Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

noines-comtes de Brioude, depuis l'an 1277; un évêque de Bayonne, en 1519, envoyé par Louise de Savoie , mère de François Jer., en ambassade auprès de la république de Venise. Il prit possession de l'évêché de Toul, le 12 août 1524 ; fut chancelier et chef du conseil d'Antoine, duc de Lorraine, qui le chargea de diverses négociations importantes auprès de l'empereur Charles-Quint, et du pape Clément VII; Enfin un évêque de Châlonssur-Saône , mort en 1753.

La maison de Rochefort - d’Ally a contracté ses alliances directes dans les maisons d'Alleman de Montmartin , d'Apchon, de Bar-la-Chassagne, de Belvèzer, Blanc de Montagu, de Bohan, de Brulart-Sillery, de Cantoynet, de Chaleyres, Charrier de la Roche-Jully, Chaslus, de Châteauneuf-Rochebonne, de ChauvignyBlot, de Chavagnac, de Domjulien de la Baume, de Flageat, de Fradet de Bellecombe , de Framont de Grèse, de Gailhac , de la Garde-Chambonas, de Ginestous, de Grassy de la Caille, de Ligondès, de Lucinge, de Machaud de Sales, de Marguerite - Saint-Michel, de Montboissier, de Montjuzion, de Montınorin , de Peyremale, de la Queville, de Rivoire, de la Roche-Aymon, de Saint-Ahon, de Saint-Julien, de Saint-QuentinBeaufort, de Sebazat de Blausac, de Severac, de Terrier de Monciel, Testu de Palincourt, de la Tour-SaintVidal, de Veras, de Vergesat, de la Veuhe , de Vogue, de la Volpilière, etc., etc.

Armes : De gueules , à la bande ondée d'argent , accompagnée de six merlettes du même en orle.

Tenants : deux anges en soutane bleue de diacre.

DE RONCHEROLLES(1). L'aîné de la maison de Roncherolles, premier baron de Normandie, que Louis XIV qualifie dans ses lettres-patentes de 1692, de très-illustre, tant par sa très - haute noblesse et son ancienne chevalerie , que par les services rendus à la couronne, depuis plus de huit cents ans, était-conseiller d'honneur né au parlement de Normandie, ainsi que l'archevêque de Rouen. Ils y siégeaient immédiatement après les

(1) Notice supplémentaire à l'article inséré au tom. II, pp. 254 et 255.

comme

présidents, avec voix et opinion délibérative ,
les pairs au parlement de Paris. La maison de Ronche-
rolles fut maintenue dans cette prérogative, dont elle
jouissait du tems de l'échiquier, et dont elle n'avait
cessé de jouir au parlement, par lettres-patentes ac-
cordées à Pierre de Roncherolles , baron de Hugueville
et Pont-St.-Pierre, par le roi Henri III, en 1577 , con-
firmées par Louis XIII, en 1623, et enfin par Louis XIV,
en faveur des marquis de Pont-Saint-Pierre, des mar-
quis de Roncherolles et des comtes de Hugueville
Planquery et d’Aubeuf, et leurs descendants premiers
nés de leur maison ; lesdites lettres - patentes enregis-
trées au parlement de Rouen , le 17 avril 1692.

Cette famille a possédé jusqu'à la révolution la terre de Roncherolles, en franc-alleu , depuis Aimar de Roncherolles, qui accompagna Charlemagne à Rome, et dont un fils défendit l'entrée de la Seine contre les Normands, en 845, à Gráville, où il fut tué. Ses successeurs se titraient sires de Roncherolles , jusqu'en 1652, époque à laquelle cette terre fut érigée en marquisat en faveur de Pierre de Roncherolles

, gouverneur de Bellegarde et Landrecies.

On voit dans l'Histoire de Languedoc , par une lettre. adressée par Saint-Louis à Geoffroi de Roncherolles sénéchal de Beaucaire et Nismes, que ce prince l'honorait de sa confiance ; et dans l'Histoire de la maison de Châtillon, que Louis XI qualifiait Pierre de Roncherolles du titre de son cousin.

en.

[ocr errors]

7

DE ROSSEL, barons de Fontarèches ; maison issue d'ancienne chevalerie de Languedoc, qui compte parini sęs premiers auteurs, Geraud Rossel , lequel fut un des témoins de l'accord fait le 3 des ides d'octobre 1231, entre Raymond VII, comte de Toulouse, et Raymond, abbé de Gaillac. Cette maison non moins distinguée par ses belles alliances , que par l'ancienneté de son origine, a constamment porté les armes , soit aux bans et arrière-bans, soit dans les différents

corps de nos Rois. Elle a donné des écuyers et des hommes d'armes, des capitaines de cent hommes de guerre, un colonel breveté par Louis XIV; un chef de bataillon , et plusieurs capitaines , dont trois entr'autres furent décorés de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

de troupes

[ocr errors]

La terre de Brugairette , au diocèse d'Uzès, fut érigée en baronnie, par lettres-patentes du mois de mai 1644, en faveur de Jacob de Rossel, seigneur d’Aigalières. Le titre de cette baronnie, affecté dans la suite à la terre d'Aigalières, passa , par alliance, dans la maison de Brueys; mais le titre de baron s'est conservé dans celle de Rossel, qui, indépendamment de ce titre, a acquis la baronnie de Fontarèches, à deux lieues et demie (modernes) d'Uzès, qu'elle possède encore.

