Revue de l'Anjou

Cover
Cosnier et Lachèse, 1852

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 196 - Ah! ma bonne dame, ma petite maîtresse, ma grande amie, en qui j'ai toujours eu mon reconfort, je te prie de supplier Dieu pour moi , et être mon advocate envers lui ; qu'il me pardonne la mort de mon frère, que j'ai fait empoisonner par ce méchant abbé de Saint-Jean. Je...
Seite 139 - Les rôles de répartition des sommes nécessaires au payement des travaux d'entretien, réparation ou reconstruction, seront dressés sous la surveillance du préfet, rendus exécutoires par lui, et le recouvrement s'en opérera de la même manière que celui des contributions publiques.
Seite 299 - passé , compassion , sensibilité , tous ces beaux noms ne couvrent » que faiblesse, modérantisme et perfidie! » Vous savez qu'il a été pris au Mans une troupe de plusieurs cen
Seite 147 - ... de halage, à celui des pertuis , écluses , barrages, et autres ouvrages d'art établis pour l'avantage de la navigation.
Seite 265 - Sparte une aristocratie de trente mille nobles tenait sous un joug affreux deux cent mille serfs; que pour empêcher la trop grande population de ce genre de nègres , les jeunes Lacédémoniens allaient de nuit à la chasse des...
Seite 226 - ... gouverne, le Comité de sûreté générale qui dénonce. La dernière des institutions de la Terreur est le tribunal révolutionnaire qui frappe. Il a été établi par décret du 10 mars 1793. C'est à Paris qu'il siège. Il a été institué pour « punir toutes les entreprises contre-révolutionnaires, tous les attentats contre la liberté, l'égalité, l'unité, l'indivisibilité de la République, la sûreté intérieure et extérieure de l'État...
Seite 96 - ... d'un travail continuel, il faut » bien que les passagers y prêtent la main , qui aux voiles , qui aux
Seite 290 - Ions de nos ennemis. Il n'y en a plus à la tête de nos armées : » Canclaux et Dubayet, ci-devant nobles, sont rappelés; Léchelle, » homme du peuple , ancien soldat, est votre général en chef. » Soldats! un homme n'est rien, la République est tout.
Seite 92 - abus qui y sont entrés par la licence des troubles , délivrer mon « peuple d'oppression, et en somme donner remède aux maux dont » le corps de cet État est tellement ulcéré qu'il n'a membre saia ni » entier Quand je viens à considérer l'étrange changement qui » se voit partout depuis le temps des rois mes père et aïeul, je con» nois combien heureuse étoit leur condition, et la mienne dure et • difficile.
Seite 356 - Commandons au premier notre Huissier ou Sergent sur ce requis, de faire, pour l'exécution d'icelles, tous actes requis et nécessaires, sans demander autre permission, et nonobstant clameur de haro, charte normande, et lettres à ce contraires : Car tel est notre plaisir.

Bibliografische Informationen