Revue de l'Orient et de L'Algérie: bulletin de la Société orientale

Cover
Société orientale, 1849
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 194 - Rhodes le moindre renseignement. Les nobles hôtes de ces demeures n'ont laissé personne après eux, et cette colonie chevaleresque en levant son camp a emporté son histoire avec elle. Allez donc demander aux Turcs ce que fut Rhodes autrefois? Ils ont trouvé des maisons vides et s'y sont logés sans plus de façon, oubliant même d'enlever de dessus les murailles ces croix qui semblent encore les défier.
Seite 194 - ... à portes basses et cintrées , avec des trottoirs qui ne laissent entre eux qu'une voie étroite. Quelques rues mieux percées forment le quartier noble, le faubourg Saint-Germain de Rhodes. Une d'elles, la plus droite et la plus large, a conservé le nom de rue des Chevaliers ; elle traverse la ville, aboutissant d'un côté à la mosquée, près de la porte du...
Seite 301 - Celui-ci fait tous ses efforts pour excuser son prétendu camarade et rejette sur les occupations de la guerre, le silence qu'il a gardé ; la femme ne veut rien entendre et repousse toute explication. Flatté intérieurement de cette colère dans laquelle il croit trouver la preuve d'un grand amour, le mari déclare qui il est ; mais sa femme se refuse à le...
Seite 376 - Le 26 juin 1522 , la flotte des Turcs parut devant Rhodes. Elle se composait de quatre cents bâtiments de différentes grandeurs, portant cent quarante mille hommes de guerre et soixante mille paysans qu'on avait tirés de la Servie et de la Valachie, pour les employer aux travaux du siége.
Seite 193 - ... moi. Le port où nous descendîmes est bordé de quais en grande partie ruinés, et de longues murailles hérissées de meurtrières; une belle et haute tour carrée, crénelée , flanquée à son sommet de quatre tourillons , s'élève au-dessus des autres fortifications. Lors du siège, elle s'appelait la tour Saint-Nicolas, et elle fut vaillamment défendue par un Castellane. Une fois les portes franchies, on pénètre à travers un assemblage de maisons bâties en...
Seite 194 - Les hôtels qui la bordent sont tels qu'ils étaient à la fin du xve siècle, dont la plupart portent la date. Seulement quelques balcons fermés ont été ajoutés aux fenêtres pour empêcher le jour et surtout les regards de s'introduire du dehors dans l'intérieur des chambres. Des créneaux, de petites tourelles, des gouttières en pierre, s'avancent en saillie sur les façades; de longs câbles sculptés marquent la séparation des étages. Dans l'architecture, des noms se sont conservés...
Seite 371 - Constantinople par l'empereur Justinien, traça le plan du temple et en dirigea la construction. Dix mille ouvriers furent employés pendant six ans à la reconstruction de cet édifice que le Bas-Empire salua comme une merveille. Dans la procession solennelle qui eut lieu pour l'inauguration de l'église nouvelle, le 22 décembre 537, l'empereur Justinien, marchant à pied, en avant de son char, ne put contenir sa joie., et s'écria en présence de la multitude : « Gloire à Dieu qui m'a jugé...
Seite 301 - La seconde pièce, espèce d'opéra-comique mêlé de « chants et de récitatifs, mérite d'être reproduite. Il « s'agit d'un mari rentrant chez lui après vingt ans « d'absence. Parti jeune et imberbe, il rapporte de la « guerre un visage mâle et barbu. 11 a le projet de pro...
Seite 372 - ... manière savante dont il l'a exécutée. Le dôme, éclairé par vingt-quatre fenêtres, forme une si petite courbe que sa profondeur n'excède pas un sixième de son diamètre : ce diamètre est de cent quinze pieds, et le point le plus élevé du centre , où le croissant a supplanté la croix, offre une hauteur perpendiculaire de cent quatre-vingts pieds au-dessus du pavé. Le cercle en...
Seite 194 - ... nobles hôtes de ces demeures n'ont laissé personne après eux, et cette colonie chevaleresque, en levant son camp, a emporté son histoire avec elle. Allez donc demander aux Turcs ce que fut Rhodes autrefois? Ils ont trouvé des maisons vides, et s'y sont logés sans plus de façon, oubliant même d'enlever de dessus les murailles ces croix qui semblent encore les défier. Félicitonsnous de leur indifférence; c'est à elle que nous devons la singulière conservation de cette glorieuse cité,...

Bibliografische Informationen