Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Pag.

d'armes.- Un aide-de-camp de Napoléon apporte l'ordre
qu'on défende Paris à outrance. Arrivée de Napoléon
à la Cour-de-France près Paris. Tentatives pour sou-
lever
la populace. – Capitulation de Paris,

a8g
LIVRE DIX-SEPTIÈME. – Dispositions et projets des roya-

listes. — Journée du 31 mars. — Le peuple entier va au-
devant de l'armée libératrice. Premiers cris de Vive le
Roi! Formation et marche des groupes royalistes. –
Vains efforts des partisans de Napoléon pour arrêter ce
mouvement. - Il se communique au peuple. Entrée
des monarques et des troupes alliées dans Paris. - Leur
marche jusqu'aux Champs-Elysées

. - Ivresse du peuple.
Magnanimité de l'empereur Alexandre. Tout Paris
proscrit Napoléon, et les signes de son gouvernement
disparnissent. -- Accusation perfide des satellites de Napo-
léon. – Assemblée des royalistes à l'hôtel de Morfontaine.

Adresse à l'empereur Alexandre pour réclamer les
Bourbons. Napoléon reçoit à la Cour-de-France la

capitulation de Paris. Ca retraite sur Fontainebleau. 34a

LIVRE DIX-HUITIÈME. Situation de Paris après l'entrée

des alliés. - L'empereur Alexandre refuse de traiter avec

Napoléon. Le conseil municipal de Paris exprime le
veu du rétablissement de la monarchie des Bourbons.

Déclaration de Louis XVIII. Déclaration de l'empe-

reur de Russie.

Le sénat, convoqué extraordinaire-

ment, établit un gouvernement provisoire.

Le mou-

vement royaliste continue dans Paris. Représentation

à l'Opéra. - L'empereur Alexandre accorde la délivrance

des prisonniers français en Russie. Acte de déchéance

de Napoléon. Napoléon réunit son armée à Fontaine-

bleau et veut marcher sur Paris. Les maréchaux lui

arrachent son abdication. - Régence de Blois. — Situa-

tion critique de la France. -Conférence pour la régence;

intervention du prince Talleyrand. La régence est

rejetéc. Napoléon consent à se retirer à l'ile d'Elbe.

Attaque et pillage de Pithiviers.

Troisième attaque
de Sens, et prise de cette ville. Convention prélimi-

naire qui établit une ligne de démarcation entre les

arniées alliées et les armées françaises.

389

LIVRE DIX-NEUVIÈME. Wellington suspend sa marche.

Situation de Bordeaux à la fin de mars. Combat
d'Etauliers. - Résistance du fort de Blaye. · Projet des
royalistes sur Rochefort et sur La Rochelle. Mouve-
ment dans la Vendée. - Wellington marche en avant.-
Combat aux portes de Tarbes. Retraite du maréchal
Soult sous les murs de Toulouse. Description de cette
sille et de ses positions. Système de défense du maré.
shal Soult.-- Arrivée de Wellington devant l'armée fran-

Pag.

[ocr errors]

459

çaise. Arrestation coupable du colonel Saint-Simon,
å Montauban. Bataille de Toulouse. L'armée du
maréchal Soult se jette dans la ville. - Affreuse position
des Toulousains. Retraite du maréchal Soult dans le
bas Languedoc. · Entrée triqmphante de Wellington
à Toulouse. Cette ville se déclare pour les Bourbons,

Rentrée glorieuse du maréchal Suchet en France.
Situation de son armée. Suspension d'armes dans tout

le Midi,
LIVRE VINGTIÈME. Acte constitutionnel décrété par le

sénat. L'opinion reprend son empire. — Entrée pu-
blique de MONSIEUR, comte d'Artois, lieutenant-général
du royaume. Traité secret entre Napoléon et les puis-
sances alliées.

Dissolution du gouvernement impérial
et de la régence de Blois.

Adieux de Napoléon à sa
garde; son départ pour l'ile d'Elbe. - Progrès de la res-
tauration. Les adhésions sont unanimes. Adminis-
tration du lieutenant-général du royaume.- Arrivée de
Louis XVIII à Calais. - Première déclaration du Roi.

Entrée de Louis-le-Déketat dans Paris. Réunion de
la famille royale. Situation du royaume.- Pacification
générale. – Départ des alliés. - Charte royale. — Con-
elusion.

503

FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES.

[merged small][ocr errors]
« ZurückWeiter »