Voyage du maréchal duc de Raguse en Hongrie, en Transylvanie, dans la Russie méridionale, en Crimée, et sur les bords de la Mer d'Azoff, à Constantinople, dans quelques parties de l'Asie-mineure, en Syrie, en Palestine et en Egypte [et en Sicile], Band 4

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 303 - Les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem remettront à l'armée française la ville et les forts de Malte. Ils renoncent, en faveur de la République française, aux droits de souveraineté et de propriété qu'ils ont, tant sur cette ville que sur les îles de Malte, du Gozo et de Cumino.
Seite 330 - ... un fil métallique enveloppé de soie. Ce fil, long de dix-sept à dix-huit pieds , était soutenu par une verge de bois , composée de quatre parties d'une canne creuse, qui se plaçaient bout à bout, et acquéraient ainsi la longueur nécessaire. Un morceau d'amadou allumé était mis au bout de la canne , à l'extrémité du fil métallique , pour établir le courant et le favoriser , et un mouvement de bas en haut et de haut en bas, était imprimé lentement à la canne et au fil, jusqu'à...
Seite 270 - On y trouve d'excellentes eaux , plusieurs lacs Natron et quatre couvents de cophtes. Les couvents sont des forteresses ; nous y avons placé garnison grecque et plusieurs pièces de canon . • XXX. Du côté de...
Seite 267 - Le gouvernement de l'Egypte étant tombé dans des mains plus insouciantes depuis une cinquantaine d'années , le pays dépérissait, toutes les années, dans beaucoup d'endroits . Le désert a gagné sur la vallée , et il est venu former des monticules de sable sur le bord même du Nil ; encore vingt ans du même gouvernement que celui d'Ibrahim et de Mourad-Bey, et l'Egypte perdait le tiers de ses terres cultivables. Il serait peut-être facile de prouver que cinquante ans d'un gouvernement pareil...
Seite 290 - Maître n'a pas cessé jusqu'à présent de donner les chimériques commanderies de France à mesure qu'elles vaquaient. Lors de la déclaration de l'Espagne contre la France, tous les vaisseaux de guerre espagnols eurent ouvertement la permission de recruter des matelots à Malte , et , sur la demande de la cour d'Espagne, quatre mille fusils lui furent accordés pour ses armées de terre.
Seite 290 - VArtémise, vinrent mouiller dans le port : l'agent consulaire sollicita vainement la permission de recruter des matelots; et, dans le même temps, deux corsaires anglais eurent toute, facilité à cet égard. Tous les partisans de la révolution ont été persécutés : plusieurs d'entre eux exilés sans formalité , et, dans le mois de mai 1797 , un grand nombre arrêtés et emprisonnés comme des criminels ; Vassello , un des hommes les plus recommandables du pays par ses profondes connaissances...
Seite 305 - La République Française emploiera ses bons offices auprès des Républiques Cisalpine, Ligurienne, Romaine et Helvétique, pour qu'elles accordent la même pension aux chevaliers de ces différentes nations. Art. 5. La République Française emploiera ses bons offices auprès des autres puissances...
Seite 310 - Désirant partir à l'heure la plus tranquille de la nuit , je vous prie, citoyen général, de donner les ordres nécessaires pour que les portes de la ville me soient ouvertes à deux heures du matin, et je me rendrai à bord sous l'escorte de vos guides, que vous avez eu l'attention de me destiner. J'avais...
Seite 246 - ... d'analogue nulle part : ils sont placés dans des conditions spéciales qui méritent d'être remarquées. Ces sous-officiers sont excellents, et cependant ils n'ont aucune' perspective d'avancement, excepté en cas de guerre, lorsqu'on manque d'officiers. Sans cela, ils ne peuvent jamais prétendre à le devenir, parce que ces emplois exigeant une finance , ils n'ont pas l'argent nécessaire pour la donner.
Seite 306 - Tous les actes civils passés sous le gouvernement de l'Ordre seront valables et auront leur exécution. Fait double à bord du vaisseau l'Orient, devant Malte, le 24 prairial an VI de la République française (vieux style, 12 juin 1798).

Bibliografische Informationen