Abbildungen der Seite
PDF

gne, qui tirait son nom d'une seigneurie et d'un ancien château situés au diocèse de Erioude. Elle est connue depuis Pierre de Vissac, chanoine-comte de Brioude , en Ii6i.- Elle a donné un chancelier de France au milieu du quatorzième siècle, un évêque de Saint-Flour, «?h i384, puis de Lavaur, en i3g4; et a contracté des alliances avec les maisons les plus considérables. Elle remonte, par preuves filiatives, à Pons, qui suit: .

I. Pons, Ier. du «om, seigneur De Vissac , vivant en iao5et 1245. Il eut pour fils:

P. Gaspard', dont l'article suit;

2°. Pierre de Vissac, chanoine-comte de Brioude,

en 1254, mort le 1". août 1286, suivant l'obi

tuaîre de ce chapitre; D'. Dalmas de Vissac, reçu chanoine-comte de

Brioude, de 1254 a 1274. ,

II. Gaspard, seigneur DE Vissac, Ier. du nom, vivant en 1247, épousa Marguerite du Puy, et en eut:

i°. Etienne, dont l'article suit; ■ 20. Françoise de Vissac, dame d'Aurose, morte au mois d'août 1286.

Dans le même iems vivait:

Silve de Vissac, seigneur de la Brosse de Vissac,' père de Maragde de Vissac, mariée, vers l'an i-H3o, avec Armand de Rochebaron, seigneur d'Usson.

III. Etienne , 1er. du nom, seigneur De Vissac , vivant en 1378, épousa Guigonne , dame d'Arlenc, fille et héritière de Pons, seigneur d'Arlenc, et de Béatrix de la Roche en Régnier. 11 fut présent à un traité passé fan 1287, entre Guillaume de Bourbon et Robert, comte d'Auvergne. Il vivait encore en 1298.Ces enfants furent:

i°. Pons, dont l'article suit:
2". Hugues, qui fonda la seconde branche , rap-
portée ci-après:

Dans le même terris vivaient:

Pons de Vissac, chanoine-comte deBrioude, en

ac: . Géraud de Vissac, ) chanoines-comtes du même Armand de Vissac, 1 chapitre, en 1323 et i333.

W. Pons , IIe. du nom, seigneur De Vissac et d'Arlenc, fut présent à l'émancipation que fit Bertrand , seigneur de Chalançon en 129$, de son petit-fils, Guillaume de Chalançon , le mariant avec Clémence de la Roche. Il se rendit pleige, en i3o4, de la dot que le comte Dauphin donnait à sa fille , en la mariant à Pierre de Montagu -, fut l'un des exécuteurs testamentaires de Beraud, seigneur de Mercœur, en i3i4; fut assigné le samedi avant la Saint-Michel «eu, pour assister à l'ouverture de ce testament; alla en Hainaut de la part du Roi, avec Hue de Lannoy, en I3i6; fit la même année hommage au Roi du château du Val et de celui de Marsac, que Henri de la Rouère lui avait donnés, et au sujet duquel il plaide depuis contre Humbert de Beaujeu et sa femme, en i320 et i3s2, et fut maintenu en possession de la moitié. Il avait épousé Alix. De ce mariage sont issus:

i°. Pierre de Vissac, qui fut substitué par Eracle

de Montboissier, son oncle, en i328; 2». Louis, seigneur de Vissac , qui suit: 3°. Dalmas de Vissac, seigneur de Marsac, dont il fit hommage au seigneur de Tornouelle, en i35o. Deux ans auparavant il s'obligea , avec son frère, au traité de mariage de Beraud Dauphin, seigneur de Mercœur, avec Yolande de Genève; servit en Languedoc , en i346 , et sous Amaury, sire de Craon, en i352. Il fut père de

A. Guillaume, seigneur de Vissac;

B. Pierre de Vissac, chanoine de Clermoiit;

C. Pons de Vissac , qui s'empara avec son frère, de nuit et par force, du château de Vissac, sur leurs cousines , à cause de quoi ils furent poursuivis criminellement, en 1367 et 1870.

V. Louis, seigneur De Vissac et de Marsac , vivait en i.34o. Il épousa Béatrix de Saissac , qui resta veuve en i36t, étant mère de deux filles:

P. Dauphine de Vissac , qui était avec sa sœur sous la tutelle de Guy de Prohynes , en i'S6j et 1870, et elles plaidaient contre leurs cousins, qui s'étaient emparés de force du château de Vissac. Dauphine fut religieuse.