Armes : D'argent, à la bande de gueules, accompagnée de deux quintefeuilles du même.

ROUEN. Liste des Gentilshommes du bailliage de Rouen,

convoqués en 1789, pour l'élection des députés aux EtatsGénéraux du royaume.

Messieurs,

Le marquis de Mortemart, président, chargé des procu

rations de M. le baron de Breteuil et de madame

la marquise de Nagu. Le marquis de Charleval, doyen. Le marquis d'Herbouville , chargé des procurations du

duc d'Orléans et du duc de Sully. Du Mesniel , marquis de Sommery, chargé des procu

rations de M. le prince de Condé et de madame la

comtesse de la Myre. Du Bosc , comte de Radepont, chargé des procurations

du duc de Penthièvre et de M. le marquis de Radepont. Le comte de Trie, chargé des procurations de MM. le

Petit de Montfleury et le Moine de Bellisle. Le comte de Blangy, chargé des procurations de M. le

comte de Boufflers, et de madame la comtesse de

Barville. Bigot, doyen des présidents. Le marquis de Belbeuf, chargé des procurations de

MM. de la Myre, comte de Mory, et Coignard de

Saint-Etienne. Le marquis d'Estoutteville, chargé des procurations de

madame la présidente de Torcy, et de M. le baroa

de Boniface. Le marquis de Marguerit,

Le Carpentier de Combon.
Le président de Frondeville , chargé des procurations

de MM. de Grecourt et de la Houssaye.
Haillet de Couronne.
De Moy, chargé de la procuration de madame de Moy.
Hérambourg, conseiller au parlemeut, chargé de la

procuration de madame d'Epiney de Ranfeugères. Le président d'Oissel. Le marquis de Seignelay. Le marquis de Giffard. Chapais de Marivaux, chargé des procurations de ma

dame Chauffer de l'Epiney, et de M. le président de Saint-Victor. De Belbeuf, avocat-général, chargé des procurations de

MM. le comte de Vintimille, et du Val de Bonneval. Le Roux, baron et vidame d'Esneval, président à

morti du parlement, chargé des procurations de

MM. Boissel et du chevalier de Pommereu. Le président de Rouen de Bermonville. Bert hot de Boscheroulde , chargé des procurations de

M. de Sainte-Honorine, et de madame de Quet

teville. Le président de la Londe, chargé des procurations de

MM. le marquis de Champigny, et du Val de Bon

neval. Le président de Coquereaumont. Baillard de Guichainville. Le Danoys des Essarts. Midy de la Grainerais, chargé de la procuration de

M. de la Londe. Rondel de Parfontaine, chargé des procurations de M. Thillaye-de-Leaupartie, et de mademoiselle de

Mestais. Le Bienvenu , chevalier du Bourg. De Brossard , comte de Grosmenil. Lepecq,charge des procurations de madame de Marolles,

et de M. de Thibouville. Lallemant-le-Conterey de Branville. Du Boscguerard, chargé de la procuration de M. de

Mallortie.
D'Houdemare de Vandrimare.
Jourdain du Verger.
Renard.

Martin de Boisville du Vornier.
Le Cavelier de Maucomble,
Langlois, chevalier de Louvres.
Le Pesant de Boisguilbert, chargé des procurations de

M. le marquis de Bouville et de madame la comtesse

de Bouville. Le chevalier Baillard-d’lquelon, chargé de la procura

tion de M. Foulques de la Pilette. De Merval, charge de la procuration de madame Judde

de Grainville. Le Mareschal de Fauville, chargé des procurations de

MM. Labbey, de la Roque et de Beaurepaire. Le chevalier de Chailloué, chargé de la procuration de

M. Foulques de la Pilette. De Saint-Saen. Midy-Dande, chargé des procurations de MM. de Plan

terose , et le Faucheux des Aunois.. De Coquereaumont Le Begue, comte de Germigny, chargé des procurations

de madame la marquise de Conflans , et de M. de Va

lerquin. D'Herambourg, chargé des procurations de MM. le Coq

de Saint-Clou, et le Coq de Saint-Etienne. Le chevalier de Rome. Costard, chargé de la procuration de M. de l'Estanville. De Thiboutot. Le comte de Courcy, chargé des procurations de MM. de

Cairon , et de Tésson de Monteille. Bigot de Sommeşnil, président à mortier du parlement. Guyot d'Etaville, chargé des procurations de madame

le Prévot, et de M. Guyot d'Ectot. Aubery de Folleville. De Létang. De Pinsun de Lompré. De Paix-de-Coeur de Roumare. Du Val de Brunville. De Paix-de-Caur du Bouley. Du Val de Beaumets,chargé des procurations de MM. Me

nard et de Franqueville. Le Jaulne. Le comte de Touslain , chargé des procurations de

MM. le baron d'Harambure et de Toustain de Limezy'. Du Bosc, comte de Vitermont, chargé des procurations

« ZurückWeiter »