Urfé, d'Ussel , de Verdun , de Vigny, de Villelume-Bermontel , de Villeneuve , de \ery, de la Volçilière, etc. Cette maison subsiste en deux branches , dans l'ordre suivant .

[graphic]
[graphic]

premier BRANCHE EXISTANTE.

XX- Nicolas-Marien AptiÉ, comte de Villemonte'e , né en 174.2 , a épousé, en 1758, AntoineLle-Amable de la Rochebriant, fille de Louis-Amable, baron de la Rochebriant, de Clairvaux et de Bonnœuil et de Catherine de la Porte du Theil. De ce mariage sont issus:

i°. Amable-Marien , qui a épousé mademoiselle

de Lestrange;
a0. Antoine-François , né le 19 octobre 176a
3°. Louis-Augustin , né le 6 juillet 1766;
4°* Deux demoiselles.

SECONDE BRANCHE EXISTANTE.

XX. Jean-Baptiste-Marien; AutiÉ, cqmte de Villemontée , né le 7 février 17S3 , mousquetaire dans la deuxième compagnie , reçu le 8 février 1767 ; souslieutenapt au. régiment de dragons d Orléans, le 24.

I'uillet 1778 ; capitaine au même régiment,, le 26 octobre 1784 ; officier supérieur de la huitième compagnie

[ocr errors]

des mousquetaires , avec rang de colonel . par brevet de LL. AA. HR. , daté de Coblentz, du 28 avril 1792 ; a fait la campagne des princes de cette année;s'est trouvé au siège de Maestricht en 1793; a servi à l armée de monseigneur le prince de Condé , comme colonel de cavalerie , et y a fait les campagnes de 1795, 1796 , 1797 , 1798, 1799, 1800 et 1801, jusqu'au licenciement, et a obtenu le brevet de maréchal des camps et armées du Roi, le 28 avril 1801. Il a obtenu trois certificats des plus honorables, de LL. AA. RR. les ducs d'Angoulême et de Berri, et de. S. A. S. le prince de Condé , en 1792 , certifiant qu'à cette époque, il était colonel de cavalerie. Il a eu 1 honneur de servir quatre Rois; il a reçu un ordre de S. M. Louis XVIII, le 29 mars 1796, qui l'autorisait à recevoir chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis , le sieur François-Augustin Couteil de Saint-Laurent. Il a fait ses preuves de la cour en 1781 , au cabinet des ordres du Roi, et a été présenté la même année à S. M. et à la famille royale.

Armes : D'azur , au chef denché d'or , chargé d'un lion léopardé de sable , lampassé et armé de gueules. Couronne de comte. Supports : deux lions. Devise : Nec dura, nec aspera terrent.

AUXERRE. Liste des gentilshommes convoqués à l'as- semblée de la noblesse du bailliage d'Auxerre, pour l'élection des députés aux états-généraux de 1789.

Le baron Alexandre d'Avigneau, grand bailli, président.

Boucher de la Rupelle, secrétaire.

Lenferna de Marney, fondé de la procuration de M.le due

de Montmorency et de M. Lenferna de Gurgy. Beaudesson de Vieux-Champs, fondé des procurations de

M. de Carvol, et de M. le Seigneur de Beauche. Beaudesson des Boisseaux, fondé de la procuration de

M. Beaudesson père. Le chevalier Beaudesson , fondé de la procuration de

M. le marquis de Guerchy. Le chevalier des Boisseaux.

« ZurückWeiter »