Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

C. KEGAN PAUL AND Co., ÉDITEURS, A LONDRES

VIENT DE PARAITRE

THE INNER LIFE

OF SYRIA, PALESTINE AND THE HOLY LAND

FROM MY PRIVATE JOURNAL

BY

ISABEL BURTON

Un beau volume in-8°, relié à l'anglaise avec photographies et chromolithographies

Prix : 13 fr. 28.

PARIS, A LA LIBRAIRIE ERNEST LEROUX, RUE BONAPARTE, 28

[blocks in formation]

Collection de toutes les inscriptions arabes qui ornent les Alcazars de Grenade : invocations religieuses, versets du Coran, poèmes funèbres, compositions en prose et en vers, avec la description des monuments arabes de Grenade, le texte original des inscriptions, leur traduction et des notes.

EN VENTE A PARIS

à la Librairie ERNEST LEROUX, rue Bonaparte, 28.

Le Puy, imprimerie et lithographie Marchessou fils, boulevard Saint-Laurent, 33

REVUE CRITIQUE

D'HISTOIRE ET DE LITTÉRATURE

RECUEIL HEBDC ADAIRE PUBLIÉ SOUS LA DIRECTION DE MM. C. GRAUX, S. GUYARD, G. MONOD, G. PARIS

Secrétaire de la rédaction : M. A. CHUQUET

Un an, Paris, 20 fr.

Prix d'abonnement :

Départements, 22 fr.

Étranger, 25 fr.

PARIS
ERNEST LEROUX, ÉDITEUR

LIBRAIRE DE LA SOCIÉTÉ ASIATIQUE
DE L'ÉCOLE DES LANGUES ORIENTALES VIVANTES, ETC.

28, RUE BONAPARTE, 28

.

Adresser les communications concernant la rédaction à M. A. CHUQUET

(Au bureau de la Revue : rue Bonaparte, 28).

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR, RUE BONAPARTE, 28.

2 50

[ocr errors]

2 50

10 >>

10

[ocr errors]

(Suite du Catalogue) - Le pays de Thulé. 1874, in-8. - Discours d'ouverture du cours de géographie et d'histoire de l'Asie Centrale et Orientale à l'Ecole des Langues. Sur l'ethnographie. 1874, in-8.

2 50 - L'Ethnographie de l'Asie. Leçon d'ouverture du cours de géographie et d'histoire

de l'Asie Orientale et Septentrionale à l'Ecole des Langues. 1875, in-8. – Etude comparée des langues ougro-finnoises. It part. 1875, in-8. - Essai de grammaire vêpse ou tchoude du nord, d'après les données de MM. Ahlquist et Lænnrot. 1875, in-8.

Ce volume forme la suite de l'Etude comparée des langues Ougro-finnoises. - Principes de phonétique dans la langue finnoise, suivis d'un Essai de traduction d'un fragment du Kalevala. 1876, in-8.

5 » – Des langues ougro-finnoises. 1876, in-8. - Eléments de grammaire magyare. 1876, in-8.

6 -- Grammaire finnoise, d'après les principes d'Eurèn et de Budenz, suivie d'un recueil de morceaux choisis. 1876, in-8.

6 - Leçon d'ouverture du cours de géographie historique et politique de l'Asie Centrale à l'Ecole des Langues. 1878, in-8.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

»

I 50

EXPÉDITION SCIENTIFIQUE FRANÇAISE EN RUSSIE, EN SIBÉRIE ET DANS LE TURKESTAN . Vol

. I. Le Kohistan, le Ferghanah et Kouldja, avec un Appendice sur la Kachgarie. 1878, un beau volume in-8, avec cinq cartes, gravures sur bois, lithographies, figures dans le texte et nombreux tableaux. Vol. II. Le Syr-Daria, le Zérafchâne, le pays des Sept-Rivières et la Sibérie Occidentale, avec quatre appendices. 1879, un beau vol. in-8, avec ethnographique coloriée de la région du Pamir, le plan de Samarkand, des planches tirées hors texte, et de nombreux tableaux statistiques et anthropologiques. 15 »

une carte

The Academy, n° 377, 26 juillet 1879 : Jevons, The Theory of Political Economy. Macmillan. (Leslie.) – BARNES, Poems of Rural Life in

the Dorset Dialect. Kegan Paul. (Edm. W. Gosse.) - Report on the Miscellaneous Old Records of the India Office, printed by Eyre a. Spottiswoode for H. M. Stationery Office. — Opera Patrum Apostolicorum,

textum recensuit, etc. Franciscus X. Funk. Editio post Hefelianam quartam quinta. Tubingue, Laupp. (Sanday : à recommander.) NICHOLSON, The Rights of an Animal, a New Essay in Ethics. Kegan Paul. - Notes from Egypt. (Michell.) — A Latin Fragment of Plutarch's Sertorius. (James.) - The Wanderings of Io. (Freshfield.) – The Correspondence of Cicero, edited by TYRRELL. Dublin, University Press, Ciceronis de Oratore lib. I. edited by Wilkins. Oxford, Clarendon Press. (Fowler.) — Low, A Tour through the Islands of Orkney and Schetland, containing Hints relative to their Ancient Modern and Natural History, collected in 1774. Kirkwall, Peace a. Son. (Avec introduction d'Anderson, éditeur de la Orkncynga Saga.) - The Mural Paintings discovered in the Gardens of the Farnesina. (Lettre importante de Barnabei.)

