Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][subsumed][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

DU MÊME AUTEUR :

Etude sur l'Extradition. Traduction française faite sous la

direction de l'auteur, par M. le Comte Louis de Mikor. 1883, in-8.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

Membre honoraire du Conseil des Salles d'Asile de Saint-Pétersbourg

de la Chancellerie particulière de S. M. l'Empereur de Russie.

Amicus Plato, amicus Socratese.

sed magis amica veritas. : .".

TOME PREMIER

PARIS

A. DURAND ET PEDONE-LAURIEL, ÉDITEURS
LIBBAIRES DE LA COUR D'APPEL ET DE L'ORDRE DES AVOCATS

PEDONE-LAURIEL, SUCCESSEUR

13, Rue SOUFFLOT, 13

1893

PRÉFACE

L'Esprit humain ne saurait se contenter de la simple connaissance des faits : il éprouve le besoin de les comparer, de découvrir les lois qui les régissent, de soumettre en un mot à la vive lumière de la Raison la suite des événements.

La raison est la source vivifiante de notre activité : elle est le flambeau qui éclaire l'homme, le foyer bienfaisant d'où partent les chauds rayons de la justice et de l'équité. Devant elle s'inclinent, comme devant la cause initiale de tous progrès dans l'ordre matériel et dans l'ordre de l'Esprit, les divers groupes civilisés de l'Humanité. Sans la raison, point d'éducation, point de civilisation, point d'organisation politique : sans la raison, bien suprême, étincelle divine, l'homme serait l'égal des animaux,esclaves de l'instinct. C'est par elle que notre âme est et se sent immortelle. C'est après avoir reconnu que notre âme était raisonnable, que socrate et les philosophesanciens proclamèrent qu'elle était immortelle : il leur parut impossible d'admettre que la raison fût la même chose que l'instinct des animaux inférieurs, et qu'avec le corps mourût cette autre partie

« ZurückWeiter »