Essai sur l'instruction publique et particulièrement sur l'instruction primaire, où, L'on prouve que la méthode des écoles chrétiennes est le principe et le modèle de la méthode de l'enseignement mutuel, Band 3

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 331 - Nulle association de plus de vingt personnes, dont le but sera de se réunir tous les jours, ou à certains jours marqués, pour s'occuper d'objets religieux, littéraires, politiques et autres, ne pourra se former qu'avec l'agrément du gouvernement, et sous les conditions qu'il plaira à l'autorité publique d'imposer à la société.
Seite 173 - Or le premier commandement de Dieu est qu'on lui rende hommage de toutes ses facultés, en travaillant selon l'ordre de la Providence. La première loi de toute société est qu'on lui soit utile pour acheter par des services les avantages qu'elle procure. Le premier conseil de l'amour propre est d'augmenter son bien-être par l'aisance que la raison permet et la considération que le mérite attire.
Seite 48 - Pour avoir le droit d'exercer, il faut, outre le brevet général de capacité, une autorisation spéciale du recteur pour un lieu déterminé. Cette autorisation spéciale devra être agréée par le préfet (i).
Seite 56 - Chose admirable! la religion chrétienne, qui ne semble avoir d'objet que la félicité de l'autre vie , fait encore notre bonheur dans celle-ci.
Seite 173 - J'appelle connaissances essentielles celles qui » ont des objets réels et nécessaires à tous les » états, dans tous les temps, et auxquelles rien » ne peut suppléer , parce qu'elles comprennent » tout ce que l'homme doit absolument savoir et » faire, sous peine d'être dégradé et malheureux. » Elles se réduisent à trois: 1°. la religion, par » laquelle nous devons commencer , continuer et » finir, parce que nous sommes de Dieu , par lui
Seite 331 - Toute association de la nature ci-dessus exprimée qui se sera formée sans autorisation, ou qui, après l'avoir obtenue aura enfreint les conditions à elle imposées, sera dissoute. Les chefs, directeurs ou administrateurs de l'association seront en outre punis d'une amende de seize francs à deux cents francs.
Seite 330 - Or, où est la loi qui défend d'enseigner à lire, à écrire, d'enseigner le latin , le grec , l'arithmétique , la géométrie? Jusqu'à ce que cette loi existe , les efforts de l'Université pour envahir toutes les écoles sont des entreprises illégales, une violation manifeste de la Charte. Loin que les procureurs du Roi et les tribunaux puissent favoriser ses prétentions, leur devoir est de s'y opposer, leur devoir est de protéger les citoyens qu'elle essaieroit de priver de leurs droits...
Seite 259 - S'il y aura un chef unique de l'instruction publique , ou si la direction et l'administration supérieure en seront confiées à un conseil royal. « La Commission recherchera par quels moyens de finances il faut pourvoir aux dépenses de l'instruction publique. « En un mot, elle préparera, avec tout le soin que SM attend de son zèle, le plan qui lui paraîtra le meilleur, en laissant subsister de l'état actuel tout ce qui sera possible.
Seite 21 - ... qui seront honorables pour nos Rois ou pour la nation, et qui pourront développer dans le cœur des élèves l'amour du souverain et de la patrie. Il est un genre d'instruction qui se place au premier ordre, et qui doit être exigé de tous les instituteurs indistinctement, c'est la connaissance des préceptes et des dogmes de la religion : les maîtres seront interrogés, sans exception, sur cet objet important, d'après le catéchisme du diocèse. Ceux du premier degré devront en outre répondre...
Seite 196 - Toute association religieuse ou charitable, telle que celle des écoles chrétiennes, pourra être admise à fournir, à des conditions convenues , des maîtres aux communes qui en demanderont, pourvu que cette association soit autorisée par nous, et que ses réglemens et les méthodes qu'elle emploie aient été approuvés par notre commission de l'instruction publique.

Bibliografische Informationen