The Athenaeum, n° 2700, 26 juillet 1879: Barnes, Poem of Rural Life in the Dorset Dialect. Kegan Paul. - KEENE, The Turks in India, Critical Chapters on the Administration of that Country by the Chughtai Bábar and his Descendants. Allen. Public Addresses, by John BRIGHT, edited by S. E. Thorold Rogers. Macmillan. – Vambéry, Etymologisches Wörterbuch der Turko-Tatarischen Sprachen. Leipzig, Brockhaus. (L'auteur de l'art regrette de ne pouvoir faire un éloge sans réserve d'un livre si nécessaire et si impatiemment attendu, et qui, en dépit de ses défauts, est un livre d'une valeur réelle, qui doit rester longtemps l'œuvre classique sur la matière.) - Memoirs of Henry Compton, edited by Charles and Edward COMPTON. Tinsley. – Foote, A Concise Treatise on Private International Jurisprudences based on the Decisions of the English Courts. Stevens a. Haynes; Pigott, Foreign Judgements, their Effect in the English Courts. Stevens a. Sons. - School Books. (Entre autres, GREEN, Readings from English History. Macmillan.) -- The archaeological Societies. — The Translations of Don Quixote - The Celtic papers in the irish intermediate Examinations (Hennessy), — A Poet of the Past. (Louise Chandler Moulton : il s'agit de l'auteur de Zöphiel, Mrs Maria Gowan Brooks.) - Gamana-Gamanam. (Isabel Burton.) – BUTLER, Evolution, Old and New. Hardwicke a. Bogue. - POYNTER, The Lectures on Art. Chapman a. Hall. Smith, British Mezzotint Portraits, being a Descriptive Catalogue; part. II. Engravers : Faithorne to Miller. Sotheran. — FROEHNER, Les médaillons de l'empire romain depuis le règne d'Auguste jusqu'à Priscus Attale. Rothschild.

Literarisches Centralblatt, no 28, 12 juillet 1879 : SCHWARZ, die Tosifta des Tractates Sabbath in ihrem Verhältnisse zur Mischnah kritisch untersucht, Karlsruhe, Bielefeld. - Kuhn, Uber die Entstehung der Städte der Alten, Komen verfassung und Synoikismos. Leipzig, Teubner. 1878. (Bon, matériaux abondants et divers.) – LAMPRECHT, Beiträge zur Geschichte des französischen Wirthschaftlebens im II. Jahrhundert, Leipzig, Duncker, u. Humblot. 1878. (Travail très estimable, fort bon début.) - LEHMANN, Preussen und die katholische Kirche seit 1640, nach den Acten des geheimen Staatsarchives. I Theil. (1640-1740). Leipzig, Hirzel. 1878. (Documents inédits, très bien mis en oeuvre.) · Leipzig und seine Universität vor 100 Jahren. Leipzig, Breitkopf u. Härtel. (Leipzig, d'après les mémoires de l'étudiant Jugler de 1777-1779, très intéressant.) - FRANKE, Zur Geschichte der lateinischen Schulpoesie des

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Sommaire : 145. Basset, Le poème de Çabi. 146. LJUNBERG, Chronologie

de la vie de Jésus. 147. Busolt, Les Lacédémoniens et leurs alliés. 148. Lupi, Les anciennes inscriptions de la cathédrale de Pise. 149. ZINGERLE, Les comptes de voyage de l'évêque Wolfger d’Ellenbrechtskirchen. Correspondance : Lettre de M. Molinier. - Académie des Inscriptions.

[ocr errors]

145. –- Poème de Çabi en dialecte chelha, texte, transcription et traduction

française par René Basset. (Extrait du Journal asiatique.) Paris, Imprimerie nationale, 35 pp. in-8°.