2?. Marguerite de Vissac, qui épousa Raymond de Prohynes, seigneur de Prohynes et de SaintPrivas, fils de son tuteur.

SECONDE BRANCHE.

• W: Hugues De Vissac, seigneur d'Arlenc, second fils d'Etienne, seigneur de Vissac, et de Guigonne, dame d'Arlenc, est nommé au traité de mariage de Guillaume Comptour avec Mathilde Dauphine, en 1288. Il fut plèige en 1299 , pour le seigneur de Beaujeu , du traité qu'il fit avec Robert, comte d'Auvergne. Le Roi l'envoya, en i3i2 , avec plusieurs seigneurs , au royaume de Navarre, pour en prendre le gouvernement; et il y fit de tems en tems des voyages. Il alla aussi en cour de Rome, en I3i4, ainsi qu'en Savoie et Dauphine, pour tâcher d'établir une ferme paix entre le comte et le dauphin; eut ordre, au mois de décembre I3i8, de se trouver à Clermont en Auvergne , quinze jours après la SaintAndré, en armes et chevaux, pour accompagner le duc de Bourgogne et le comte de Bologne dans leur voyage. Le seigneur de Mercœur le fit un des exécuteurs de son codicille , le 16 avril 1620. 11 vivait encore en »3aa. Ses enfants furent:

i°. Pons, seigneur de Vissac, mort sans enfants de Guigonne de Joyeuse;

a". Etienne de Vissac , seigneur d'Arlenc , chancelier de France, qui suit;

Du Hugues de Vissac, chanoine de Brioude et archidiacre de Troyes , en i336.

V. Etienne De Vissac , seigneur d'Arlenc et de Murs, chancelier de France, fut présent au traite de mariage fait le 7 avril i334 , entre Guyot de Chalançon et Isabelle Dauphine. 11 prétendit droit, à cause de sa femme, en la succession de Beraud , seigneur de Mercosur ; et dans la suite il en obtint la châtellenie de Murs, avec deux cents livres de rente sur .le péage de Cisterès , dont le fief etl'hommage furent, à sa prière, réunis à la couronne de France, sans en pouvoir être jamais séparés, par lettres du Roi Philippe de Valois, données à Conflans, au mois de juin i33g. Il remit peu après les sceaux, et vivait encore en i35o. 11 eut pour femme Alix de Poitiers, fille de Guillaume de Poitiers, seigneur de Chancoc et de Luce, baronne de Baudiner et de Montregand. Il en eut:

i«. Etienne, seigneur de Vissac, d'Arlenc et de Murs, qui suit;

a0. Pierre de Vissac, chanoine de Meaux, en i35g, comte de Brioude, en 1074 »

3e. Jean de Vissac, chevalier, qui épousa Blanche Aycelin de Montagu , dont il n'eut point d'enG Etienne de Vissac, son frère, plaidait en ï3yo et 1,37*, contre les héritiers de cette dame.

4°- Ni, de Vissac, femme de Jean, seigneur dé Lastie, Viivajate en 137p.

VI. Etienne, seigneur De Vissac, d'.Vlenç ?t de Murs, vivait en 1370 et i3ba, et mourut à l'armée en i386. Il avait épousé Jeaune-Gabriellc de Gput, fille et héritière de Gaspard de Goût, seigneur de Goût, sous la condition que Etienne de Vissac et ses descendants ajouteraient les nom et armes de sa maison aux nom et armes de Vissac. Ses enfants furent:

i*. Antoine de Vissac , seigneur d'Arlenc , qui suit;

a°. Pierre de Vissac, religieux de l'ordre de SaintBenoît , puis évêque de Saint-Flour, fut témoin, en i3&4» d'un traité fait le jeudi après l'épiphanie, entre Beraud, comte de Clermpnt, dauphin d'Auvergne, et Geoffroy de Bologne, seigneur de Mont-Gascon, et transigea le samedi après la fête de Saint-Mathieu, i385, avec l'abbé de Pebrac, pour la jurisdiction épiscopale sur les bénéfices dépendants de cette abbaye. Il fut transféré à l'évèché de Lavaur, eu i3g4* donna, en 1397, soixante écus d'or aux frères prêcheurs de

[ocr errors][graphic]
« ZurückWeiter »