Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 156 - ... choses : l'impulsion est donnée, et je ne pense pas qu'après ma chute et la disparition de mon système, il y ait en Europe d'autre grand équilibre possible que l'agglomération et la confédération des grands peuples. Le premier souverain qui, au milieu de la première grande mêlée, embrassera de bonne foi la cause des peuples se trouvera à la tête de toute l'Europe, et pourra tenter tout ce qu'il voudra.
Seite 154 - Toscans; tous les habitants de la péninsule n'étaient plus qu'Italiens : tout était prêt pour créer la grande patrie italienne. Le grand-duché de Berg était vacant pour la dynastie qui occupait momentanément le trône de Naples. L'Empereur attendait avec impatience la naissance de son second fils pour le mener à Rome, le couronner roi d'Italie et proclamer l'indépendance de la belle péninsule, sous la régence du prince Eugène . . . Italiam!
Seite 77 - Vous verrez avec satisfaction que, malgré les grandes armées que l'état de la guerre maritime et continentale oblige de tenir sur pied, la population a continué de s'accroître, que notre industrie a fait de nouveaux progrès, que jamais les terres n'ont été mieux cultivées, les manufactures plus florissantes; qu'à aucune époque de notre histoire la richesse n'a été plus répandue dans les diverses classes de la société. « Le simple cultivateur aujourd'hui connaît...
Seite 176 - Les puissances alliées ayant proclamé que l'Empereur Napoléon était le seul obstacle au rétablissement de la paix en Europe, l'Empereur Napoléon, fidèle à son serment, déclare qu'il renonce pour lui et ses héritiers aux trônes de France et d'Italie, parce qu'il n'est aucun sacrifice personnel, même celui de la vie, qu'il ne soit prêt à faire à l'intérêt de la France.
Seite 188 - Ier. SM l'Empereur Napoléon renonce , pour lui , ses successeurs et descendans, ainsi que pour chacun des membres de sa famille , à tout droit de souveraineté et de domination, tant sur l'empire français et le royaume d'Italie, que sur tout autre pays.
Seite 189 - L'île d'Elbe, adoptée par SM l'empereur Napoléon pour le lieu de son séjour, formera, sa vie durant, une principauté séparée, qui sera possédée par lui en toute souveraineté et propriété.
Seite 297 - ... qu'au dernier ; je l'ai repoussé avec horreur. Ce '• n'est pas que je le crusse injuste dans la position " où ils me réduisaient ; mais je me trouvais si " puissant, je me croyais si peu en danger, que je " l'eusse regardé comme une basse et gratuite
Seite 211 - Rarement on voit échouer les grands » hommes dans leurs entreprises les plus péril» leuses. Regardez Alexandre , César, Annibal, » le Grand Gustave et autres , ils réussissent tou» jours; est-ce parce qu'ils ont du bonheur qu'ils » deviennent ainsi de grands hommes ? Non , » mais parce qu'étant de grands hommes , ils » ont su "maîtriser le bonheur. Quand on veut » étudier les ressorts de leurs succès, on est » tout étonné de voir qu'ils avaient tout fait pour
Seite 257 - L'Empereur, qui avait gardé le silence, l'a interrompu en disant : " Le vrai Roi de Pologne, c'était " Poniatowski : il en réunissait tous les titres, il
Seite 285 - Tout bonnement, c'est que Pichegru se vit dans une situation sans ressource; son âme forte ne put envisager l'infamie du supplice, il désespéra de ma clémence ou la dédaigna, et il se donna la mort.

Bibliografische Informationen