Le chelha, ou tamazight, est un dialecte berbère parlé au Maroc. Comme le zouaoua d’Algérie, il a une littérature propre d'une certaine étendue. La Bibliothèque nationale en possède divers spécimens que M. René Basset décrit en détail. Après avoir marqué, avec une précision dénotant des connaissances philologiques aussi solides qu’étendues, les traits caractéristiques de la grammaire et de la phonétique du chelha, M. Basset nous donne, d'après un des manuscrits de la Bibliothèque nationale, le texte en lettres arabes, la transcription et une traduction littérale d'un petit poëme très-populaire aux environs de Mogador et de Sous, le poëme de Çabi. Cette histoire, qui pourrait être intitulée la Descente de Çabi aux enfers, est assez singulière et vaut la peine d'être signalée même à ceux qui ne prennent pas à l'étude linguistique du berbère un intérêt particulier. En voici l'argument d'après une note arabe mise en tête du texte berbère : « Histoire de Çabi, de son père et de sa mère ; comment ils étaient en enfer, et comment Çabi les en tira par la grâce de Dieu et la lecture du Koran auguste. Son père cependant avait volé sur les grands chemins et assassiné; il ne priait pas; sa mère était rebelle envers Dieu, ne priait pas et n'obéissait pas à son mari. » Ce récit nous paraît devoir se rattacher à ce cycle de fables d'origine orientale, si ancien et si curieux, où nous voyons un personnage descendre aux enfers, le plus souvent pour en ramener une personne chère. Çabi, mort jeune, a mérité, par sa piété et sa science du Koran, d'entrer au Paradis. Ayant entendu du fond de l'abîme la voix de son père et de sa mère, il implore pour eux la miséricorde du Seigneur qui lui accorde la grâce d'un seul des deux damnés. Çabi se rend aussitôt dans le triste séjour. Il se présente devant le gardien infernal assis sur des flammes et portant une colonne de feu, et lui demande où sont ses parents. Il en donne le signalement, puis, guidé

dien, se met à leur recherche à travers les mers et les fleuves de Nouvelle série, VIII

par le

32

feu. Il les découvre enfin brûlant au fond du puits El Falâq, ou, d'après une variante, dans le fleuve du Sâqar. Çabi n'ayant le pouvoir de délivrer qu'un des deux patients, un débat assez touchant s'engage entre le père et la mère ; chacun d'eux s'accuse d'être le plus coupable et veut faire profiter l'autre de la faveur céleste. « mon fils! j'ai trompé ton père dans le monde... J'ai commis des fautes avec un autre ! » va jusqu'à dire la mère. Çabi, ne sachant plus auquel entendre, se met à pleurer. Dieu lui dépêche alors un ange pour lui mander qu'il pardonne aux deux coupables et le tout finit par des invocations de circonstance.

Cette publication qui se recommande, comme l'on voit, par plusieurs titres, à l'attention des amis des lettres orientales, est le début d'un jeune homme remarquablement bien doué pour ces études difficiles, début heureux et plein de promesses.

M. R. Basset, qui est un des élèves les plus distingués de l'Ecole pratique des Hautes-Etudes, va être prochainement mis à même, grâce à une décision prise par le conseil de cette Ecole, de poursuivre ses recherches berbères pendant quelques mois en Algérie même, particulièrement dans la région de l'Aurès.

Ch, CLERMONT-GANNEAU.

146. – Chronologie de la vie de Jésus. Deux études par N. W. LJUNGBERG,

professeur au gymnase de Gothembourg. Paris, Vieweg, 1879. In-8°, p. XI-94.

:

(

Un disciple de feu le professeur suédois, Ljungberg, a eu la pieuse pensée de porter à notre connaissance, par le moyen d'une traduction, des recherches très curieuses et très originales sur la chronologie de la vie de Jésus. Des deux dissertations dont se compose ce recueil, la première et la plus considérable est intitulée : Quel est le jour historique de la mort de Jésus? avec le sous-titre suivant : Recherche répondant, en outre, à la question de l'authenticité du quatrième évangile; la seconde : Recherches ultérieures sur la chronologie de la vie de Jésus. — Le point de dé

. part de M. L. est la contradiction bien connue entre les trois premiers et le quatrième évangile sur le jour de la mort de Jésus : « Nous allons maintenant essayer de déterminer de quel côté se trouve la vérité, ou, en d'autres termes, de décider si le repas de la Pâque juive de l'année où mourut Jésus précéda ou suivit le vendredi, auquel, d'après tous les textes, la crucifixion eut lieu. Pour le succès d'une pareille recherche, il est indispensable de déterminer, d'un côté, quel était le calendrier judaïque en vigueur au temps de Jésus et, de l'autre, de rechercher la manière dont on comprenait et appliquait les prescriptions mosaïques relatives à la célébration des fêtes. Mais la chronologie de la vie de Jésus est, en outre, dans une relation intime avec les dates des règnes des premiers empereurs romains, et, comme la chronologie impériale généralement reçue, laquelle repose principalement sur l'autorité de Claude

« ZurückWeiter »