Histoire de France sous l'empire de Napoléon le Grand: représentée en figures, accompagnées d'un précis historique ...

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 52 - Toutes les promesses que j'ai faites au peuple français, je les ai tenues; le peuple français, à son tour, n'a pris aucun engagement avec moi qu'il n'ait surpassé. Dans cette circonstance si importante pour sa gloire et la mienne, il continuera à mériter ce nom de Grand Peuple, dont je le saluai au milieu des champs de bataille. Français, votre Empereur fera son devoir, mes soldats feront le leur, vous ferez le vôtre.
Seite 79 - Les positions que nous occupons sont formidables , et pendant qu'ils marcheront pour tourner ma droite , ils me présenteront le flanc. « Soldats, je dirigerai moi-même tous vos bataillons; je me tiendrai loin du feu, si avec votre bravoure accoutumée...
Seite 77 - Voilà la plus belle soirée - de ma vie, mais je regrette de penser que je perdrai bon nombre - de ces braves gens. Je sens, au mal que cela me fait, qu'ils sont - véritablement mes enfants; et, en vérité, je me reproche quelque fois ce sentiment, car je crains qu'il ne finisse par me rendre inha• bile à faire la guerre.
Seite 53 - ... s'il est nécessaire il se lèvera tout entier à ma voix pour confondre et dissoudre cette nouvelle ligue qu'ont tissue la haine et l'or de l'Angleterre. « Mais , soldats , nous aurons des marches forcées à faire , des fatigues et des privations de toute espèce à endurer; quelques obstacles qu'on nous oppose nous les vaincrons , et nous ne prendrons de repos que nous n'ayons planté nos aigles sur le territoire de nos ennemis.
Seite 61 - ... des mers. Sénateurs , il n'ya pas encore un mois que je vous ai dit que votre empereur et son armée feraient leur devoir ; il me tarde de pouvoir dire que mon peuple a fait le sien. Depuis mon entrée en campagne , j'ai dispersé une armée de cent mille hommes : j'en ai fait près de la moitié prisonnière; le reste est tué, blessé ou déserté, et réduit à la plus grande consternation.
Seite 79 - L'armée russe se présente devant vous pour venger l'armée autrichienne d'Ulm. Ce sont ces mêmes bataillons que vous avez battus à Hollabrunn, et que depuis vous avez constamment poursuivis jusqu'ici. « Les positions que nous occupons sont formidables, et, pendant qu'ils marcheront pour tourner ma droite, ils me présenteront le flanc. Soldats, je dirigerai moi-même vos bataillons.
Seite 82 - II, je vous reçois dans le seul palais que j'habite depuis deux mois. — Vous tirez si bon parti de votre habitation qu'elle doit vous plaire, répondit celui-ci.
Seite 4 - Les devoirs des individus de tout sexe, membres de la famille impériale, envers l'empereur ; 2« Une organisation du palais impérial conforme à la dignité du trône et à la grandeur de la nation.
Seite 51 - Les vœux des éternels ennemis du continent sont accomplis : la guerre a commencé au milieu de l'Allemagne; l'Autriche et la Russie se sont réunies à l'Angleterre, et notre génération est entraînée de nouveau dans toutes les calamités de la guerre. Il ya peu de jours...
Seite 26 - Nous avons accepté , et nous placerons sur notre tête cette Couronne de fer des anciens Lombards , pour la retremper , pour la raffermir , et pour qu'elle ne soit point brisée au milieu des tempêtes qui la menaceront , tant que la Méditerranée ne sera pas rentrée dans son état habituel.

Bibliografische Informationen